The House That Jack Built : Lars Von Trier dévoile un premier trailer sanguinaire avec Matt Dillon et Uma Thurman

Prescilia Correnti | 14 mai 2018
Prescilia Correnti | 14 mai 2018
photo, Matt Dillon
103

Passé maître dans l'art des films controversés, Lars von Trier revient cette fois avec un thriller malsain et dérangeant à souhait.

Alors qu'il était exclu depuis 2011 pour avoir créé il y a sept années de cela un scandale à Cannes à base de blagues sur les Nazis (le réalisateur danois fut déclaré persona non grata), Lars von Trier revient cette année sur la croisette. Cette fois il évitera a priori tout commentaire sur la Seconde Guerre mondiale, et viendra simplement présenter hors compétition son nouveau long-métrage intitulé The House That Jack Built.

 

 

Photo Matt Dillon, Sofie Gråbøl

 

Le réalisateur de Dogville et Melancholia nous avait habitué aux films brutaux sans pudeur ni bienséance avec Nymphomaniac et Antichrist. Mais cette fois, Lars von Trier nous prévient : son dernier long-métrage intitulé The House That Jack Built sera le plus violent et plus bestial qu'il ait porté sur grand écran.

 

 

En tête d'affiche, nous retrouvons Matt Dillon, dans la peau d'un psycopathe et tueur en série, Jack. Plus que convaincant dans les quelques minutes de la bande-annonce, l'acteur vu dans Mary à tout prix et Collision nous fait déjà frisonner d'avance. Et ce n'est pas ses deux compagnes de tournage, Uma Thurman et Riley Keough, qui vont prétendre le contraire.

Au travers des premières images, on comprend d'emblée que Lars von Trier nous emmène tout droit dans le repère de son sociopathe et dans sa course aux meurtres, dont les deux femmes font déjà les frais.

 

Photo Uma Thurman, Matt DillonUma Thurman plus séduisante que jamais avec Matt Dillon

 

On n'a aucun doute quand à la perversité du nouveau long-métrage du réalisateur danois qui, encore une fois, va nous malmener, brutaliser et maltraiter dans ce qui s'annonce comme une odyssée peu ordinaire.

The House That Jack Built devrait sortir cet automne aux Etats-Unis. La date de sortie en France n'est pour l'instant toujours pas connue.

 

Affiche

commentaires

Fred Broc
15/05/2018 à 08:32

The house that Jack Built est aussi le titre d'un roman de Graham Masterton (ce roman a été traduit en français sous le titre "Walhala") qui n'est pas inconnu des amateurs de gore. y-a-t'il un lien entre le film et le roman?

Geoffrey Crété - Rédaction
14/05/2018 à 18:37

@stivostine

L'équipe a le planning et est sur le coup, évidemment !

stivostine
14/05/2018 à 18:33

Le film est diffusé à cannes ce soir a 22h30 et demain matin a 8h30, j’espère une tite critique car j'ai pas pu avoir de place (tout comme pour under the lake pour demain et mercredi grrrrrrrrrrrrr)

Dirty Harry
14/05/2018 à 15:31

Coeur avec les doigts de mes victimes.

votre commentaire