Xbox : après le rachat d'Activision, Ubisoft sera-t-il le prochain sur la liste ?

JL Techer | 19 janvier 2022
JL Techer | 19 janvier 2022

Alors que Xbox vient de racheter Activision-Blizzard, les actions d'Ubisoft flambent et les rumeurs de rachat s'intensifient.

C'est de nouveau un mouvement historique que vient d'effectuer Microsoft, en rachetant Activision-Blizzard (Call of Duty, Diablo) pour la coquette somme de 69 milliards de dollars. Les imbroglios juridiques qui ont plongé Activision dans la tourmente ces dernières années (plaintes pour comportement inapproprié de la part des cadres, management toxique...) ont certainement contribué à accélérer la transaction. 

Il s'agit de la plus grosse transaction jamais réalisée par le géant de Redmond, ce qui propulse Microsoft sur la troisième place du podium des plus gros éditeurs de jeux vidéo au monde, juste après Tencent et Sony. L'annonce de cette acquisition a vu l'action d'Activision s'envoler en bourse, avec une progression de 37%. De manière plus surprenante, l'action d'Ubisoft a également fait un bond de plus de 10%. Une progression qui s'explique par des rumeurs d'un potentiel rachat de l'entreprise française par un géant de l'industrie. 

 

Call of Duty : Vanguard : photoCall of Duty bientôt en exclu sur Xbox ?

 

Ce n'est pas la première fois que des bruits de couloirs évoquent le rachat d'Ubi par des géants de l'industrie. L'entreprise a même déjà fait l'objet de tentative d'achat par Vivendi (le groupe Canal+, Universal Music, c'est eux) en 2018. Une tentative de la part de Vincent Bolloré qui avait fini comme un coup d'épée dans l'eau. Par la suite Electronic Arts a également essayé, en vain, de prendre le contrôle d'Ubisoft, en rentrant dans le capital de la société, toujours contrôlée par la famille Guillemot. 

L'envolée du cours des actions d'Ubisoft amène à croire que les spécialistes du marché pensent que la société française pourrait être la prochaine sur la liste des acquisitions de Microsoft. Cependant, Xbox n'est pas seul sur les rangs. Il est également possible d'envisager un rachat de la part de Google ou d'Amazon, deux sociétés qui tentent de percer dans la très juteuse industrie du jeu vidéo sans véritable grand succès pour le moment. Google s'est pris les biens dans le tapis nommé Stadia, et Amazon peine toujours à imposer Amazon Games Studios comme un acteur majeur du marché, malgré la réussite critique et publique de New World.

 

Assassin's Creed Valhalla : photoLa poule aux oeufs d'or Assassin's Creed

 

Ubisoft, c'est avant tout un catalogue de licences extrêmement populaires auprès du grand public, avec des franchises comme Assassin's CreedTom Clancy's Splinter CellWatch Dogs ou encore Far Cry. Acquérir un tel catalogue de titres serait la quasi-garantie de succès commerciaux sur le long terme et un atout majeur en termes de crédibilité pour toute société souhaitant s'imposer dans l'industrie du jeu vidéo. Et s'assurer ces grands titres comme exclusivité sur un hardware particulier serait un mouvement particulièrement brillant. 

À l'heure actuelle, malgré son apparente bonne santé sur les marchés boursiers, la société de la famille Guillemot est elle aussi prise dans un torrent d'affaires de harcèlements et de comportements toxiques de la part de ses cadres dirigeants. De multiples scandales ont fragilisé l'entreprise et écorné son image publique, ce qui a ébranlé sa position et pourrait faciliter son rachat par un plus gros poisson. Reste à savoir à combien pourrait se chiffrer une telle transaction, sachant que le chiffre d'affaires d'Ubisoft s'élève à plus de 750 millions d'euros par semestre selon les derniers chiffres officiels.  

 

Splinter Cell Remake : photoComment la concurrence voit Microsoft

 

Cependant les instances anti-monopole pourraient très bien venir mettre leur grain de sel dans une telle affaire, surtout si Microsoft est bien sur les rangs pour prendre possession d'Ubi. Si une telle affaire venait à être conclue après le rachat d'Activision, Xbox deviendrait le plus gros éditeur au monde, et aurait cannibalisé les franchises majeures du marché. Assassin's Creed et Splinter Cell en exclu sur Xbox Series, aux côtés de Diablo, Starcraft et Call of Duty ?  Les cadres de Sony et Nintendo doivent trembler derrière leurs bureaux.

