Critique : Coups de feu sur Broadway

Par Thomas Messias
1 juillet 2009
MAJ : 7 octobre 2018
0 commentaire

Comme Accords et désaccords quelques années plus tard, Coups de feu sur Broadway se déroule au début du siècle dernier ; le film brasse en revanche des thèmes bien plus larges et modernes et aurait finalement très bien pu se dérouler de nos jours, où les mafieux continuent de mettre leur grain de sel où bon leur semble. Seulement voilà : la reconstitution des années 20 est absolument magnifique, et l'on pourrait même dire que Woody Allen porte cur cette époque un regard nostalgique s'il n'était pas né dix ans plus tard. Raffiné et élégant, Coups de feu sur Broadway n'a pas d'égal côté mise en scène et tranche par rapport au style habituel du cinéaste.

 

Touchant de par son cachet d'époque, le film brille également par la savante complexité d'une intrigue dont on n'a jamais fini de faire le tour. Ce qui ressemble au départ à une simple comédie avec des mafieux révèle peu à peu sa véritable nature, réflexion profonde et amusée sur la condition d'artiste et la nécessité de créer. Quand le garde du corps de l'actrice se met soudain à se mêler de la mise en scène de la pièce de théâtre, c'est au départ un excellent gag, surtout lorsqu'il est écrit par Allen ; mais celui-ci n'en reste pas là, va toujours plus loin, et explore chaque situation jusqu'au bout pour mieux mettre ses personnages à nu.

 

Dans la peau du jeune auteur effrayé et influençable, John Cusack fait des merveilles comme jamais ou presque ; Dianne Wiest confirme qu'elle n'est jamais aussi juste que chez Woody ; mais la star du film est définitvement Chazz Palminteri, impeccable en mafieux développant des velléités artistiques. Tous sont impliqués au maximum dans ce qui se produit à l'écran, et la communion qui se crée a quasiment quelque chose de magique. S'il ne fallait retenir qu'un seul Allen sur la création, ce serait peut-être celui-là. Étrangement méconnu, Coups de feu sur Broadway mérite d'être reconsidéré car il fait partie à coup sûr du haut du panier de l'imposante filmo allenienne.

Rédacteurs :
Résumé
Abonnez-vous à notre youtube
Pictogramme étoile pour les abonnés aux contenus premium de EcranLarge Vous n'êtes pas d'accord avec nous ? Raison de plus pour vous abonner !
Soutenir la liberté critique
Vous aimerez aussi
Commentaires
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires