Metroid, Titanfall, Bloodborne... les 5 jeux vidéo qu'on veut voir (bien) adaptés au cinéma

JL Techer | 7 mai 2022 - MAJ : 07/05/2022 19:50
JL Techer | 7 mai 2022 - MAJ : 07/05/2022 19:50

Après Uncharted et Sonic, et en attendant Mario, voilà le top 5 des jeux qu'on veut voir adapter sur grand écran. 

Longtemps considéré comme un matériau facile à traiter, et pouvant rapporter plus ou moins gros sans trop se fouler, les adaptations de jeux vidéo au cinéma ont largement changé de braquet ces dernières années. Il n'y a qu'à voir le succès retentissant de Sonic 2, le carton planétaire d'Uncharted avec Tom Holland, la surprenamment bonne série Halo ou l'engouement autour du projet Super Mario Bros avec Chris Pratt pour se mettre à rêver : il se pourrait bien que l'époque où les titans du JV se transformaient en nanars tout sauf sympathiques pourraient bien être révolue. L'espoir fait vivre dit-on. 

Finis donc les Super Mario The Movie, les Street Fighter au rabais ou cet horrible Assassin's Creed que tout le monde essaie d'effacer de sa mémoire. L'association jeux vidéo et cinéma serait peut-être en bonne voie pour passer de l'immonde sandwich chocolat-moule-anchois (pris séparément ce n’est pas mal, mis ensemble, c'est à vomir) au menu best-of qui n'est pas encore de la grande gastronomie, mais qui fait plaisir par où ça passe. L'équipe d'Ecran Large s'est donc mis en quête d'un top 5 des jeux vidéo qu'on voudrait voir adapter dans les salles obscures. Bienvenue au pays des rêves. 

Notre classement des 10 pires adaptations de jeux vidéo au cinéma ici.

 

Metroid: Dread : photoCinéma et JV : métaphore de l'entente cordiale (ou pas)

 

5 - Titanfall 1 & 2

C'est quoi ce jeu ? FPS développé par Respawn Entertainment (Star Wars Fallen Order), Titanfall place le joueur dans un univers futuriste où l'humanité a conquis l'espace. Dans ce jeu 100% multijoueur, l'Interstellar Manufacturing Corporation et la Milice Frontalière s'affrontent pour le contrôle de la Frontière, une zone riche en ressources minières.

Pour se mettre sur la tronche, l'IMC et la Milice disposent d'une infanterie très mobile ou des Titans, des mechas lourdement équipés pour tout réduire en cendre. Si le premier opus était électrisant, la jouissance vidéoludique sera atteinte avec Titanfall 2 qui se paiera même le luxe d'arriver avec une campagne solo orgasmique et un univers encore plus vaste, allant des écosystèmes luxuriants aux zones industrielles déshumanisantes. 

 

Titanfall 2 : photoMazinger Z : Titanfall édition

 

Pourquoi ça serait génial sur grand écran ? Quelque part entre Patlabor pour ses mechas, et Edge of Tomorrow pour sa guerre omniprésente et inarrêtable, Titanfall a tout pour devenir un énorme blockbuster de SF débridée. Le lore des jeux, avec cette histoire de lutte galactique entre deux factions ennemies, et les différentes planètes traversées offrent des décors d'une variété rare, de quoi largement laisser à un réalisateur toute liberté pour exprimer ses fantasmes visuels et créatifs. 

Pour s'en convaincre, il suffit d'aller jeter un oeil au trailer live baptisé Feel the Frontier diffusé à la GamesCom de 2014, qui condense en moins de deux minutes un déluge d'adrénaline hallucinant.

 

 

Avec sa mise en scène nerveuse, cette caméra à l'épaule et son ambiance crépusculaire, on imagine déjà Neill Blomkamp derrière la caméra. Avec son style quasi documentaire criant de vérité, Titanfall serait plus vrai que nature, et pourrait devenir un Dunkerque ou un 1917 avec des mechas, un pur objet de robot-porn. 

