Sex Education saison 2 : le réalisateur de la série Netflix parle de la fin alternative

Camille Vignes | 28 janvier 2020
Camille Vignes | 28 janvier 2020

ATTENTION ! Cet article contient des SPOILERS sur la saison 2 de Sex Education. 

 

 

Frustré. C’est le sentiment qu’une bonne partie des fans de Sex Education a ressenti à la fin de ces nouveaux épisodes arrivés le 17 janvier dernier. Non pas que la saison ait été décevante. Au contraire, l' approfondissement de sujets déterminant souvent laissé de côté par les séries teenage a tenu ses promesses. 

Mais, aussi touchante que soit la manière d’aborder les questions de sexualité (du viol au vaginisme en passant par l’asexualité…), impossible de ne pas voir que Sex Education se perd parfois dans des intrigues molasses, superficielles et un peu énervantes. 

 

Photo Asa ButterfieldÇa peut pas bien finir pour tout le monde...

 

En témoigne la fin de la saison qui rejoue le sketch surexploité de jeunes amoureux ne réussissant pas à se retrouver. Alors qu’Eric (Ncuti Gatwa) avec Adam (Connor Swindells) ont eu droit à leur happy ending, une tierce personne (Isaac - George Robinson) vient mettre son grain de sel dans l’histoire de Maeve (Emma Mackey) et Otis (Asa Butterfield)- déjà assez laborieuse sans qu’il y ait besoin de rajouter un voisin transi d’amour. 

Sauf que… Otis et Maeve auraient pu ne pas se louper à la fin de la saison. L'un des réalisateurs de la série, Ben Taylor, a d’ailleurs déclaré au micro de BT TV avoir tourné une fin alternative, par pur sadisme. Pour cette scène inédite, il avait demandé à Emma Mackey et Asa Butterfield de faire comme si leur personnage avait vu l’autre et les spectateurs auraient eu la satisfaction de voir de grands sourires posés sur les visages de Maeve et Otis. 

 

photo, Asa Butterfield, Emma MackeyPas convaincus ?

 

Ceux qui ont vu la saison de Sex Education connaissent la suite… et savent que ce n’est pas cette fin que Ben Taylor a choisi d’exploiter. 

« J'adore être énervé par des trucs. Vous pensez que vous voulez ceci ou cela, mais en fait non. Eux n'ont pas leur moment, mais cinq minutes avant à l'écran, on voit Eric avec Adam. Ils ont leur grand moment romantique. Si vous faites le tour de tout le monde et que vous donnez à chacun son grand moment romantique, cela risque de devenir un peu niais. » 

L’homme a continué en disant que les deux personnes les plus énervées étaient justement les deux les plus concernées, à savoir Emma Mackey et Asa Butterfield. Mais aussi virulente soit leur envie de voir leur personnage se retrouver, Taylor n’est pas près d’accéder à leur volonté. À voir si cela arrivera enfin dans la saison 3, pas encore officiellement commandée par Netflix mais sans doute inévitable. 

 

Affiche

 

commentaires

Teemo1977
29/01/2020 à 10:08

Effectivement, ce grain de sel ne sert à rien. Sensation de surplace, et définitivement, ca rallonge la sauce, ce qui rend le truc irritant.

votre commentaire