Pourquoi Viola Davis regrette d'avoir joué dans La Couleur des Sentiments

Mise à jour : 13/09/2018 11:42 - Créé : 13 septembre 2018 - La Rédaction
Image 575362
35 réactions

Drame à Oscar typique, La Couleur des sentiments fut critiqué lors de sa sortie pour la manière dont il abordait son sujet. Une opinion partagée par Viola Davis.

La Couleur des sentiments, adapté du best-seller éponyme, n'est pas seulement un métrage au titre tout naze, c'est aussi un récit qui traite de la condition des domestiques afro-américaines dans le sud des Etats-Unis. Sujet brûlant et complexe, alors que l’adaptation entendait en faire une chronique traitant d’émancipation. Problème, le film traite bien plus des gentilles blanches qui ont décidé de sauver leurs gouvernantes, que des gouvernantes elles-mêmes.

 

Photo Emma Stone, Viola DavisViola Davis et Emma Stone

 

D’où une batterie de critiques adressées à un film qui aurait ainsi entretenu l’idée, passablement anachronique et emprunte de racisme, d’un sauveur (en l’occurrence, une sauveuse) blanc(he). L’excellente Viola Davis, qui entame la promotion de Les Veuves de Steve McQueen, a expliqué au New York Times que bien des mois après sa sortie, le métrage conservait un goût amer.

« J’ai juste le sentiment qu’au bout du compte, ce n’étaient pas les voix de ces domestiques qu’on entendait. Je connais Abileen. Je connais Minny. Elles sont mes grands-mères. Elles sont mes mères. Et je sais que si on fait un film dont la promesse est : "voici ce que c’était de travailler pour des blancs tout en élevant une famille en 1963" alors il faut traiter de ça. Et pendant tout le film, je n’ai pas eu le sentiment qu’il en était question. »

Les Veuves également avec Michelle RodriguezElizabeth DebickiCynthia ErivoDaniel KaluuyaColin FarrellLiam Neeson ou Robert Duvall sortira le 28 novembre 2018 en France.

 

photo, Viola DavisViola Davis dans Les Veuves

commentaires

ftw 15/09/2018 à 15:15

"Après en même temps, je m'interroge sur la capacité des peuples africains à s'organiser eux-mêmes. Quand tu vois comment les chinois et les blancs les exploitent aussi facilement en pillant leurs mines et toutes ces ressources qui valent bien cher, tu te dis que les choses ne sont pas aussi injustes qu'elles le paraissent."

Technique de manipulation souvent utilisé par les politiciens:
Remplacer la révolte par la culpabilité

Faire croire à l’individu qu’il est seul responsable de son malheur, à cause de l’insuffisance de son intelligence, de ses capacités, ou de ses efforts. Ainsi, au lieu de se révolter contre le système économique, l’individu s’auto-dévalue et culpabilise, ce qui engendre un état dépressif dont l’un des effets est l’inhibition de l’action. Et sans action, pas de révolution !…

Il faut juste retirer "économique" et ça correspond parfaitement. Il ose mème ajouter une caution morale à tout ça avec un rappeur à la noix mais bon à part ça, le monsieur est tout plein d'empathie.......Ça ose....

Ded 15/09/2018 à 01:10

Certes... mais je m'interroge. Comment peut-on prétendre paraître sensible à la souffrance de certaines populations odieusement exploitées après avoir tenu des propos racistes aussi nauséabonds à l'égard de certaines autres ? Curieux paradoxe qui prouve que l'argumentaire ci-dessous exposé ne représente que de l’esbroufe et non pas un sentiment sincère d'humanité et de compassion. Commentaire donc, une fois de plus, nul et non avenu...
Et je vous interdis, à l'avenir, de m'adresser la parole.

Grunt 14/09/2018 à 11:32

@ded : ce propos de Voltaire peut être appliqué aux mineurs qui vont chercher du néodyme au péril de leurs vies. C'est à ce prix que certains changent de smartphones tous les ans...