Ce qu'on ne veut surtout pas voir pour l'adaptation ? Réduire Titanfall à des fusillades entre humains et robots pour finir par produire un sous-rejeton de Terminator biberonné à Call of Duty serait ce qu'il y a de pire. Par pitié, qu'on évite de servir la sempiternelle soupe manichéenne des gentils miliciens contre la méchante corporation capitaliste. Pire encore, le film pourrait se perdre dans des méandres philosophiques sur les liens entre homme et machine. Laissons ça aux vrais pros Ghost in the shell et Evangelion. Et que personne ne glisse l'idée à Uwe Boll, merci d'avance. 

 

Titanfall 2 : photoLe sort réservé à celui qui appelle Uwe Boll

4 - Outlast 

C'est quoi ce jeu ? Outlast est fait de peur à l'état pur. Se présentant comme un survival horror en vue à la première personne, le titre développé par Red Barrels et scénarisé par J.T. Petty (Splinter Cell) impose au joueur une proposition radicale : dans la peau de Miles Upshur, journaliste d'investigation, il faudra survivre à l'exploration de l'asile de Mount Massive. La structure est habitée par des sociopathes et de dangereux criminels sanguinaires, des "Variants", fruits d'expériences génétiques menées par le scientifique nazi Rudolf Wernicke.

A contrario des poncifs du survival horror, Miles ne dispose d'aucune arme, et ne peut ni attaquer, ni se défendre. Son seul salut se trouve dans la fuite et dans son aptitude à se cacher. À l'image d'Alien Isolation, le protagoniste n'est pas un héros, mais une victime potentielle. Son unique "arme" est une caméra disposant d'une capacité de vision nocturne, unique recours dans les couloirs sombres et poisseux de l'asile. Chaque rencontre avec un maniaque est source d'une terreur sans nom qui provoque des sueurs froides même chez les plus endurcis des gamers. 

 

Outlast : photoJeu de cache-cache mortel

 

Pourquoi ça serait génial sur grand écran ? La vue à la première personne, l'errance dans des couloirs sombres en étant traqué par des psychopathes aux corps difformes... tous les ingrédients sont réunis pour produire un film d'horreur mémorable. L'aspect caméra au poing et la vue FPS pourraient amener à une adaptation façon found footage, et si en plus Jaume Balagueró pouvait être de la partie, il se pourrait bien qu'on ait à faire à une adaptation qui fera date dans l'histoire du JV.  

Ce qu'on ne veut surtout pas voir pour l'adaptation ? Le piège serait de tomber dans la facilité et de concevoir un avatar de Blair Witch Project dans un asile. Ou pire : en faire un shooter où Miles serait remplacé par un bodybuilder surarmé. Vin Diesel dans un hôpital psychiatrique ? Non merci. Et si en plus on pouvait éviter un mélange de prises de vues hors caméra et via la caméra à la Archive 81, ce serait Byzance. 

 

Outlast : photoSouillage de caleçon dans 3, 2, 1...

 

3 - Bloodborne

C'est quoi ce jeu ? Magistral chef-d'oeuvre d'action et d'horreur, Bloodborne est l'une des exclusivités PS4 qui a fait, et continue à faire des envieux chez la concurrence depuis 2015. La production FromSoftware reprend les canons des Dark Souls en les transposant dans un univers victorien mêlant horreur lovecraftienne et architecture gothique flamboyante.

Brutal, sanglant et fascinant, Bloodborne jette le joueur en pâture aux habitants et créatures ignobles hantant les rues et édifices mystérieux de l'infâme cité de Yharnam pour un ballet meurtrier inoubliable. Quiconque a eu le courage de s'aventurer dans ces terres maudites en garde un souvenir impérissable. Et en plus, maintenant on peut avoir des flingues, que demander de plus ?

 

Bloodborne : photoLa nuit du loup-garou, version Miyazaki

 

Pourquoi ça serait génial sur grand écran ? L'univers et le lore de Bloodborne sont du quasi-jamais vu sur petit écran. Autant dire que sur grand écran, l'adaptation en long-métrage pourrait faire des ravages. Avec une direction artistique à la hauteur du matériel de base, assumant tout autant un amour démesuré pour les films de la Hammer et une dévotion totale aux écrits de H.P. Lovecraft, Bloodborne The Movie pourrait devenir un nouveau maitre étalon de la terreur. Et évidemment, on pense à Guillermo Del Toro aux commandes d'un tel projet. 

