Les Chevaliers du Zodiaque - La Légende du Sanctuaire : la critique qui brûle son Cosmos

Christophe Foltzer | 25 février 2015
Christophe Foltzer | 25 février 2015

Après 30 ans d'existence, Les Chevaliers du Zodiaque n'ont jamais été aussi vivants. Nouvelles séries, nouveaux chapitres en manga, la grande saga épique connait enfin les honneurs d'un film cinéma qui sort dans nos salles. Malheureusement, la descente est ultra-violente.

En dépit de l'univers extrêmement riche et fourni des Chevaliers du Zodiaque développé sur trois décennies, on ne s'attendait pas à ce que cette Légende du Sanctuaire en soit une adaptation très fidèle. Impossible en effet de résumer convenablement autant d'aventures épiques en un seul long-métrage. Aussi, l'idée de s'intéresser au chapitre le plus emblématique, les chevaliers d'or et le Grand Pope, nous paraissait le bon choix. Nous sommes d'autant plus estomaqués face au résultat final et au mépris évident du studio vis-à-vis de sa fanbase.

Car La légende du Sanctuaire ne s'adresse pas à elle mais à un public de djeuns qui découvrirait cet univers. En résulte un carnage hallucinant en mode Avengers + Origins Story qui réduit les chevaliers de bronze à des archétypes insupportables (Seiya est le gros lourd comique héroïque de la bande, Shiryu devient le gars ténébreux...) plongés au coeur d'une intrigue non-sensique qui ne suit même pas la trame originale et se permet  de trahir violemment tout ce qui existe (tous les Chevaliers d'Or n'interviennent pas, certains ne finissent pas comme ils le devraient). Ainsi le Sanctuaire n'est plus en Grèce mais dans les airs, la notion de compte à rebours pour sauver Athéna n'est plus mise en avant et les adversaires sont dénaturés :  d'êtres nobles, trompés par le Grand Pope mais investis de l'esprit de la chevalerie, ils ne sont plus que des pantins limite émos.

Le summum étant atteint lorsque le Chevalier du Cancer entame un numéro musical à la croisée de Jack Sparrow et de La princesse et la grenouille, avec crânes qui chantent à l'appui. On croit rêver. Le design des personnages façon boys band laissait craindre le pire et c'est ce qui nous est servi. Les armures ne ressemblent pas à leurs homologues de papier (et c'est quoi ces néons à la Tron ?), l'histoire n'a aucun sens, les moments d'humour tombent à plat et l'ensemble ne contient aucune tension dramatique, alourdi par un manque de rythme tellement énorme qu'on en vient à regretter les OAV sortis dans les années 90.

Cette Légende du Sanctuaire est au final un gros glaviot jeté à la figure de son public et, comme pour les moments les plus sombres de notre Histoire, une seule pensée nous vient à la fin du film : "Plus jamais ça !"

Résumé

Insultant vis-à-vis de son matériau d'origine et à la réalisation inégale, La légende du Sanctuaire est un affront dont on mettra longtemps à se remettre. Fans des Chevaliers du Zodiaque, passez votre chemin.

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.

Lecteurs

(5.0)

Votre note ?

commentaires

Blackryu
04/01/2019 à 23:36

Et pourtant j'ai espéré... quelle cruelle, très cruelle déception !
Les + : L'animation, les combats dynamiques
Les - : Le ridicule des personnages dénaturés qui ne sont au mieux que la caricature d'eux-mêmes, une histoire expédiée à la va-vite, aucune profondeur scénariste ou psychologique...
Bref, c'est bien une totale trahison de la série et des fans, que la technologie ne parvient pas à masquer bien longtemps...,

pepe
27/05/2017 à 11:29

Trentenaire également, je ne me suis pas non plus senti insulté, j'ai même apprécié car j'en attenndait pas plus d'un remake emo 2010's d'1h30.

PPSB
11/03/2015 à 15:02

J'ai aimé, il faut pour Albator, il faut prendre du recul par rapport à la série qui présentait des lenteurs . si on vient au cinéma pour voir la série TV à quoi ça sert de venir
le coté humour( masque de mort) correspond bien à l'esprit des mangas( comme Nicky larson)
bon film qui aurait mérité un quart d'heure de plus

diez
10/03/2015 à 09:46

Vincent> C'est leur ressenti, faut arrêter de se sentir visé au moindre mot. Avis : subjectif.

Sinon EL pour mieux coller à votre avis, vous devriez baisser la note, ou alors expliquer la raison d'une étoile entière et une autre moitié. ^^

Hormis quelques rares belles images, je trouve sincèrement que tout est à balancer. L'animation est décevante, on se croirait devant une cinématique d'un jeu vidéo. Le montage du film est catastrophique et ne laisse jamais l'ambiance s'installer. Des coupes et transitions avec écran noir pourrissent le tout.

En plus d'être laid visuellement, les caches misère aveuglent les scènes d'actions. Des camions de particules, des dizaines de halos lumineux par plan, des flous invraisemblables, quelques pixels chelous. Entre les superbes plans et le reste, je crois que ce film fauché n'a pas eu le temps d'être fini.

A ce stade là, on ne peut plus appeler ce film un résumé, c'est une longue bande annonce de 1h30. Sans déconner, les combats durent 4 secondes chacun, les enjeux ne sont jamais exposés et les conséquences possibles jamais évoquées.

On passera sur le numéro du Chevalier du Cancer, à chialer des larmes de pisse. les ados attardés que sont les Chevaliers n'aident pas non plus à minimiser la catastrophe artistique qu'est cet atroce spectacle.

Un film tout simplement amateur fait visiblement par des gens ne connaissant pas les mots narration, dramatique et divertissement.

Et en plus je ne suis même pas un fan de cette série dont j'ai du voir que quelques épisodes.... On entrevoit une belle histoire que j'ai vraiment envie de découvrir dans sa version série TV, mais la le long autant pour les fans (vu avec deux potes ultra fans) que pour les autres est juste une honte.

sylvinception
05/03/2015 à 11:12

"Les chevaliers du cieeeeeeeeeeeeeeeellllllllllllllllllllllllllleeeeeeeeeeeeuuuuuuuuuuuux..."

Oups pardon je confonds!!

jul
01/03/2015 à 19:21

fan de la premiere seconde et approchant la quarantaine, j ai été abasoudri par ce reboot. c est globalement tres tres mauvais, ca n'effleure jamais le grandiose de l'original et c est plutot laid.

MAIS il y a 3 choses à sauver :
1- l intro, fabuleuse, sublime, virevoltante.
2- l apparition des bronze saints sur le pont : nerveux, stylé, "cliché". On est dans du fan service de qualité.
3- seiya vs Mu du bélier. La réinterpretation du crystal wall est très maligne.

et c est tout....

RiffRaff
01/03/2015 à 13:12

Pas glorieux...
Bon déjà, adapter c'est trahir, et on ne pouvait pas s'attendre à une version fidèle de l'arc narratif du sanctuaire en 1h30, présentation des personnages et de l'univers inclus.
Le problème c'est qu'il faut attendre la moitié du film pour enfin arriver au sanctuaire, reste 45 bonnes minutes pour expédier tous les combats et le final.
Résultat, de combats très rapides et surtout des personnages à peine survolés.
Certaines idées sont intéressantes(les casques intégraux protègent mieux que les serre-tètes d'origine) mais d'autres plus discutables(le numéro du chevalier du cancer).
La tentative de modernisation est louable mais se prend les pieds dans le tapis, difficiles à ceux qui ne connaissent pas la série de saisir les comportements de certains personnages et pour la fanbase certains choix sont rédhibitoires.
Reste une réalisation correcte mais qui manque de définition(mais peut être est-ce lié à la salle de ciné ou je l'ai vu).

Trop cool
01/03/2015 à 08:30

Trop cool !

Cobrasan
26/02/2015 à 12:39

Très bon film ! A voir au ciné pour en prendre plein les yeux !

Vincent
26/02/2015 à 10:46

Je fais indubitablement partie de la fanbase (j'ai même créé un site web sur le sujet), pourtant je ne me sens pas insulté par ce film, pire je l'ai trouvé correct, malgré ses défauts. Mais merci de m'avoir appris que ce film m'a craché à la gueule, je ne m'en serais pas rendu compte sans votre expertise.

Plus

votre commentaire