Films

I Love You Phillip Morris : Critique

Par Lucile Bellan
22 mai 2009
MAJ : 20 octobre 2018
0 commentaire
default_large

Depuis son affichage sur la Croisette lors du précédent festival de Cannes, I love you Phillip Morris a suscité  curiosité et surprise, attentes et questionnements. Quoi ? Un film sur une folle histoire d’amour gay, avec les deux monstres du cinéma que sont Jim Carrey et Ewan McGrégor ? Si vous avez déjà des à priori sur ce postulat, alors la suite va vous étonner. Basé sur une étonnante histoire vraie, I love you Phillip Morris est le matériau parfait pour mettre en avant l’incontestable génie de Jim Carrey, révélant son talent humoristique comme dramatique mais aussi son petit côté jusqu’au-boutiste, et sans oublier le second degré ainsi que la subtilité de jeu d’Ewan McGregor.

 

 
Si vous y ajoutez un univers que ne renierait pas Judd Appatow (sa femme Leslie Mann y tient d’ailleurs un rôle secondaire) et une audace assez rare sur ce sujet aux Etats-Unis, et vous obtenez sans doute la meilleure comédie de l’année. À propos d’audace, il faut bien comprendre que le film est à replacer dans son contexte, et que même si le sexe est assez crûment évoqué, le tout reste assez grand public et n’approche pas l’irrévérence. Ce n’est donc pas un film insolent, mais toutes ses qualités se situent dans le talent des deux réalisateurs à mêler avec aisance différents genres : entre témoignage, comédie, drame, chronique de la folie et film d’arnaques. Mais aussi plusieurs univers d’acteurs : la fausse superficialité d’Ewan McGregor, la réjouissante folie de Jim Carrey, le décalage permanent de Leslie Mann…

 

 
Positivement malsain et tellement dingue, les seuls bémols qu’on pourrait reprocher au film sont certaines manoeuvres du personnage de Jim Carrey pour arriver à ses fins, mais, aussi borderlines soient-elles, il n’en demeure pas moins qu’elles sont le reflet de la vie de ce personnage, qui encore en prison aujourd’hui et dont le romantisme exacerbé et l’intelligence méritent largement de recevoir l’hommage d’un tel film.
 

 

Rédacteurs :
Résumé
Suivez-nous sur google news
Pictogramme étoile pour les abonnés aux contenus premium de EcranLarge Vous n'êtes pas d'accord avec nous ? Raison de plus pour vous abonner !
Soutenir la liberté critique
Vous aimerez aussi
Commentaires
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires