Le tétanisant Chien de Garde nous offre une bande-annonce mordante

Créé : 8 novembre 2018 - Christophe Foltzer
photo chien de garde
20 réactions

Il y a des films qui claquent comme des évidences et Chien de garde de Sophie Dupuis en fait clairement partie. A une semaine de sa sortie en salles, on vous en donne un avant-goût avec la bande-annonce.

Au dernier Festival International du Film de Saint-Jean-De-Luz, il y a un mois, la compétition était sacrément serrée tant les petits bijoux se succédaient. Et puis est arrivé Chien de garde, de Sophie Dupuis, et il nous a mis plus ou moins tous d'accord. D'ailleurs le jury ne s'y est pas trompé puisqu'il lui a décerné le Prix de la Mise en Scène ainsi qu'un double prix d'interprétation masculine pour les fantastiques Jean-Simon Leduc et Théodore Pellerin.

Quant à nous, il nous a époustouflé, comme notre critique le montre assez facilement. Et voilà que le 14 novembre prochain, le film rencontrera enfin le public français.

 

photo chien de gardeThéodore Pellerin, dévastateur

 

Chien de garde, c'est l'histoire tragique d'une famille déchirée de l'intérieur, entre JP et son frère Vincent, véritable électron libre, dans les quartiers pauvres de Montréal à l'heure où les choix de vie s'imposent. Une plongée dans les ténèbres névrotiques d'une cellule familiale assez vertigineuse, et qui est parfaitement maitrisée par sa jeune réalisatrice, dont c'est le premier film. Se jouant des codes du genre en vigueur, Chien de garde parvient sans mal à convaincre avant d'embarquer son spectateur et de le retourner.

 

photo chien de gardeJean-Simon Leduc, juste parfait

 

Quand on sait en plus que le film représente le Canada pour les prochains Oscars, on se dit qu'on ne s'y est pas trop trompé. Bref, délectez-vous de cette bande-annonce et le 14 novembre, plutôt que de se taper Les Animaux fantastiques : Les Crimes de Grindelwald en première séance, allez voir Chien de garde. Pour qu'il fasse une belle première journée, pour qu'il mette en lumière un certain cinéma qui a du mal à exister face aux gros blockbusters lessivés par Hollywood. Dragonneau pourra bien attendre encore un peu, lui. Pas Chien de garde.

 

 

commentaires

Bowl 08/11/2018 à 12:51

Je sais pas si vous avez vu le film Genèse, mais Théodore Pellerin est splendide dedans. C'est comme ça que je l'ai découvert.

votre commentaire