Xbox : après Bethesda, Microsoft rachète Activision-Blizzard (et c'est historique !)

Antoine Desrues | 18 janvier 2022 - MAJ : 18/01/2022 16:39
Antoine Desrues | 18 janvier 2022 - MAJ : 18/01/2022 16:39

Microsoft vient d'annoncer l'acquisition d'Activision-Blizzard. La multinationale serait-elle en train de façonner le plus grand empire du jeu vidéo ?

On le sait, la guéguerre entre Microsoft et Sony se tourne désormais vers le rachat de grands noms de l'industrie pour s'assurer une pelletée de jeux exclusifs. Mais là où PlayStation a surtout mis en valeur des studios qui travaillaient déjà pour ses consoles, Xbox a frappé un grand coup en septembre 2020 en rachetant Bethesda, le papa des Elder Scrolls, de Doom ou encore de Dishonored.

Bien entendu, le constructeur a la possibilité de sortir le portefeuille grâce au soutien de la maison-mère Microsoft, qui demeure l'une des sociétés les plus lucratives du monde. De la sorte, même en investissant à perte dans ce genre de démarches, Xbox est en train de se construire l'un des catalogues de jeux les plus ahurissants du monde, d'autant plus qu'il peut le mettre en valeur sur son fameux Game Pass.

 

Xbox Game Pass : photoDéjà une belle brochette

 

Mais en ce mardi 18 janvier 2022, Xbox vient à nouveau de marquer l'histoire du médium. En effet, dans un communiqué officiel, Microsoft Gaming a annoncé le rachat d'Activision-Blizzard-King pour la coquette somme de 68 milliards de dollars.

Xbox ajoute ainsi à son empire l'un des éditeurs les plus influents du marché, et son ensemble de studios de développement, qui comptent notamment Activision Publishing, Blizzard Entertainment, Beenox, Demonware, Digital Legends, High Moon Studios, Infinity Ward, Treyarch, Sledgehammer ou encore Raven Software. Le roster officiel de Xbox atteint dès lors la trentaine de studios first-party.

 

Call of Duty : Vanguard : photoCall of Duty débarque sur les plages de Xbox

 

C'est donc un ensemble hallucinant de franchises phares du jeu vidéo qui vient de tomber dans les mains de Microsoft : Call of Duty, Overwatch, Diablo, StarCraft, World of Warcraft, Candy Crush et on en passe. D'ailleurs, le communiqué de Phil Spencer n'a pas manqué de préciser qu'une fois le rachat validé par les instances concernées, une bonne partie de ce catalogue (et les futures nouveautés de l'éditeur) débarquerait sur le Xbox Game Pass et le PC Game Pass, qui vient de dépasser les 25 millions d'abonnés.

Mais surtout, Microsoft voit à travers cette acquisition la possibilité d'étendre son empire dans le domaine du jeu mobile : "Les franchises fantastiques d'Activision-Blizzard vont accélérer nos plans pour le Cloud Gaming, permettant ainsi à plus de gens à travers le monde de rejoindre la communauté Xbox, grâce aux téléphones, aux tablettes et autres outils que vous possédez déjà. Les jeux d'Activision-Blizzard sont appréciés sur une variété de plateformes, et nous voulons continuer à soutenir ces communautés à l'avenir".

 

Avengers : Infinity War : PhotoMicrosoft Gaming : allégorie

 

Face à ce mouvement stratégique imposant, on ne peut pas s'empêcher de penser que Microsoft est à l'affût de multiples rachats de ce type. Depuis l'été de 2021, Activision-Blizzard s'est retrouvé au cœur de la tourmente, déclenchant un #MeToo du jeu vidéo avec de multiples affaires d'agressions et de harcèlements sexuels. Tandis que de plusieurs grands noms de l'industrie ont choisi de se désolidariser de l'éditeur, son action en bourse a également dégringolé. En bref, nul doute que la situation et le changement en cours de la direction ont facilité l'acquisition par Xbox.

