Weinstein Co. refuse les offres de rachat et se met officiellement en faillite

La Rédaction | 27 février 2018 - MAJ : 09/03/2021 15:58
La Rédaction | 27 février 2018 - MAJ : 09/03/2021 15:58

Malgré une offre faramineuse de 500 millions de dollars, la Weinstein Company refuse et se déclare en faillite.

Bon, l'affaire Weinstein, on en connaît les répercussions sur la société. Côté business par contre, la situation est moins commentée, or les choses bougent aussi par là. Aux dernières nouvelles, la décision avait été prise dès le départ de purement et simplement dissoudre la Weinstein Company, fondée par les deux frères Bob et Harvey Weinstein.

Sauf qu'il y a dissoudre et dissoudre, et il semblerait que plutôt que de chercher à se fondre et disparaître dans un rachat par un repreneur en échange d'une somme d'argent, les "executives" ont décidé qu'ils n'en avaient plus rien à foutre et d'y aller en mode full kamikaze.

 

PhotoVous aurez rien. Allez salut !

 

En effet, la Weinstein Company refuse les offres de rachats, même lorsqu'elles crèvent le plafond, comme la dernière qui atteignait 500 millions de dollars. On pourrait interpréter ça comme un signe de lassitude et d'abandon, mais en grattant un peu, cela pourrait aussi être un pur acte cynique. En effet, The Wrap a demandé l'avis de plusieurs experts légaux et les réponses indiquent que si la mise en faillite était choisie plutôt que le rachat, cela signifierait que plus de 80% des femmes qui ont porté plainte contre Harvey Weinstein vont devoir faire la queue derrière les banques et autres créditeurs, prioritaires dans leurs demandes de remboursements. Bref, en procédant ainsi, il n'y a quasiment aucune chance pour qu'elles reçoivent ne serait-ce qu'un centime de dédommagement si elles gagnent leurs procès.

Quelque part, c'est "logique", dans le sens où si les Weinstein récupèrent en effet 500 millions de dollars, on imagine que cette somme lui sera aussitôt retirée pour payer la presque centaine de femmes qui l'accusent, d'où cette politique de la terre brûlée. Après, on a dit "logique", hein, pas sympathique ou même digne. Ça, on vous laisse décider.

 

Photo Logo Weinstein company

Tout savoir sur Harvey Weinstein

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
Birdy
28/02/2018 à 12:46

Dallaaaaaas, ton univers, impiyoyaaaaaable....

corleone
28/02/2018 à 09:20

c'est bon ca harvey, te laisse pas faire par chiennes en chaleurs, elles avaient pas qu'a t'exciter avec leur tenues sexy de soirée, hein?

votre commentaire