Critique : L'Italien

Louisa Amara | 14 juillet 2010
Louisa Amara | 14 juillet 2010

Un pitch aussi déconcertant n'arrive pas souvent dans nos programmes de sorties. C'est le premier mérite de cette comédie sociale d'Oliver Baroux, avec son comparse de toujours, Kad Merad en héros. La trame du film est tellement énorme, le héros se fait passer pour un italien, reniant ses origines pour mieux « s'intégrer », et doit faire le ramadan exceptionnellement.

A un mois du début du ramadan, le film permet au moins de faire connaître simplement, les rites de ce jeûne, sujet habituellement relégué en fin de journal du soir sur France 3. Jean-Pierre Pernault préférant souvent se concentrer sur les derniers artisans charpentiers d'Alsace. Deuxième bonne idée, l'imam, qui conseille Dino/Mourad, est modéré et drôle.

Que de bonnes intentions donc... si seulement Kad & O, comme on les nommait, avait su garder eux aussi leur sens de l'humour. A trop vouloir respecter le scénario co-écrit par Nicolas Boukhrief, scénariste, réalisateur, plutôt sombre, ils finissent par nous proposer des situations pas assez comiques, voire inachevées. Kad aurait pu exprimer toute la palette de ses nombreux talents comiques, mais il est tout en retenue. Comme s'il ne pouvait exprimer que la gravité et l'émotion dans ce film.

Quand, au contraire, Kad et O vont jusqu'au bout de leurs idées, c'est pour arriver à des extrémités absurdes et donc peu réalistes, nuisant aux propos du film. En effet, quelle que soit la gravité d'un mensonge, à moins d'être fou, personne ne risquerait la prison et l'expulsion du territoire, plutôt que d'assumer la vérité devant ses proches.

Olivier Baroux avait pourtant une idée forte, des enjeux, des situations potentiellement comiques, malheureusement il n'exploite pas tout ce potentiel. On regrette aussi que les seconds rôles soient si peu présents, alors que des comédiens très doués figurent au casting. L'Italien réserve quelques beaux moments d'émotions et de grâce. Il aurait pu nous surprendre et nous éblouir. Dommage.

 

Résumé

Lecteurs

(0.0)

Votre note ?

commentaires

Aucun commentaire.

votre commentaire