Amanda Seyfried a la gorge profonde

Par Simon Riaux
2 novembre 2011
MAJ : 15 octobre 2018
0 commentaire
default_large

Elle nous aura fait chavirer dans Time out, d'Andrew Niccol, où elle révèle un potentiel de séduction proprement gargantuesque, et elle s'apprête à enchaîner avec un projet autrement plus bandulatoire que le piteux Chaperon rouge, Amanda Seyfried nous reviendra sous les traits de Linda Lovelace, dans Lovelace, de Rob Epstein et Chuck Traynor. Pour les moines franciscains, abstinents et autres puceaux en détresse, Linda fut l'actrice emblématique et fantasmée de Deep Throat. Si la frustration de n'avoir pas connu les joies d'une performance habitée de Lindsay Lohan restera pour toujours une plaie béante à la surface de nos petits coeurs palpitants, ce choix s'avère des plus judicieux, on bave déjà de voir la comédienne donner de sa personne.

 

 

 

Rédacteurs :
Suivez-nous sur google news
Pictogramme étoile pour les abonnés aux contenus premium de EcranLarge Vous n'êtes pas d'accord avec nous ? Raison de plus pour vous abonner !
Soutenir la liberté critique
Vous aimerez aussi
Commentaires
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires