Critique : Le Contrat

La Rédaction | 11 juillet 2007
La Rédaction | 11 juillet 2007

Après les oubliables Dernière danse et Double jeu, Bruce Beresford poursuit dans le thriller teinté de drame psychologique avec Le Contrat. En résulte une nouvelle oeuvre alléchante par son casting quatre étoiles mais gâchée par une scénario bien médiocre.

On attendait beaucoup de la réunion de John Cusack et Morgan Freeman mais de rencontre stimulante, il n'y en a presque pas par la faute d'un récit qui multiplie les rebondissements prévisibles et les ficelles invraisemblables. Beresford  passe à côté des enjeux dramatiques de son film, n'abordant qu'en surface les liens entre John Cusack, son fils et le tueur. Si psychologiquement, Le Contrat déçoit, il n'est en rien rattraper par ses diverses séquences mouvementées. Entre scènes d'action pourvues de ralentis du plus mauvais effet, traque en haute montagne mollassonne et gunfights guère crédibles (le novice Cusack plus fort que toute une bande d'ex-militaires supra entraînés !), il y a largement de quoi s'énerver devant un spectacle pyrotechnique bas de gamme.

Il nous reste cependant le plaisir de voir Morgan Freeman renouer avec un personnage de méchant depuis son rôle de souteneur dans La rue de Jerry Schatzberg en 1988. On évite également le manichéisme généralement de mise dans ce genre de production. A noter une belle photo mettant en valeur les paysages naturels de haute-montagne. Mais, on conviendra que c'est insuffisant pour faire un bon film. Le Contrat ou la parfaite sortie estivale totalement dispensable !

 

Charles-François Pion 

Résumé

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.

Lecteurs

(0.0)

Votre note ?

commentaires
Aucun commentaire.
votre commentaire