Critique : Mondovino

Par Marion Seandrei
1 novembre 2004
MAJ : 18 octobre 2018
0 commentaire

Nul besoin d’être œnologue ou amateur passionné de vin pour savourer le dernier cru de Jonathan Nossiter. En effet, cet excellent documentaire explore l’univers du vin mais élargit son champ de réflexion dès les premières minutes du film. Car enquêter sur le vin, élément omniprésent dans notre culture depuis des millénaires, c’est bien sûr enquêter sur l’homme et la société.
Mondovino entraîne le spectateur aux quatre coins du monde, de la Californie au Languedoc, en passant par l’Argentine, à la rencontre des hommes, petits producteurs ou géants cotés en bourse, qui font le vin aujourd’hui. À travers cette galerie de portraits, on découvre que, de nos jours, la vigne n’est plus une affaire de terre et de goût, mais bien de gros sous et de business. En effet, la mondialisation n’épargne pas les vignerons et, en s’immisçant dans le petit monde du vin, Nossiter décortique ce processus, ses étapes, sa logique, ses répercussions sur l’économie et sur la vie des hommes. Il démontre qu’elle conduit inéluctablement à un formatage des goûts et des envies.
Sa curiosité et sa jubilation sont communicatives, et l’on suit ce documentaire avec autant de bonheur et de passion qu’une fiction, avec des personnages forts en gueule qui se livrent sans retenue, des intrigues, des alliances, des coups de théâtre…
Jonathan Nossiter a en outre eu le talent de contourner tout manichéisme réactionnaire. En effet, dans ce docu militant en douceur, ne cherchez pas de méchants puissants Américains ni de gentils faibles Français, mais plutôt une réflexion en profondeur, à partir de témoignages comme celui d’Hubert de Montille, vigneron bourguignon haut en couleur, qui nous dit que : « Le monde moderne, parce qu’il n’a plus le temps de rien, aime se faire bluffer… »
Vous prendrez bien une petite goutte de philosophie ?

Rédacteurs :
Résumé
Rejoignez la communauté pngwing.com
Pictogramme étoile pour les abonnés aux contenus premium de EcranLarge Vous n'êtes pas d'accord avec nous ? Raison de plus pour vous abonner !
Soutenir la liberté critique
Vous aimerez aussi
Commentaires
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires