Je suis une légende aura droit à son reboot

Christophe Foltzer | 2 octobre 2014
Christophe Foltzer | 2 octobre 2014
On vit quand même une drôle d'époque. Tout se recycle, tout se remake, tout se reboote dans une certaine idée de la politique de la terre brûlée. Prenons Je suis une légende de Francis Lawrence, par exemple. Le film sorti en 2007, loin d'être un chef-d'oeuvre mais quand même assez sympathique, avait plutôt pas mal marché . Evidemment, une suite avait été prévue mais ne s'était jamais faite.

Alors forcément, quand on apprend aujourd'hui que Warner a décidé de mettre en chantier un reboot pour développer une potentielle franchise, on s'interroge. D'autant plus quand il parait de plus en plus certain que Will Smith ne sera pas de la partie. Davantage quand on nous dit que le scénario choisi pour relancer la marque n'a rien à voir avec le roman de Richard Matheson, puisqu'il s'agit d'un script de Gary Graham, initialement titré A garden at the end of the world qu'on nous décrit comme s'inspirant de La prisonnière du désert de John Ford mais à la sauce science-fiction et relifté pour entrer dans les codes de l'histoire originale.

Non, vraiment, des fois, on a du mal à comprendre.
Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
stivostine
05/10/2014 à 22:01

le charlton heston mavait assez impressionné a l’époque, le vincent price m'en rappelle plus

rai
05/10/2014 à 11:28

ce film est un cracha a la gueule de ce pauvre Matheson

helldude
03/10/2014 à 09:39

C'est con mais il suffirait de suivre le roman, peut être réactualisé un peu la partie scientifique et c'est plié. Mais non... faut qu'ils fassent tout et n'importe quoi.

Spielbug
02/10/2014 à 17:24

C'était une ambiance glauque, intimiste et Russel Crowe en tête d'affiche qu'il fallait. Rien à voir avec le simili blockbuster en toc livré par Will Smith.

LachatataMère
02/10/2014 à 15:46

Le film est une dégueulasserie informe et sans nom.

Un piétinage en règle du chef d'œuvre dont il s'inspire.

Bon il y a bien un chien, mais ça suffit pas.

Spip
02/10/2014 à 15:03

Le chef d'oeuvre de Matheson avait été vraiment massacré par le blockbuster de Will Smith. Notamment cette fin qui détournait de façon éhontée le titre du roman....
Mais si ils décident de s'en éloigner pour ce reboot, c'est sans doute afin de donner naissance à une trilogie. Ca implique des personnages secondaires plus importants, et une mythologie suffisamment extensible. Et donc de l'action à la pelle. Qu'ils revoient aussi leurs FX au passage. Ces zombies en CGI étaient catastrophiques.

votre commentaire