The Walking Dead Saison 6 Episode 5 : De l'autre côté du mur

Noëmieb | 10 novembre 2015
4
default_large

Après les folles péripéties de Morgan dans la forêt avec son compagnon psychologue – et sa chèvre- nous retournons à Alexandria. Nous avions quitté la communauté en pleine panique après l’attaque des Wolves. Désormais le calme est revenu, mais la menace est aux portes de la communauté.

Le plan de détournement de Rick n’ayant pas fonctionné comme prévu, les morts-vivants étaient en route vers la communauté. Rick, que nous pensions dans une mauvaise passe, est finalement saint et sauf et revient – quasi – triomphant. Mais son retour est loin de ramener le calme à Alexandria. Plusieurs compagnons sont encore dans la nature, et la ville est assiégée par la moitié - selon Rick- de la horde. Une situation qui est loin de rassurer les troupes.

Cimetière sur pattes

En  début d’épisode, Rick s’empresse de rassurer ses soldats. Pour la plupart effrayés, ils ne sont pas aptes au combat et rejettent encore les pratiques de Rick. Pour eux, la vie est un long fleuve tranquille, même dans un monde apocalyptique. Mais malgré l’attaque des Wolves ainsi que le siège actuel des morts-vivants, les habitants semblent de plus en plus renfermés sur eux-mêmes.

La vie tente pourtant de reprendre son cours dans un silence morbide. Les habitants s’essaient au mode de vie de leurs pires ennemies : marche lente et parole presque inexistante, afin de ne pas provoquer la horde. Incapables d’agir autrement, ils errent dans la ville à la recherche d’une occupation. Le moindre couteau, la moindre giclée de sang font l’effet d’une bombe.

 

 

Ce dernier épisode aborde à nouveau la psychologie des personnages. Les scénaristes passent d’un point de vue à un autre sans bâcler les différentes histoires. Allant de Maggie jusqu’à Carl en passant par Tara et sa nouvelle fiancée, nous avançons dans les récits personnels des héros. Et contrairement à l’épisode précédent, les histoires sont bien dosées, ce qui nous évite de tomber dans le surplus d’émotions - particulièrement soporifique. Pourtant, il y avait de quoi faire dans ce cinquième épisode entre la naissance de nouvelles amourettes et la joyeuse annonce de Maggie. Heureusement, la dépression de Deanna équilibre le tout.

Une reine déchue

Depuis la mort de son mari à la fin de la saison 5, Deanna n’arrivait plus à vivre normalement. Elle n’avait jusqu’alors pas déclaré renoncer à son règne. Mais c’est chose faite. Dépressive, elle voguait tel un zombie dans les rues de sa communauté. Autrefois débordante de vie et d’avenir, Alexandria n’est désormais plus qu’un beau souvenir dans son esprit. Même son tendre fils tombe dans la bouteille pour ne plus subir cette situation.

C’est après une attaque au clair de lune, que Deanna réveille la rage qui sommeille en elle depuis longtemps. Elle s’acharne sur son agresseur, sans réfléchir – et donc sans viser la tête. Comme un exutoire à sa peine, et à sa défaite, elle plante son adversaire. Rick arrive évidemment à sa rescousse. Une action qui lui vaudra une belle promotion. Mais Deanna semble vouloir aller encore plus loin. Elle va jusqu’à provoquer la horde à coup de tapettes sur la porte. Un coup de folie qui pourrait causer sa perte dans le futur…  

 

 

Depuis quelques jours, l’arrivée de Negan est annoncée pour la fin de la saison 6. Pour l’heure, Alexandria doit encore trouver le moyen d’éloigner la horde avant de s’attaquer à un nouvel ennemi. Cette problématique réussie à nous tenir en haleine depuis le début de la saison. Mais il ne faudrait pas que les producteurs nous endorment trop longtemps… Juste assez pour savourer l’action. 

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.

commentaires lecteurs votre commentaire !

Lalala
11/11/2015 à 14:04

Un épisode chiant. À part Maggie qui annonce être enceinte il se passe...RIEN. Ca a l'air ennuyant l'apocalypse.

john_doe
11/11/2015 à 13:23

Des épisodes ridicules comme ceux de la semaine dernière j'en veux plus souvent...

Louig
10/11/2015 à 23:54

Ouais retour à l'ordinaire on va dire, même si les conséquences de l'attaque sont vites expédiées ... heureusement le teaser du prochain épisode est sympa, j'avais peur qu'ils nous fassent traîner le truc jusqu'au winter break.

Tarantino
10/11/2015 à 17:49

Pas mal de dialogues bien chiants, mais bon un épisode regardable sans plus.
Toujours mieux que l'épisode Ri-di-cu-le de la semaine dernière.
TTF

votre commentaire