Ce qu'on ne veut surtout pas voir pour l'adaptation ? La plus grande difficulté pour une adaptation de ce type serait de ne pas tomber dans le travers du film qui voudrait trop en dire. Bloodborne, tout comme les Souls de FromSoftware, se raconte avec parcimonie, et laisse aux joueurs/spectateurs le soin de raccrocher les wagons de la narration par l'imagination. Être trop clair et linéaire dans son histoire serait condamner d'office le projet. Le titre serait-il donc inadaptable ? Après tout, c'est aussi ce qu'on disait du Seigneur des Anneaux avant Peter Jackson...

 

Bloodborne : photoUn nouveau rôle pour Andy Serkis

 

2 - conker's bad fur day

C'est quoi ce jeu ? Le jeu le plus trash, dégoutant et crasseux de l'histoire de Nintendo a pour héros un gentil petit écureuil. En tout cas c'est ce qu'on pensait de Conker avant Conker's Bad Fur Day. De son introduction hommage à Orange Mécanique aux clins d'oeil à Matrix, La Nuit des morts-vivants et L'Exorciste, Conker a dynamité le jeu d'action-plateforme 3D lors de sa sortie en 2001 sur Nintendo 64.

Irrévérencieux au possible, allant largement taper au-dessous de la ceinture, avec un humour plus gras que du jambon premier prix, le titre fait figure de complète anomalie dans la ludothèque Nintendo. Conker's BFD a été une sorte de chant du cygne de la société Rare envers Nintendo, avant d'aller commencer à fricoter avec Microsoft. Drôle, déjanté et bourré de mauvais esprit Conker fait partie de la rare (haha) élite du jeu vidéo à s'adresser à son public avec une intelligence et une malice corrosive. 

 

Conker's Bad Fur Day : photoRegard habité et verre de lait, tout y est

 

Pourquoi ça serait génial sur grand écran ? Les adaptations de jeu vidéo au cinéma ou en série sont toujours bien trop gentillettes. Absence de sang, langage châtié, le média vidéoludique semble devoir systématiquement passer par le filtre de l'édulcoration afin de devenir acceptable pour les salles obscures. Conker's Bad Fur Day pourrait être celui qui viendrait briser ce système pour créer un précédent.

Quel plaisir ce serait que de voir Conker s'animer en animation traditionnelle 2D ou en CGI dans un monde qui assume sa violence et sa vulgarité jubilatoire. Pour le coup, un long-métrage serait sans doute moins à propos qu'une série animée à la Rick & Morty. Avec Justin Roiland à la barre, et pourquoi pas Ryan Reynolds pour doubler l'écureuil le plus badass du JV, Conker serait un vrai plaisir même pas coupable. 

Ce qu'on ne veut surtout pas voir pour l'adaptation ? Si jamais quelqu'un avait l'audace d'adapter Conker pour en faire une série ou un film d'animation grand public, il finira surement avec sa tête au bout d'une pique. Et pourquoi pas faire de Max Payne un film PG-13 tant qu'on y est ? Oh wait...

 

Conker's Bad Fur Day : photoConker qui commence par trancher le logo Nintendo : un message clair

 

1 - Metroid

C'est quoi ce jeu ? L'une des sagas phares de Nintendo, avec l'une des héroïnes les plus hard-boiled du paysage vidéoludique : la chasseuse de primes intergalactique Samus Aran. Hymne à la solitude et à l'exploration, avec son habile formule faite de plateforme 2D et d'action exigeante, la franchise Metroid embarque les gamers dans son univers mêlant hard SF et ambiance glauque à la Alien.

Metroid est un cas à part dans la catalogue Nintendo, une saga de jeux uniques à l'ambiance sombre et torturée, loin des univers guillerets d'un Zelda ou d'un Mario, avec une héroïne hyper charismatique qui est tout autant une icône du JV qu'une Lara Croft. Vértitable objet de culte pour les fans, Metroid est une saga essentielle du jeu vidéo, que tout gamer se doit d'avoir parcouru. 

 

Metroid: Dread : photoLa chevalière sans peur et sans reproche

 

Pourquoi ça serait génial sur grand écran ? Metroid a déjà failli voir le jour sur grand écran, avec le maestro John Woo aux manettes. Le but du film aurait été de raconter la jeunesse de Samus et d'expliquer au public comment celle-ci est devenue la plus grande chasseuse de primes de tout l'univers connu. 

