Margot Robbie aimerait que les producteurs laissent un peu les réalisateurs tranquilles

Jean-Luc Hassaique | 4 décembre 2017 - MAJ : 09/03/2021 15:58
Jean-Luc Hassaique | 4 décembre 2017 - MAJ : 09/03/2021 15:58

Après avoir annoncé la mise en chantier d’un nouveau film dédié à Harley Quinn, Margot Robbie a fait savoir que d’après elle, les producteurs hollywoodiens devraient sévèrement limiter leur interventionnisme.

Actuellement en pleine tournée promotionnelle pour Moi, Tonya, le biopic où elle interprète l’une des patineuses artistiques les plus scandaleuses de la fin du XXème siècle, Margot Robbie est logiquement questionnée sur l’avenir des productions super-héroïque de la Warner, dont elle constitue un maillon à part entière depuis Suicide Squad.

 

Photo Margot RobbieMargot Robbie dans Moi, Tonya

 

Or, le film de David Ayer est connu pour avoir subi une post-production chahutée, plusieurs versions du métrage se faisant concurrence, avant d’être fusionnée, au sein du studio. Alors que se profilera (peut-être) Gotham City Sirens et que Margot Robbie a fait savoir que se dessinait un spin-off dédié à la compagne du Joker, les équipes de Metro lui ont logiquement demandé ce qu’elle pensait de la stratégie de contrôle menée jusqu’à présent par Warner vis-à-vis des auteurs du DC Extended Universe :

« D’après moi, un bon producteur fait confiance à son réalisateur, et son travail est de rendre possible la vision du metteur en scène. C’est tout. C’est son boulot. Si telle est la vision de votre réalisateur, alors vous devez tout mettre en œuvre pour qu’elle advienne. Dans le DCEU aussi, une fois que vous avez choisi votre metteur en scène, qu’il a arrêté sa vision, vous devez la soutenir et seulement intervenir s’il faut maintenir ponctuellement l’ensemble dans la bonne direction. Je pense que c’est comme cela qu’il faut procéder. Je crois qu’un producteur devrait toujours agir ainsi. »

Et pour le coup, on ne peut que rêver que les exécutifs de Warner l’écoutent, même si cela semble pour le moins improbable, la plupart des réalisateurs étant dévolus au rang de technicien chez nos amis d’outre-Atlantique, à fortiori dans une industrie actuellement sous très forte pression dans le domaine des blockbusters.

 

Photo Margot RobbieMargot Robbie dans Suicide Squad

Tout savoir sur Margot Robbie

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
Arnaud
04/12/2017 à 23:45

Mon dieu qu'elle a raison !!!! Combien de films gachés par les interventions des producteurs depuis des années ...

votre commentaire