Tout savoir sur Ubisoft

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
Bruh
27/01/2022 à 03:00

Activision ont mis au placard et détruit des licences mais il y a quand même des jens qui disent que ce rachat va détruire Activision alors qu'il ont détruit leur réputation avant ça, Microsoft eux peuvent faire des bonnes choses et faire des reboot de vieille licence Activision...

kilam
20/01/2022 à 21:04

Non non et non à la concentration, moins d'inonvatin, moins de choix pour les consommateurs... il faudrait interdire à MSFT ce rachat. Preparez vous à Halo of Duty

Toto42
20/01/2022 à 17:20

"Les cadres de Sony et Nintendo doivent trembler derrière leurs bureaux."

moué, Assassin's Creed Splinter Cell, Diablo, Starcraft et Call of Duty d'un coté face a Mario, Zelda, Ratchet, God of War, Horizon, etc...

Il n'y a vraiment pas de quoi trembler, la force de Sony et Nintendo c'est des licence forte et bien plus tous publique que ce que propose les autres.

Pierre
20/01/2022 à 17:16

MS a racheté deux gros studio donc les autres doivent impérativement se faire racheter ?

Perso je suis pas fan de cette logique, je préfère qu'Ubisoft, Capcom, Take2, Square Soft, etc... reste indépendant des constructeur et GAFAM.

J'ai beau avoirs la PS5, la Xbox Series X et la Switch, apprendre d’Activision et ZeniMax ne soit plus indépendant mais sous la tutelle de Microsoft ne m'enchante pas des masse alors qu'en théorie sa ne changera rien pour moi...

J'aurais préférer que Microsoft se concentre sur la création de nouvelle licence plutôt que choisir la facilité en absorbant les autre, au final en tant que joueur on est pas forcement gagnant, je pense même que c'est l'inverse.

Beaucoup n'y voie que le faite, qu'en théorie, les jeux de ces studios seront day one sur le gamepass, mais je doute que Microsoft investisse des centaine de millions pour faire des dizaines de AAA par an pour se contenter de les "offrir" dans le gamepass,
Le gamepass n'est aujourd’hui pas rentable (dixit MS eux même) et je vois mal comment il va le devenir tout en nous proposant moult AAA au coût astronomique.

Mika
20/01/2022 à 13:29

Sony a entre dix et quinze studios de retard, le prochain coup pourrait donc venir de là. Pour rivaliser avec Microsoft, Sony serait inspiré d'acheter Ubisoft et surtout, surtout, Square Enix.

Mais depuis l'entrée de Microsoft sur le marché des consoles, les dés sont pipés. Tout le monde n'a pas un porte-monnaie infini.

Mezz
20/01/2022 à 11:05

Je n'y crois pas un instant.


20/01/2022 à 02:06

Je m'appelle Pаula еt j'аi 24 ans) J'aspire à être un modèle sеху et j'aime la photographie dе nu) Vеuillez apprécier mеs photos au lien suivant ->> https://ja.cat/id968064

Piwi
19/01/2022 à 20:57

@Blacksith

Une très bonne amie y bosse depuis 3 ans, et elle m'en a parlé...
Qui dit mieux ?


19/01/2022 à 19:26

@Zarbiland Sony est financièrement incapable de racheté une boite comme Ubisoft , qui est capitalisé à 10 milliards. Ils ne pourront pas tenir sur la route.
Je vois plus un google qui est déjà en partenariat avec Ubisoft se mettre dans la danse.

Même si j'adore Playstation, ils ne vont pas pouvoir résister si Les GAFAM décident d'acheter des studios , Sony ne pourra pas suivre.
Sony a 50 milliards de fonds propres comparé au 200 milliards de Microsoft, Amazon et ne parlons pas d'Apple ...

C'est triste mais Sony et Playstation sont perdus si ils se lancent dans le rachat massif de gros studios. Le mieux pour eux à mon sens est de continuer le rachat de studios plus petits mais extrêmement créatif et de creuser l'écart avec Xbox sur des licences fortes.
Maintenant Xbox a les jeux multi services par excellence, bref ça va être compliqué je le crains ...

Blacksith
19/01/2022 à 18:26

Mon Fils travaille chez eux depuis 5 ans, et en interne, ils n'en parlent pas...

Plus
votre commentaire