Critique : Plan de table

Laurent Pécha | 11 avril 2012
Laurent Pécha | 11 avril 2012

La comédie romantique, c'est depuis longtemps la chasse gardée des américains et encore aujourd'hui quand ils y mettent du leur, cela donne des choses épatantes comme Je te promets (avec Rachel McAdams). Mais de ce côté-ci de l'Atlantique, on commence à avoir régulièrement du  répondant et Plan de table de prouver que la France peut jouer dans la petite cour du divertissement joliment ficelé.

Pour son premier film, Christelle Raynal joue avec une réelle habilité des malices du destin et s'amuse avec un récit basé sur la (presque) répétition des situations. Sur le canevas riche en situations farfelues de « et si je n'étais pas assis à la même place lors de la soirée de noces de ma cousine », le film déroule avec rythme le sort réservé à un groupe de 8 personnes comme autant de situations de finir ou pas avec l'un ou l'autre lorsque les lumières de la salle se rallument.

Avec un tel récit, il faut miser sur une troupe de comédiens sachant parfaitement mettre en évidence l'art de la variante et de ce côté-ci, Plan de table offre un joli mélange d'acteurs plus (le couple Sylberstein-Dubosc) ou moins (le couple Bousquet-Mlekuz) connus du grand public qui œuvrent tous dans le même sens. C'est leur alchimie qui donne la vraie étincelle d'une comédie certes mineure mais toujours plaisante.

Résumé

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.

Lecteurs

(0.0)

Votre note ?

commentaires

Aucun commentaire.

votre commentaire