Critique : En territoire ennemi

Par Stéphane Argentin
15 mars 2007
MAJ : 16 octobre 2018
0 commentaire

Premier long-métrage de John Moore, En territoire ennemi est souvent comparé au Top gun de Tony Scott. Soit un long vidéoclip en forme de publicité à la gloire de l’armée US (Moore été auparavant réalisateur de pubs) mâtiné d’un brun de Rambo version Europe de l’Est. Un parallèle difficile à renier, surtout lorsque Gene Hackman officie en tant que commandant – substitut de Tom Skerritt (Top gun) et/ou de Richard Crenna (Rambo).


Sur le papier, il n’y a certes pas grand-chose à retenir du film : un pilote de l’US Air Force dont l’appareil s’est fait descendre en flammes (très réussie séquence d’éjection) doit survivre en territoire ennemi avec les militaires / mercenaires locaux lancés à ses trousses. Mais à l’arrivée, le résultat se laisse pourtant suivre sans déplaisir. Les bad guy de l’histoire ne sont pas réduits à de simples machines de guerre bête et méchante et les situations traversées par notre G.I. Joe sont bien souvent peu reluisantes et en phase avec une certaine réalité géopolitique (la scène du charnier en tête). Mais c’est surtout et avant tout grâce à un traitement (pyro)technique solidement charpenté qu’En territoire ennemi parvient à accrocher le spectateur.


À condition d’appréhender avant tout et surtout le film comme un long survival burné et de faire fi d’un quelconque slogan sous-jacent « We need you », En territoire ennemi se révèle donc un bon petit divertissement explosif et sans temps-morts.

Rédacteurs :
Résumé
Suivez-nous sur google news
Pictogramme étoile pour les abonnés aux contenus premium de EcranLarge Vous n'êtes pas d'accord avec nous ? Raison de plus pour vous abonner !
Soutenir la liberté critique
Vous aimerez aussi
Commentaires
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires