Dreamland : une bande-annonce pour l'adaptation du manga culte made in France

Elliot Amor | 21 juin 2022
Elliot Amor | 21 juin 2022

Annoncée lors du festival du film d'animation d'Annecy, la série Dreamland a désormais droit à une courte bande-annonce pour nous donner un avant-goût de ce qui nous attend.

Vous connaissez probablement Dreamland de près ou de loin. Pour rappel, il s'agit d'un manga français, ou « manfra » selon Wikipédia, écrit et illustré par Reno Lemaire. On y suit les aventures de Terrence Meyer, un lycéen montpelliérain (un peu) flemmard qui, lors d'un cauchemar, parvient à surmonter sa phobie du feu. Cela lui permet, lorsqu'il dort, de devenir voyageur à Dreamland, un monde né des rêves de l'espèce humaine et dont les seules limites sont l'imagination.

À Dreamland, les compagnons de route de Terrence sont Savane, Ève et Sabba, soit les équivalents montpelliérains de Zoro, Nami et Usopp. Car oui, Reno Lemaire est fortement inspiré par One Piece, chef-d'œuvre d'Eiichiro Oda avec lequel Dreamland partage beaucoup de points communs. Pas seulement au niveau de l'écriture des personnages, mais aussi dans la structure narrative. On ne va pas prendre le risque de vous spoiler quoi que ce soit, on vous laisse découvrir la bande-annonce du prochain shonen à la française.

 

 

En 2018, nous apprenions que le manga de Tony Valente Radiant allait être adapté à l'écran par un studio d'animation japonais ; et pas le pire de tous, puisqu'il s'agissait de Pierrot, celui derrière Bleach et Naruto. Beaucoup avaient alors vu renaître l'espoir de voir Dreamland recevoir un traitement de faveur similaire. Le souci (qui n'en est pas vraiment un) du manga de Reno Lemaire, c'est qu'il est très difficile de l'exporter à l'étranger. Si nos voisins allemands ont eu droit à une publication dans leur langue, c'est une autre histoire pour le Japon et l'Amérique du Nord, premier et troisième consommateurs de mangas et animes dans le monde (c'est nous les deuxièmes, héhé).

La raison principale : Dreamland est un récit qui s'ancre dans une culture française et qu'il ne s'en cache pas ; et à cela s'ajoutent la nudité, la consommation de drogue et le fait que l'intrigue se déroule à 40% à Montpellier. Évidemment, ce ne sont en aucun cas des défauts, mais il est plus difficile de vendre ça à l'international que l'univers 100% fantastique de Radiant que beaucoup ont l'air d'apprécier tout autour du globe.

 

Dreamland : photoEn attendant la série, il y a toujours la BD

 

Quand on regarde attentivement cette bande-annonce quasi-muette, on voit que la série ira au moins jusqu'au Tome 5. Quoi qu'il en soit, nous attendons de pied ferme cette future série d'animation française d'Ellipse Animation (Babar, Les Aventures de Tintin) et de la Chouette Compagnie, studio à qui on doit notamment Bapt&Gaël et Les Aventures de la Couille Cosmique. Voilà voilà. L'anime sera donc diffusé « prochainement » sur la plateforme ADN.

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
Babar et Tintin
22/06/2022 à 07:55

En espérant que les graphismes évoluent, car Tintin et Babar c'est loin et c'est cheap

votre commentaire