Critique : Un prince (presque) charmant

Par Allan Blanvillain
9 janvier 2013
MAJ : 21 octobre 2018
0 commentaire

Après avoir provoqué les foudres de Philippe Lellouche lors de nos premières évocations d'Un prince (presque) charmant (voir notre article), il était grand temps de nous jeter à corps perdu dans cette énième comédie romantique.

Suprise, le charme de Vincent Perez en homme d'affaires sans coeur opère immédiatement. Adepte du "toujours plus", le bonhomme prend un malin plaisir à rabaisser tous ceux qui l'entourent et, malgré une absence d'innovation dans les situations, on sourit allégrement devant les vacheries qu'il distille ici et là au gré de ses tribulations. C'est toujours ça de pris puisque du côté de l'intrigue principale, il faut s'armer de patience, la rencontre avec la princesse incarnée par la ravissante Vahina Giocante n'ayant lieu qu'au bout de… 30 minutes !

Si Un prince (presque) charmant semble long à démarrer, on se rend vite compte qu'il s'agit d'un mal pour un bien tant la sympathie naissante pour le long-métrage s'efface devant une romance débordante de platitude. Le mordant de Vincent Perez disparaît à la simple apparition du sourire de la belle  et c'est tout le road movie amoureux qui perd de sa force. La trame narrative en devient convenue au possible au point de multiplier les étapes incontournables du genre : attirance, découverte de la vérité, rédemption, fin heureuse.

L'humour est bien présent et tente de faire bonne figure au milieu de toute cette mièvrerie indigeste mais les rires proviennent presque plus du grotesque de certaines situations à l'image de cette séquence où un serveur propose de remplacer le café commandé par un chocolat chaud en pleine après-midi.

Sauvé quelque peu par son couple d'acteurs attachant, Un prince (presque) charmant aurait pu (presque) nous charmer si l'écriture made in Besson (et que je te glisse des voitures et virages au frein à main) n'avait pas encore une fois imposé une vraie barrière créative à l'entreprise. 

Rédacteurs :
Résumé
Rejoignez la communauté pngwing.com
Pictogramme étoile pour les abonnés aux contenus premium de EcranLarge Vous n'êtes pas d'accord avec nous ? Raison de plus pour vous abonner !
Soutenir la liberté critique
Vous aimerez aussi
Commentaires
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires