A une semaine de son tournage, Sylvester Stallone laisse tomber le mystérieux Godforsaken

Christophe Foltzer | 28 novembre 2016
Christophe Foltzer | 28 novembre 2016

Quand on lit nos différentes news, on se rend compte rapidement qu'il est une vérité immuable dans le cinéma : rien n'est sûr tant que ce n'est pas à l'écran. Et Godforsaken vient d'en avoir un petit aperçu.

Il y a quelques jours, le réalisateur Jim Mickle devait être le plus heureux des hommes. Le réalisateur du remarqué Cold in July préparait tranquillement son nouveau film, Godforsaken, et cette fois il avait une grosse star bien bankable en tête d'affiche, Sylvester Stallone. Même que le film se préparait pour un tournage qui devait commencer la semaine prochaine. Quand tout à coup, c'est la catastrophe.

 

Cold in July : Photo Don Johnson, Michael C. Hall, Nick Damici

 

Le site Deadline vient en effet de révéler que Stallone venait d'abandonner le projet sans vraiment fournir d'explication officielle. Et l'équipe a dû bien le sentir passer puisque le tournage était prévu pour le 5 décembre. Pourtant, le film comportait tous les ingrédients susceptibles d'offrir à Sly un très beau rôle. Godforsaken nous racontait en effet la vie d'un ancien prisonnier qui, au crépuscule de sa vie, avait plus de regrets que de bons souvenirs et décidait d'y remédier. Un rôle parfait donc, dans lequel il aurait été exemplaire une nouvelle fois.

Mais cela n'arrivera pas. Si Stallone n'a pas encore communiqué sur son départ, c'est tout le film qui en est chamboulé puisque, privé de sa star, il ne pourra se tourner en temps et en heure. Résultat, Godforsaken retourne en développement, le temps de trouver une nouvelle tête d'affiche et d'apporter des modifications qu'on imagine nécessaires au script pour séduire un nouveau comédien de cette trempe. Arnold, peut-être ?

 

jim mickle

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.

Vous aimerez aussi

commentaires

phil24
30/11/2016 à 06:15

et si le film ne se fait pas,ça nous evitera un bon navet.
quand on lit le synopsis on se fend la gueule
on imagine l'ecrivaillon se reveiller et crier eureka.
quelle foutaise
longue route à sylvester et aux autres.
ouarrrr!!!on va tout peter.

Ced
29/11/2016 à 13:16

Mad Mel...1000% d'accord avec danielcrocq

Danielcrocq
28/11/2016 à 10:06

Ou Mel Gibson non ;)

votre commentaire