John Carpenter nous explique enfin pourquoi il s'implique autant dans le nouveau Halloween

Christophe Foltzer | 2 février 2018 - MAJ : 09/03/2021 15:58
Christophe Foltzer | 2 février 2018 - MAJ : 09/03/2021 15:58

Bon, autant l'avouer, on n'y a pas vraiment cru à l'époque, quand on nous a dit que Danny McBride et David Gordon Green s'occupaient du nouvel Halloween. Parce qu'on les connait plus pour leurs comédies débiles. Et puis....

Et puis, tout ça s'est confirmé et on en a eu la mâchoire qui est tombée. Parce que, au fond, c'est une idée terriblement séduisante quand on y réfléchit. Comédie et horreur sont deux genres cinématographiques qui dépendent énormément du rythme pour fonctionner et donc, confier le retour d'une des plus grandes franchises du cinéma d'horreur à ces deux zigotos pourrait bien être l'idée de l'année.

 

Photo Jamie Lee CurtisJamie Lee Curtis est de retour

 

Et comme de toute façon le film est actuellement en tournage, on n'a pas vraiment le choix non plus quoi. Mais qui dit Halloween, dit aussi John Carpenter, l'homme à l'origine de la saga. Et si l'on était habitué jusqu'à présent à ce que le réalisateur prenne un gros chèque pour céder les droits de sa filmographie et puis basta, c'est avec surprise qu'on a découvert qu'il s'investit énormément dans ce film. Comme s'il voulait que pour une fois, les choses soient bien faites. En plus d'en composer peut-être la musique.

Une attitude qui l'honore, qui nous fait extrêmement plaisir mais qui méritait quand même quelques explications. Et c'est exactement ce qu'il a donné au micro de Rotten Tomatoes tout récemment :

 

Photo Halloween 2018

 

"Vous savez, j'ai parlé pendant longtemps des films Halloween, des suites - je ne les ai même pas toutes vues. J'ignore même de quoi il s'agit. Au final, ça m'a frappé ! Si je suis là à mâcher mon chewing-gum, à en parler, pourquoi est-ce que je n'essaye pas de faire en sorte que l'on arrive au meilleur résultat possible ? Je pourrais donner des conseils. Je pourrais parler au réalisateur. J'aime beaucoup ce réalisateur. J'aime le scénario. Donc, vous voyez, je me suis dit que j'allais arrêter de jeter des pierres depuis le bas-côté et m'embarquer pour essayer de faire quelque chose de positif."

Oui parce qu'en fait, Carpenter n'a pas été très tendre avec les remakes de ses films, ceux de Rob Zombie en tête, et le voir autant impliqué dans celui-ci est un signe qui ne trompe pas. Carpenter croit en ce nouveau Halloween et du coup, nous aussi. Et tant pis s'il ignore tout ce qui s'est passé après le film original, le 19 octobre 2018, on sera là pour le voir. Avec le sourire...

 

Photo Halloween 2018

Tout savoir sur Halloween

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
TheShape
16/02/2018 à 20:52

Les films de Zombie sont une insulte a Halloween.D'une débilité sans nom

Pulsion73
02/02/2018 à 18:01

Le remake de Rob Zombie renouvelait habilement, un autre point de vue, avec intensité un concept assez répétitif. Et puis on avait un Michael carrément impressionnant dans tous les sens du terme.

Dirty Harry
02/02/2018 à 13:48

Espérons qu'ils soient sur l'aspect "abstraction du mal" pour Mike Myers car la version explicative/psycho/rationnelle de Rob Zombie ne colle pas à ce qu'est pas essence "Halloween".

Traxler
02/02/2018 à 13:34

Ah ! Enfin ! Oh yeah !

Pulsion73
02/02/2018 à 12:28

Ne pas avoir eu l'intelligence d'apprécier la relecture inspirée de Rob Zombie (surtout pour le 1er) ou au moins d'en reconnaître la qualité m'oblige à douter des intentions "artistiques" de Carpenter pour ce énième volet qui fait table rase du passé avec le retour à la vie douteux de Laurie Strode.

trashyboy
02/02/2018 à 11:01

J'ai vraiment envie de croire en ce projet. On aurait pu penser que la présence de Jamie Lee Curtis n'est qu'opportunisme (alors que son personnage est censé être mort), mais avoir la caution John Carpenter est plutôt rassurante. Donc oui, envie de croire que l'on ne sera pas face au double effet kiss cool façon James Cameron/Terminator!

votre commentaire