Starfield : la bande-annonce du RPG Spatial qui voulait défier Star Wars

JL Techer | 15 juin 2021 - MAJ : 15/06/2021 14:41
JL Techer | 15 juin 2021 - MAJ : 15/06/2021 14:41

Starfield nous gratifie d'une date de sortie en 2022 grâce à une bande-annonce spatiale, et révèle que le jeu sera exclusivement next-gen. Autrement dit, seuls les possesseurs de Xbox Series X et de PC dignes de la Nasa pourront profiter du jeu. 

Haaaa, l'espace infini, ses planètes à découvrir, ses territoires vierges et inexplorés, ses immenses champs d'étoiles à perte de vue... mais aussi ses explosions de vaisseaux, ses crashs interplanétaires et cet immense endroit où personne ne vous entendra crier comme le dirait Ridley Scott. C'est moins glamour d'un coup non ?

Visiblement, Starfield, lui, a décidé de ne pas décider entre ces deux visions de la conquête spatiale, et d'offrir le plus vaste champ des possibles à celles et ceux qui se lanceront dans son aventure de hard SF. Une aventure aux influences qui lorgnent donc du côté du "réalisme" d'un Star Trek plutôt que d'une science-fiction à super-pouvoirs à la Star Wars. Et pourtant, c'est bien de la licence de George Lucas que les développeurs évoquent lorsqu'ils parlent de leur prochain titre. 

 

photoTatooine l'hiver c'est quand même moins glamour.

 

En effet, les développeurs de Bethesda présentent leur petit dernier comme "un simulateur de Han Solo". Aux commandes de notre vaisseau (qu'on espère personnalisable pour pouvoir arpenter les ceintures d'astéroïdes à bord d'une navette violette à pois jaunes, comme le bon goût l'exige), nous pourrons donc sillonner l'espace et aller de planète en planète pour gagner notre pitance, améliorer notre équipement, et sans doute pouvoir établir une base et la faire évoluer.

Et où est le réalisme là-dedans, demanderez-vous ? Bethesda a travaillé avec des conseillers de Space X et ont même profité de quelques visites privilégiées des locaux d'Elon Musk afin de s'assurer que réalisme scientifique de leur futur titre puisse le disputer à un sentiment d'évasion incomparable. Autant dire qu'on ne peut être qu'enthousiaste face à de telles promesses ! 

Le moins que l'on puisse dire, c'est que Starfield sait se faire désirer. Pour faire monter la hype qui gravite autour du jeu, Microsoft et Bethesda nous ont gratifiés d'une magnifique bande-annonce qui, selon les dires des principaux intéressés, tournerait avec le moteur du jeu.

 

 

Bande-annonce qui nous donne un aperçu minime du titre, mais qui nous permet tout de même de profiter de quelques paysages intrigants, de l'aperçu de quelques véhicules spatiaux, et même de la présence de méchas, plus proches des exosquelettes de Aliens, le retour, que de ceux d'un Mobile Suit Gundam, réalisme oblige. Un trailer empreint de mystère et nimbé d'une musique éthérée qui donne fichtrement envie de pouvoir mettre la main sur cette future épopée galactique. 

On espère que l'attente en vaudra le jeu, car il faut tout de même rappeler que même si Bethesda Softworks a un sacré pédigrée (SkyrimFallout 4...), le studio américain nous a aussi infligé Fallout 76, qui ressemblait plus à un jeu PlayStation 2 complètement cassé qu'à un chef-d'oeuvre. Sera-t-il capable de ravir à Mass Effect son titre de plus grand space opera vidéoludique ?

Il faudra attendre le 11 novembre 2022 pour le savoir, et être équipé d'une Xbox Series X|S ou d'un PC de compétition, car le jeu ne sera pas cross-gen. Gageons (espérons ?) que tout ce temps de développement permettra au studio Bethesda de nous offrir une expérience inoubliable.

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
IndianaJane
12/07/2021 à 08:50

Il faut arrêter de faire des comparaisons qui n'ont pas de sens. Elite Dangerous ou No Man Sky n'ont pas tant à voir que ça avec Starfield, ce dernier s'annonçant, je cite son créateur, comme un Skyrim dans l'espace. J'adore Elite Dangerous, je joue à Star Citizen, et j'ai diablement envie de jouer à Starfield, justement parce que Bethesda, quoi qu'on en pense, n'a pas son pareil pour créer des open-world incroyablement immersifs et bourrés de personnalité. Même le tout-cassé à sa sortie Fallout 76 possédait un Open World incroyable. Gageons que, comme il se dit à GK, mais j'ai très bon espoir avec MS derrière, sûrement plus rigoureux sur le contrôle qualité.

Nicoteen
16/06/2021 à 23:41

NO MANS SKY et ELITE DANGEROUS qui ont tout ce qu'il faut.... On doit pas avoir les mêmes besoins.

Gamer
16/06/2021 à 12:10

Je suis pas du tout hyppé par cette licence qui semble juste surfer sur la vague des explorateurs spacial comme il y en a tant comme Star citizen qui est une arlésienne qui devient petit à petit réaliste. Mais surtout Elite dangerous ou encore No Man Sky (+ cartoon et accessible que les 2 autres) qui tourne super bien et ont tout ce qu'il faut.
Bref, rien de folichon et même plutôt inquiétant quand on voit les dernières prod de Bethesda (Fallout 76 est une purge technologique buggé jusqu’à l'os, un système de dialogue archaïque, mal écrit et un game play qui tourne vite en rond).
Gageons qu'il aie changer leur moteur de A à Z et qu'il se soit mis à jours sur al concurrence RPG qui est très véloce même dans le milieu indé.

l'Indien zarbi à moitié a poil
16/06/2021 à 06:48

Kyle Reese.
Tu a joué les deux premiers Mass Effect ?

Kyle Reese
15/06/2021 à 18:30

Très sympathique Teaser. Je regarde de loin tout les RPG ou simulateur Spatiaux, comme Star Citizen ou Elite. A la fois attiré par leur ambitions et qualité visuelle et repoussé par les heures que l'ont doit passer pour évoluer dans leur système..
Le craft ce n'est pas pour moi, j'ai l'impression de perdre mon temps. Du coup, ce "nouvel espoir" me hype pas mal. Bien aimé Mass Effect 3, mais pas fini car trop répétitif.

votre commentaire