Weinstein Co : la faillite de l'entreprise libère ses employés de leurs accords de confidentialités

Mise à jour : 25/04/2018 13:33 - Créé : 20 mars 2018 - La Rédaction
photo
23 réactions

Après des mois de tourments et de révélations, les langues vont encore plus se délier concernant Harvey Weinstein...

Cela fait presque un mois maintenant qu'on le sait, après avoir viré Harvey Weinstein, son entreprise The Weinstein Company va jeter l'éponge pour de bon et se laisser mourir plutôt que de s'embarquer dans un éventuel rachat, dans lequel aucun concurrent sérieux ne se dessine. Depuis aujourd'hui, la faillite est officiellement enregistrée. Le plus surprenant cependant, c'est que le suicide tourne carrément à une forme de seppuku rituel, puisque la société va dans son dernier flamboiement libérer ses employés de leurs accords de confidentialité.

 

producteurTous ceux qui sont dans la merde ? Lèvent le doigt !

 

"Aujourd'hui, l'entreprise fait également un pas important vers la justice pour les victimes bâillonnées par Harvey Weinstein. Depuis Octobre, il a été rapporté qu'Harvey Weinstein a utilisé des accords de confidentialités comme des armes secrètes pour réduire ses accusateurs/accusatrices au silence.

Ces "accords" sont désormais caducs, avec effet immédiat. L'entreprise lève toute clause de confidentialité dans la mesure où elles ont empêché ceux et celles qui ont soufferts ou ont été témoins d'un quelconque mauvais comportement sexuel de la part d'Harvey Weinstein de raconter leurs histoires. Personne ne devrait avoir peur de parler, ou être intimé, poussé à se taire. L'entreprise remercie les personnes braves qui se sont déjà faites connaître. Vos voix ont inspiré un vent de changement à travers le pays et le monde."

On pensait en avoir (ENFIN) terminé avec Weinstein, mais une nouvelle digue vient clairement de sauter, et le torrent de boue risque de reprendre...

 

Photo officielle

commentaires

Stavos 21/03/2018 à 07:37

Comme tortor, si quelqu’un à la réponse à cette question, ça m’intéresse !

tortor 20/03/2018 à 23:47

Le studio n'existe plus mais les droits des films qui ont été financé intégralement par Weinstein appartiennent à qui? Surtout si aucune grande compagnie ne veut racheter cette boite.
Mesdames vous savez ce qu'il vous reste à faire :)

Cchoupie 20/03/2018 à 19:24

Ah tiens de nouveau cette affaire ça change du testament de Johnny

votre commentaire