First Man : Damien Chazelle et Ryan Gosling répondent aux accusation d'anti-patriotisme contre leur film

Christophe Foltzer | 3 septembre 2018 - MAJ : 03/09/2018 09:42
Christophe Foltzer | 3 septembre 2018 - MAJ : 03/09/2018 09:42

Les Etats-Unis sont un pays étrange en ce moment. On y sent une grande scission interne, de plus en plus évidente, leur Président n'y étant évidemment pas étranger, ce qui le conduira à de grosses modifications qui, on l'espère, se passeront en douceur. C'est donc le moment idéal pour que le sentiment patriotique soit à son plus haut.

Forcément, lorsque l'on ne sait plus trop qui l'on est, on se rattrape aux choses les plus évidentes pour se rassurer. Et, en ce qui concerne les Etats-Unis, c'est principalement son drapeau. Alors quand un film comme  First Man - Le premier homme sur la Lune de Damien Chazelle montre enfin le bout de son nez, il gratte évidemment là où cela fait mal sans le faire exprès puisqu'il raconte, rappelons-le, l'histoire de l'alunissage de Neill Armstrong, soit l'un des moments de gloire du pays.

 

photo, Ryan GoslingRyan Gosling, prêt à décrocher la Lune

 

Alors que le film n'est pas encore sorti aux Etats-Unis (prévu le 12 octobre prochain) et qu'il a été présenté au Festival de Venise il y a quelques jours, des voix se sont levés pour l'attaquer, en l'accusant notamment d'anti-patriotisme, voire d'anti-américanisme. En cause, le fait que le film n'exciterait pas la ferveur nationale comme on aurait pu s'y attendre et, encore plus grave, il ne montrerait même pas le planté de drapeau sur la surface de la Lune. Tandis qu'un journaliste a taxé le film de "falsification historique pernicieuse et débile" et que le sénateur républicain Marco Rubio a lui aussi attaqué le long-métrage, l'équipe a enfin décidé de répliquer, comme vient de l'annoncer l'agence Reuters.

Ce sont tout d'abord les fils de Neill Armstrong accompagnés de l'auteur James R. Handsen qui ont publiés un communiqué des plus clairs pour expliquer les intentions du film :

  

 

"Nous n'avons absolument pas l'impression que le film soit anti-américain. C'est même tout l'inverse. Mais ne nous croyez pas sur parole. Nous encourageons chacun à aller voir le film pour voir par lui-même."

Ce fut ensuite au tour de Ryan Gosling, qui interprète Neill Armstrong :

"Je pense que c'est événement est considéré au final avant tout comme un accomplissement humain et c'est de cette manière que nous avons choisi de le traiter. Je pense aussi que Neill était quelqu'un d'extrêmement humble, tout comme le sont beaucoup d'astronautes, et de nombreuses fois il n'a pas manqué de rappeler qu'il n'y serait jamais arrivé sans les 400.000 personnes qui avaient rendues cette mission possible."

 

photo, Ryan Gosling, Corey Stoll

 

Enfin, Damien Chazelle est monté au créneau, en expliquant notamment pourquoi la scène de Neill Armstrong sur la Lune a été réalisée ainsi et sans le souffle patriotique attendu :

"Je voulais que l'objectif principal de cette scène soit centré sur la solitude de Neill sur la Lune.... C'est un moment qui défie l'imagination, c'était effectivement un pas de géant pour l'humanité. Le film parle de l'un de nos plus grands accomplissements, pas seulement pour le peuple américain mais pour le monde entier. J'espère qu'en grattant sous la surface et en humanisant l'icone, nous pouvons comprendre encore mieux à quel point ce moment fût héroïque, audacieux, compliqué."

Et effectivement, de notre côté, la question ne se pose même pas : l'événement appartient à l'humanité toute entière qui a accédé ainsi à un stade supérieur de son évolution, et non à un seul pays. N'en déplaisent aux forces obscurantistes à l'oeuvre actuellement, aux Etats-Unis comme chez nous. Sortie du film le 17 octobre sur nos écrans.

