Encore un gamin possédé dans la bande-annonce de The Hole in the ground

Mise à jour : 11/01/2019 14:42 - Créé : 11 janvier 2019 - Camille Vignes
Camille Vignes | 11 janvier 2019 - MAJ : 11/01/2019 14:42
photo
3

Parce qu’originalité n’est pas gage de qualité, A24 présente son nouveau film d’horreur, The Hole in the Ground (Le trou dans le sol), un film à propos d’un enfant qui semble… possédé.

The Hole in the Ground suit l’histoire d'une jeune mère, Sarah, qui bascule dans la paranoïa et l’inquiétude au sujet de son fils Chris, disparu dans un trou immense au beau milieu de la forêt et revenu complètement différent.

Cette bande-annonce dévoile une petite ville reculée aux abords d’une forêt de pin. Le décor idéal et rongé jusqu’à la moelle d’un film d’horreur. Entre suspense, épouvante, folklore surnaturel et présence d'un petit garçon creepy, un potentiel horrifique déjà sur exploité par le cinéma, The Hole in the Ground tente d’aborder la peur pour une mère de perdre son enfant. Malheureusement la bande-annonce ne promet pas un film d’un grand intérêt pour le genre.

Ce film est signé Lee Cronin (jusqu'ici inconnu au bataillon) et verra Seána Kerslake, dans le rôle de Sarah, donner la réplique au petit James Quinn Markey, dans celui de Chris. Voulu par le réalisateur dans la même veine que Mister Babadook,The Hole in the Ground sera directement diffusé à la télévision américaine en janvier 2019 et crèvera quelques rares écrans de cinéma à partir de mars, mais aucune date française n’est encore connue.

 

commentaires

Nosthra
25/02/2019 à 22:58

Après avoir visionner le film en vostfr je peux dire que le film est original est n'est pas une histoire de possession banale. Je ne m'attendais à rien de bien folichon et pourtant très bonne surprise. Bon jeu d'acteur avec une histoire sympa dans une ambiance oppressante. A voir contrairement à ce que laisse sous entendre cette critique basé sur une bande annonce...

jackthenipper
17/02/2019 à 02:37

inconnu au bataillon ,il ne faut pas exagérer. Article un peu paresseux à mon avis ou de mauvaise foi . Il a réalisé le court ghost train pour un film d' anthologie d'horreur "minutes past midnight" grâce auquel il a pu gagner un Méliès d'argent en 2014. Anthologie où tout n'est pas à jeter d’ailleurs , pas pire qu'un vhs 2 ou abc's of deaths.

trashyboy
12/01/2019 à 11:50

"Parce qu’originalité n’est pas gage de qualité", "malheureusement la bande-annonce ne promet pas un film d’un grand intérêt pour le genre"...

C'est quoi ce parti pris ultra dérangeant?!!? Quand bien même l'originalité ne sera peut-être pas au rendez-vous, rien ne dit que le film est mauvais.

votre commentaire