Ded 14/09/2018 à 10:38

Je recommande l'ouvrage de Marcel Dorigny "Arts & lettres contre l'esclavage", un peu plus consistant, documenté et édifiant que Wikipedia malgré tout le respect que je leur dois. Voltaire lui-même, parmi d’autres abolitionnistes, témoigne de l'horreur. Un esclave amputé de deux membres rapporte à Candide : "Quand nous travaillons aux sucreries et que la meule nous attrape le doigt, on nous coupe la main ; quand nous voulons nous enfuir, on nous coupe la jambe : je me suis trouvé dans les deux cas. C'est à ce prix que vous mangez du sucre en Europe."
Qui de nous tous a connu cela ? Alors restons humbles et gardons-nous de nos préjugés...
Pour embêter un peu la rédaction : "...passablement anachronique et emprEInte (adjectif utilisé là au sens figuré) de racisme..." ;0)

Grunt 14/09/2018 à 09:37

@Guillermo : merci pour tes exemples. Ils me confirment ce que je pensais déjà. Ce sont des actions ponctuelles et de petits groupes qui n'ont pas connu de suites immédiates, pas enclenchés de grands mouvements. Ma vision de l'histoire est il est vrai très romancée à cause de la façon dont on nous enseigne la Révolution de 1789 au primaire. Et je suis aussi consterné que toi par la collaboration massive des Français pendant la seconde guerre. Les choses n'évoluent pas assez vite en regard des moyens financiers et de la technologie dont nous disposons. Notre inertie naturelle nous amène vers des smartphones plus sophistiqués (et si possible qui émettent moins d'ondes) et des voitures plus puissantes (et si possible moins polluantes) au lieu de résoudre les problèmes de la maladie, de la faim et de l'habitation. Et c'est bien dommage.

GuillermoDelToto 14/09/2018 à 00:28

Bah arrête Wikipédia Grunt. des révoltes d'esclaves noirs y'en a eu un bon nombre, de la révolte de Stono à l'insurrection de Southampton. T'as un rapport à l'Histoire vraiment particulier, tu sais de quoi tu parles quand t'évoques des "revendications à l'Indépendance plutôt tardives" ? Tu crois que les mecs glandaient ? T'as jamais entendu parler du Manuel de guerre contre-révolutionnaire théorisé par l'armée française en Indochine et en Algérie et repris comme référence par tous les pays belliqueux notamment les US en Irak en 2006 ? A savoir la guerre psychologique et la torture systématique pour tuer toute idée insurrectionnelle dans les pays occupés ? Je dois te rappeler que durant l'occupation allemande les résistants français étaient une grande minorité ? Bref,ce qui a l'air de t'étonner n'est pas un "problème" inhérent aux africains.

Grunt 13/09/2018 à 21:15

@Guillermo : je suis comme tout le monde, je lis Wikipédia, et qu'est-ce qu'il en dit ? Colonisation, colonisation, colonisation. Les revendications à l'indépendance sont plutôt tardives. L'histoire de l'Amérique du nord est un long génocide, l'histoire de l'Afrique est celle d'un esclavage continu. Y a-t-il jamais eu une fierté sur le continent africain ? Où est le racisme dans ce raisonnement ? Est-ce que j'implique que les Indiens soient supérieurs aux Noirs parce qu'ils se sont faits tuer quasiment jusqu'au dernier ? C'est toi qui vois. Kanye West (peut-être pas une référence, je sais, vu qu'il supporte Trump comme un imbécile) se demandait lui-même comment ça peut durer depuis aussi longtemps. Entre subir sans arrêt et se révolter jusqu'à ce que tout le monde en perde la vie, y a un juste milieu.

ftw 13/09/2018 à 18:32

Oh!...encore un sujet à clivage.
Pas de bol!...j'ai pas mon rince œil.

GuillermoDelToto 13/09/2018 à 18:27

@Grunt : C'est bien simple, quand tu t'interroges sur "la capacité des peuples africains à s'organiser eux-mêmes."tu fais les mêmes raccourcis idiots que tous les débiles d'Extrême Droite avec ce genre de préjugé 100% raciste sur les capacités (ou non-capacités) des peuples africains. Maintenant si t'es pas raciste, bah renseigne toi sur l'histoire passée et contemporaine de l'Afrique et de la multitude de pays qui la composent pour arrêter de sortir ce genre d'imbécillité qui pue l'échec scolaire XXL.

nicowtine 13/09/2018 à 18:07

Je en suis pas vraiment d'accord avec Viola Davis pour le coup. Le film est surtout sur les méchantes blanches qui traitent mal leur domestiques, le personnage d'Emma Stone est peut-être le personnage principal du scénario, mais c'est le SEUL personnage blanc (a part celui joué par Jessica Chastain mais qui est un peu "déconnecté" a prendre part à la lute. Et là seule chose qu'elle fait, c'est laisser la parole aux personnages joués par Viola , Octavia Spencer et autres, et elle ne parle pas A LEUR PLACE, mais fait juste entendre leur voix au delà de ceux qui les écoutent habituellement.

Plus

votre commentaire