What If...? saison 1 épisode 5 : Marvel mange ses morts

Arnold Petit | 8 septembre 2021 - MAJ : 08/09/2021 16:02
13
photo

Après un quatrième épisode plutôt sérieux autour d'une version maléfique du Docteur Strange, qui avait redonné un peu d'espoir pour la série diffusée sur Disney+, What If...? s'attaque désormais aux zombies de Marvel. Un peu.

 

photoAlors, heureux de me revoir ?


TU VEUX VOIR MON ZOMBIE ?

Comme chaque semaine, What If...? poursuit son exploration du multivers avec une nouvelle réalité. Cette fois, le Gardien s'intéresse à un monde dans lequel les héros sont confrontés à une infection zombie pendant les événements d'Avengers : Infinity War. Comme dans le film réalisé par les frères Russo, Bruce Banner est renvoyé sur Terre grâce au Bifrost, mais dans un autre univers, où les gens sont devenus des morts-vivants bêtes et affamés (qui peuvent encore se battre et utiliser leurs pouvoirs malgré tout).

Cet épisode consacré aux Marvel Zombies de Mark Millar, Robert Kirkman et Sean Phillips était certainement l'un des plus attendus (au moins par l'auteur de ces lignes). Alors que la série a surtout puisé son inspiration dans les films du MCU jusqu'à maintenant, hormis peut-être pour la version alternative de Doctor Strange, déjà présente dans les What If...? de papier, ce cinquième épisode est le premier à adapter (très librement) un comics en particulier.

 

photoGillette : la perfection au masculin

 

Bien évidemment, la série étant plutôt légère et rangée dans la catégorie 12 ans et plus sur Disney+, il ne fallait donc pas espérer voir des tripes à l'air ou des zombies en train de déchiqueter des gosses, mais un scénario du genre aurait permis de constater si Marvel était enclin à basculer dans l'horreur et l'épouvante quand il le faut, malgré les réticences de Kevin Feige et la volonté de toucher le plus large public possible. Autant dire que la déception dépasse tout ce qu'on pouvait imaginer.

De Marvel Zombies, l'épisode ne reprend que quelques éléments, comme T'Challa gardé en vie pour servir de réserve de nourriture, la tête de Scott Lang qui remplace celle d'Hawkeye ou le dernier refuge de l'humanité, qui se trouve au Wakanda et plus en Latvérie. Sinon, le scénario tente de bâtir son propre univers zombie, toujours avec une myriade de références au MCU, mais aussi d'autres oeuvres comme Bienvenue à Zombieland.

Contrairement aux morts-vivants des comics de Mark Millar, Robert Kirkman et Sean Phillips, qui retrouvaient leur conscience une fois qu'ils avaient assouvi leur faim, les monstres de What If...? ressemblent plus à la figure traditionnelle du zombie, qui grogne et part en lambeaux, avec une esthétique similaire à celle des Marvel Zombies par Fred Van Lente et Kev Walker.

 

photoAvengers, à table !

 

ZOMBIE ET DEMI

Cependant, même en passant outre les innombrables incohérences et facilités d'écriture autour de la cape du Docteur Strange ou de certains personnages comme Vision, ce cinquième épisode n'est jamais convaincant. La série continue d'exploiter son concept n'importe comment, essayant de se justifier avec ce virus zombie sorti de nulle part qui aurait infecté Janet Van Dyne dans la dimension quantique et un concours de circonstances encore plus invraisemblable que le rat qui libère Ant-Man dans Avengers : Endgame.

Comme condamné à se raccrocher à son univers étendu, Marvel ne peut pas s'empêcher de revenir à sa mythologie et propose une histoire insipide et déjà vue plutôt que de tenter quelque chose d'original. Difficile de savoir s'il faut blâmer le format bien trop court pour raconter quoi que ce soit qui se tienne ou tout simplement le manque d'inventivité et d'ambition. Peut-être les deux en voyant l'animation lors des dialogues ou les apparitions impromptues de plusieurs héros.

 

photoVous avez vu Tante May ?

 

Avec le quatrième épisode sur la version maléfique du Docteur Strange, What If...? avait prouvé qu'elle était capable de délaisser les blagues rigolotes pour une ambiance plus dramatique, plus tragique, mais la série replonge tête la première dans cet humour marvellien insupportable, y compris dans les situations les plus désespérées. Alors que plusieurs personnages disparaissent les uns après les autres et que la plupart frôlent la mort, toute gravité ou tension est systématiquement désamorcée par une réplique drôle (apparemment) de la part d'un personnage, notamment Scott Lang, qui ne sert vraiment plus qu'à ça sans son corps et son costume.

Entre deux répliques comiques, il y a quand même quelques scènes réjouissantes, comme Hope Van Dyne qui fait imploser Sharon Carter, Falcon découpé en deux par Okoye ou l'affrontement entre Bucky et Captain America (et encore heureux !). L'atmosphère essaie tant bien que mal de se faire pesante avec l'obscurité, mais la terreur et l'urgence ne se ressentent vraiment que dans les dernières minutes et la violence graphique et l'horreur sont pour ainsi dire inexistantes. À la place, l'épisode préfère des jumpscares gênants et délivrer un beau message d'espoir et d'amour, avec soleil couchant et petite musique épique. Prise de risque minimum.