Cela étant dit, Xbox a confirmé que Bobby Kotick, le PDG d'Activision-Blizzard, allait rester à la tête de la société jusqu'au rachat malgré les scandales qui l'entourent. Du moins, le communiqué joue d'une ambiguïté volontaire en ne précisant pas ce qui adviendra des contrats officiellement signés. Reste maintenant à voir si les autorités de concurrence dans le monde vont valider un tel rachat, mais il est clair que Xbox a bien l'intention de devenir le Disney du jeu vidéo, en assimilant un grand nombre de propriétés intellectuelles fortes. La 20th Century Fox et Activision-Blizzard, même combat...

Tout savoir sur Activision-Blizzard

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
Momo
19/01/2022 à 00:10

Plus que l'achat c'est plutot la direction du jeu "as service" ou les jeux seront mtn dans des offres et non à l'achat... Tant mieux pour les joueurs, mais ce sont encore des abos qui s'accumulent et le modele du jeu vidéo qui risque d'etre bouleversé

Moixavier58
18/01/2022 à 21:24

Rien n'est encore fait, il faut déja qu'il soit approuvé. Car 70 milliard, certaine doivent se dire Quoi? Comment? C'est quand meme presque la moitié de leurs chiffres d'affaires de l'année dernière. Donc si c'est approuvé, l'achat n'est pas définitive avant quelque année.

et m....
18/01/2022 à 21:19

En voyant faire microsoft, amazon va racheter EA et take 2
Faudrait que Ubi koch media et cd projekt se reproupent pour faire face à ces deux bulldozer
ça me donne envie de passer sous linux tout ça

Bilbo
18/01/2022 à 20:04

Ouch ! Gros gros coup de MS ! Sony a du soucis à se faire ! Ils ont absolument pas les épaules pour faire la même chose...et arrêtez avec vos histoires de monopole ! La gen d avant Sony a ecrabouille Xbox et personne en a fait tout un plat au contraire ! C est le retour de bâton et il est violent (et à mon avis c est pas fini)

Tom41
18/01/2022 à 19:25

RIP les JV. on vers un monopole GAFA à vomir...

zetagundam
18/01/2022 à 18:42

Très gros coup de la part de Microsoft

Kenato
18/01/2022 à 18:13

Le monopole est dangereux. Le jeux vidéo devient comme avant lui,le monde cinéma, un endroit ou le pouvoir appartient à celui qui a le plus de pognon. c'est le profit qui prime au détriment de la qualité. Des jeux qui se ressemble presque tous,fun, coloré pour attirer le plus de monde, et engranger de l'argent au delà de l'originalité et du fond. C'est triste et c'est pas prêt de s'améliorer. La concurrence permet d'avoir le choix.

Néanmoins, je ne suis pas inquiet pour Sony ou Nintendo, le plus important c'est la qualité du jeux en lui-même. Big N est l'exemple type. Une console qui est la moins puissante du marché (avec des graphisme qui ne font pas le poids face au tenor Sony et Microsoft et pourtant) mais qui se vends par palette. A l'instar de ses exclus, zelda, mario etc... qui se vendent toujours très bien avec des prix élevés (Zelda BOTW n'a jamais eu de baisse de prix). Mario Kart 8 deluxe sortit il y a déjà un bout de temps est toujours dans les top charts. Malgré toute la puissance et l'argent de microsoft, Nintendo est toujours 1er avec Playstation face à Xbox, Comme quoi l'argent ne fait pas tout. Je suis curieux de la suite de évenements, rien n'ai joué, ça ne fait que commencer.

GTB
18/01/2022 à 18:01

C'est juste complètement taré. C'est ça, MS c'est le Disney (en terme de moyens, de stratégie d'ampleur) du jeu-vidéo.

@ Hasgarn> MS ne "gardent" pas Kotick. Le rachat ne sera effectif qu'à l'été 2023. Kotick reste tout simplement à son poste d'ici là. Et il dégagera très probablement une fois la transaction achevée et qu'Acti sera à MS. Ça laissera le temps de mettre en place un petit parachute doré.

Hasgarn
18/01/2022 à 17:42

@ Jay :
Et peut, par ce rachat, faire le ménage qui s'impose. Reste que garde Kotick ne va pas en ce sens

Cytral
18/01/2022 à 17:03

C'est vraiment la meilleure chose qui pouvait arriver à Blizzard...

Plus
votre commentaire