Le Chat Potté est à Cannes !

Fabien Hagege | 11 mai 2011
Fabien Hagege | 11 mai 2011

Ce matin, 10 heures pétantes à Cannes, Dreamworks avait sorti le grand jeu pour nous présenter les 15 premières minutes de leur nouveau né : Le Chat Potté. Un seul mot d'ordre à l'intention de ce spin-off de la saga Shrek : la séduction. Ainsi, c'est Jeffrey Katzenberg qui a ouvert la séance et nous a vanté les mérites de cette nouvelle production. Néanmoins c'est le réalisateur Chris Miller qui s'est permis de nous présenter la galerie de personnage en jeu. Le Chat Potté bien sûr, mais aussi ses compagnons : Kitty, la rivale sexy dont Salma Hayek prête la voie ainsi que l'étrange personnage à la tête d'œuf et à la gouaille de ce cher Zack Galifianakis. Le méchant est quand à lui interprété par Billy Bob Thornton. Un gros casting pour une ouverture qui ne manque pas de punch.

Le film démarre ainsi au Mexique dans des décors qui évoquent tous les clichés hispaniques. Mêlant de multiples référence (le western, le conte, le film de chat...) ce patchwork s'avère tout bonnement enthousiasmant. On y retrouve le rythme, l'humour et l'originalité du premier Shrek. La salle était comblé tant les péripéties s'enchaînent à une vitesse folle et avec une virtuosité qui fait plaisir à voir. Dreamworks continue donc à nous livrer des divertissements de toute beauté dont même la 3D y est formidable. On retiendra surtout une scène de poursuite virevoltante dans les rues de la capitale mexicaine qui s'enchaîne avec une confrontation musicale qui devrait en réjouir plus d'un, tout cela agrémenté d'un gag à la seconde.

Après la projection, ce sont ni plus ni moins Antonio Banderas et Salma Hayek qui sont venus discuter avec les journalistes présents. En pleine forme physique et armés d'un charme destructeur, les deux compagnons qui avaient participé ensemble à la croisette pour Desperado, il y a seize ans de cela, se sont faits un plaisir d'évoquer cette nouvelle collaboration. Leur âge ? Ils s'en foutent. Hayek nous précisant qu'elle n'a jamais autant tourné que cette année et Banderas s'avérant être ni plus ni moins l'une des stars les plus en vogue de cette 64ème édition puisqu'il est aussi à l'affiche du nouveau Almodovar. Film qu'il nous promet novateur dans la carrière du cinéaste. En attendant la date de sortie de ce dernier, on aura tendance à vous suggérer d'aller découvrir par vous-même dès le 30 novembre Le Chat Potté, car, honnêtement, ça en jette !

 


 

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
Aucun commentaire.
votre commentaire