 

Affiche

commentaires

dylan08
20/10/2018 à 14:11

moi je me rappele exactement où j etais ce jour là, et je me souviens que j ai regardé à la télé noir et blanc, avec un sentiment plus d'une reussite humaine avant d être americaine et ça je m en souvient très bien

loc bosson
06/09/2018 à 20:42

perso pas vu le film, mais y'a un truc que je peux plus voir depuis 33 ans, c'est ces scènes de patriotisme américain, qui en parallèle dans mon esprits se cumule avec tous les films d'histoire française où je n'ai aucun souvenir d'avoir eu de scènes pareil.
Perso marre des scènes de patriotisme américain, et ça serait bien de voir qqe chose un jour où je pourrai être fier d'être français, non parce que des raisons d'avoir honte entre mélenchon / MLP / Wauquiez j'en ai tous les jours merci bien les réals.

abibak
03/09/2018 à 22:15

en plus maintenant les drapeaux (il y en a 6) sur la lune sont blancs à cause du rayonnement solaire. Fin du débat.

abibak
03/09/2018 à 22:02

en même temps Damien Chazelle est à moitié français, donc qu'il ne fasse un film qu'à moitié américain ne me surprend pas ;)

l'épisode de myth buster sur lune est très bien fait, comme à leur habitude, et envoi tous les complotistes se rhabiller

Youri Gagarine
03/09/2018 à 20:14

@Dino
Les américains ont utilisés les scientifiques nazi, et également les Russes.

@DirtyHarry
Le projet russe pour la lune était terminé en même temps que les Etats-Unis, il a été stoppé car une énorme explosion de leur fusée les à empêcher de partir, puis les américains se sont posés et il n'y avait plus d'intérêt.

@TheMoon
Le drapeau ne flotte pas dans l'espace, il est soutenu pour donner l'impression de flotter. Concernant Armstrong qui doit jurer sur la bible d'une personne qui le prends pour un menteur...Je pense qu'il a plus de fierté que celà. Qu'aurais-tu fait à sa place.
Si les américains n'y seraient pas arrivés, les services secrets russes se seraient occupés de le faire savoir...

TicEtTac
03/09/2018 à 20:07

D'ailleurs c'est les Chretien de la renaissance qui ont (re)lancé la théorie de Terre palte, les Grec, les romains, et les grand philosophes savaient déjà que la Terre était ronde.

Les musulmans ont moins été impliqués que les occidentaux dans les théories de la Terre Plate, ils sont plutôt dans le créationnisme.

Mais comme tu le dis si bine jta, la connerie n'a pas de frontière religieuse, géographique et culturelle.

jita
03/09/2018 à 18:32

@Constantine

"Je conseil a tous de regarder sur YouTube des vidéos très sérieuses ou des influenceurs Musulmans essayent de démontrer que la Terre est plate c’est hilarant ????"

Sur la "théorie" de la terre plate, il n'y a pas que les musulmans, l'horizon de la connerie est très étendu. https://www.youtube.com/watch?v=4Hv2HIYoJ8w

Au sujet du film, quand on est biberonné à l'américana dans pratiquement tous les films, quand il y en a pas, forcément ça fait polémique.

TicEtTac
03/09/2018 à 14:24

@Andarioch

Désolé, j'avais pas compris le second degré :(

Andarioch
03/09/2018 à 14:07

@TicetTac
Bon ben, j'avais demandé de pas spoiler. C'est raté. A l'époque un pote me l'avait montré sans rien me dire. Dingue comme on peut se faire promener facilement. J'ai mis un temps fou à comprendre que je me faisais enfler^^. Du coup mon conseil: montrez le à des potes sans rien leur dire pour voir jusqu'à quand ils marchent (ça devient vraiment n'importe quoi sur la fin).

Et tant pis pour la surprise :(

TicEtTac
03/09/2018 à 13:36

@Andarioch

" Mate le reportage (sur ARTE). Encore une fois il est génial et extrêmement instructif."
"diffusé en 2004."

Oui, en 2004, le 1er avril ahahaha ! Ce reportage est un gag, vous ne l'avez pas compris ? D'ailleurs l'introduction d'Arte était bien :

"Ce faux documentaire s'impose encore comme un canular redoutable. En moins d'une heure, il rend compte avec une finesse effarante de la facilité à détourner des images et des propos."

D'ailleurs Kubrick est tellement perfectioniste, qu'il a exigé d'aller sur la Lune pour filmer ce fake :D

Plus

votre commentaire