Comme dans d'autres épisodes, l'apparence de certains héros est directement calquée sur les acteurs et actrices apparus dans le MCU, tandis que d'autres personnages, en revanche, ne ressemblent pas du tout à celui ou celle qui l'incarne à l'écran. Comme Okoye, visiblement atteinte d'une dépigmentation et qui n'a plus rien à voir avec Danai Gurira, qui la double pourtant. Même chose pour Hope Van Dyne, assez loin des traits d'Evangeline Lilly, ou Kurt, qui ressemble plus à une version russe de Bruce Campbell dans Evil Dead qu'à David Dastmalchian.

 

photoL'armée des morts

 

En revanche, Hudson Thames délivre une imitation admirable de Tom Holland, qui ferait presque illusion si Spider-Man n'était pas autant mis en avant dans l'épisode, et les mots de Chadwick Boseman concernant le souvenir des disparus ont une toute autre portée désormais. Mention spéciale également pour la Cape de Lévitation, qui mériterait presque sa propre série sur Disney+ elle aussi vu le nombre de fois où elle a sauvé les miches des héros du MCU.

Comme une habitude maintenant, l'épisode se conclut sur un cliffhanger, ce qui suggère que What If...? est incapable de raconter une histoire en seulement une demi-heure et qu'une suite est sans doute prévue pour la deuxième saison, en espérant qu'elle sorte des sentiers battus et rebattus du MCU. Difficile de faire pire, mais Marvel vient encore de prouver qu'ils peuvent toujours se dépasser en terme de médiocrité.

What If...? est diffusée depuis le 11 août sur Disney+, avec un nouvel épisode chaque mercredi.

 

affiche française

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
commentaires lecteurs votre commentaire !
kira
10/09/2021 à 11:14

très très loin de la qualité du comic sortie il y a quelques années.

Ils auraient pu introduire les x mens dans cet épisode non. Un seul épisode pour ceci c'est beaucoup trop court pour présenter tout un nouveau univers.

J'étais très hype pour cet opus mais je le trouve le moins bien de tous pour l'instant.

Et ou est ASH ?

Je pense qu'il aurait fallut faire une mini série pour ce zombie en 6 épisodes et conté l'histoire du comics

Titom
09/09/2021 à 22:27

Ce n'est ni la série de l'année, ni l'épisode du siècle, mais que vous êtes dur et violent ! On aurait presque envie de vous dire d'arrêter de regarder si ça vous déplaît autant.
Perso j'aime me raccrocher à ce qui existe, c'est rassurant et familier.

Kay1
09/09/2021 à 22:27

C'était effectivement un mauvais épisode.

Et même l'épisode 4 avec Doctor Strange n'était pas si incroyable car la prédestination a déjà été vu et revu chez les superhéros et autres médias. Je peux citer rien que les dernières années : Supergirl , Flashpoint , Rick et Morty , Prédestination etc. C'est quasiment le scénario de l'Effet Papillon avec Ashton Kutcher . Bref rien ne novateur .

Cat
09/09/2021 à 21:40

La critique est dur quand même mais je suis assez déçue dans l ensemble (cet épisode était le plus nul en tout cas pour ma part). Textes pas terrible, les bruitages sont limites, l humour chiant oui de Scott Lang, c est grotesque parfois. Dommage, j'espère que le suivant relèvera un peu le niveau

Purple
09/09/2021 à 17:42

Tres bon episode en terme de mise en bouche, lui reprocher d'être tout public et de ce fait mediocre c'est bas parce que bien sûr que Kev (le sang) veut que ses oeuvres soit tout public pour les memes raisons que moi, tout le monde peut aller voir un produit se rattachant au MCU, les plus jeunes y compris et donc leur famille avec, comme ça on peut être initié à cet univers qu'on aime tant des notre enfance et plus on est de fous plus on rit, à moins que vous ne cherchiez à ce que devienne un truc de niche ?

Blackphoenix
09/09/2021 à 12:15

Marvel pourrait sortir une série sur marvel zombies l'idée de base est cool et cet épisode a montré que c'était faisable. Bon par contre faut pas que ça fasse comme the walking dead et que ça se finisse vite (2 ou 3 saison maximum)

Blackpheonix
09/09/2021 à 12:11

J'ai beaucoup aimé cet épisode, vous êtes durs quand même. La série a des incohérences mais là ça passe (la plus grosse c'est quand même tchalla qui est surnommé star lord alors que c'est la mère de quill qui a donné ce surnom à son fils). Le seul truc qui m'a fait lever un sourcil c'est captain et Iron Man côte à côte alors que le film se situe pendant infinity War et qu'ils sont encore en froid. Après l'épisode baddant sur doctor strange j'étais content de retrouver un truc plus léger. L'humour vient surtout de Lang parce que c'est le personnage qui est comme ça et savoir qu'on a été un zombie y a de quoi perdre un peu la tête (lol). Scarlett witch zombie qui offre des scènes dantesques ça ne se refuse pas. Bref j'ai beaucoup aimé, j'aimerai juste que les futures histoires finissent moins mal. Ça fait 3 épisodes à la suite où on a une Bad end (plus l'épisode 2 où on sait pas trop)

Cat24
09/09/2021 à 11:27

Assez d'accord, c'est niais !

excellente série
09/09/2021 à 09:55

En effet l'épisode 4 avec Strange est le meilleur pour l'instant, mais pas d'accord avec votre critique trop sévère, j'ai passé un bon moment.

Gégéleroutier
08/09/2021 à 21:02

Un demi bon épisode avec les Avengers qui utilisent leurs pouvoirs même en étant des zombies, mais Scott Lang est juste insupportable dès qu'il apparait jusqu'à la fin de l'épisode.

Plus
votre commentaire