Et malheureusement, le projet a été avorté en 2004, les pontes de Big N, et Shigeru Miyamoto en particulier, ne supportant pas l'idée que des personnes extérieures puissent intervenir sur l'histoire des personnages appartenant à Nintendo. Il serait temps de rendre justice à Samus en lui offrant une naissance digne de ce nom dans les salles obscures.

 

Metroid: Dread : photoAvec son armure historique

 

Soyons fou, imaginons un Metroid dirigé par Park Chan-wook. Entre son style agressif, dynamique et osé de Old Boy et l'élégance de la mise en scène de Mademoiselle, l'équilibre des deux formules ferait sans aucun doute des merveilles pour mettre en scène Samus dans une armure flambant neuve à la poursuite des Pirates de l'Espace et des Metroid.

Ce qu'on ne veut surtout pas voir pour l'adaptation ? Si qui que ce soit tentait de transformer Samus Aran en bimbo bounty hunter, il s'exposerait aux pires représailles. Il y aurait encore pire : faire de Metroid un actioner décérébré façon Doom au féminin, avec une Samus canardant tout ce qui bouge sans se poser de question. Beurk.

.

Tout savoir sur Metroid: Dread

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
Guinea pig forever
09/05/2022 à 21:03

Moi j'aimerais bien voir god of War avec Tom Hardy en Cratos (ou Gérard Buttler)

Et aussi "Journey" je suis sur que c'est possible avec tous ses réalisateur qui font des truc lent et nul tout le temps il y en à bien un pour faire Journey non ?

Pour shadow of Colossus pareil il faudrait genre james Campion à la Real ou ce mec qui à fait un Poncahontas avec will Ferrell...

Cidjay
09/05/2022 à 15:46

Tant de jeux mériteraient d'avoir de bonnes adaptations.
Personnellement je verrais bien JUST CAUSE en comédie d'action Par Michael Bay.
Un "bon" reboot de Resident Evil par Jaume Balaguero ou Juan Antonio Bayona
Une bonne adaptation de Silent Hill 2 ou 4 par Ari ASter (ou même cronenberg)
un "Shadow of the Colossus" par Peter Jackson
et DEAD SPACE par un bon réalisateur de SF et d'horreur (et ne me sortez pas Paul Anderson à cause d'Event Horizon)

Toutounefoule
07/05/2022 à 17:47

Donc il y a un scénario dans Titanfall ? Première nouvelle, s'ils avaient communiqué dessus j'aurais peut-être acheté le jeu lol.

Pour bloodborn, le lore est incroyable mais l'exposé si facilement au grand jour denaturerais sa narration.

On peut toujours rêvé en tout cas ^^

Et sinon (parce que cet article c'est un petit peu du fantasme) est-ce qu'il y a des projets et des discussions en cours sur certains jeux, comme pour ghost of tsushima ?

Marvelleux
07/05/2022 à 17:24

Jessica Simpson à même été approché pour le projet de film annulé Metroid.

Cmtdp
07/05/2022 à 16:50

Perso je préférerais les voir bien adaptÉs ;)

DL
07/05/2022 à 16:49

Totalement d'accord pour CRYISIS et BIOSHOCK... j"aimerais rajouter Deus Ex Human Revolution... je vous laisse avec l'incroyable BA de l'E3 2010 ^^ : https://www.youtube.com/watch?v=WAbrjtFbVQ4

Kouak
07/05/2022 à 14:33

Hello...
Crysis je suis complètement partant...
J'ai adoré ce jeu...
Bioshock également, mais je crois avoir lu que le projet d'une adaptation était relancé ...Par Netflix...Hum, hum...En espérant qu'ils n'oublient pas le "P" de Rapture...

Marc
07/05/2022 à 12:43

Le dernier jeux qui ma marqué et pourrait petre adapté pour le Cinéma CRYSIS 2 je rappel le scnénario

New York 2023 est la cible d'une épidémie mortelle qui frappe la population. Le virus, appelé « virus Manhattan », a été répandu sur la population par les « Ceph », la race alien découverte sur les îles .
un Marine envoyé sur les côtes de New York par un sous-marin muni d'une nanocombinaison et la charge de retrouver et d'évacuer Nathan Gould.

Bilbo
07/05/2022 à 11:05

@EL : la faute dans le titre ça craint !

votre commentaire