Un Lawrence d'Arabie au féminin

Pauline Laurass | 13 septembre 2010
Pauline Laurass | 13 septembre 2010

La biographie d‘Hester Stanhope, Star Of The Morning, écrite par Kirsten Ellis, va être portée à l’écran sous le nom de The Lady Who Went Too Far. Bedlam Productions, en coproduction avec Gareth Unwin, a réussi à décrocher 18 millions de dollars afin que ce biopic voit le jour et c’est David Seidler, scénariste du Tucker de Francis Ford Coppola, qui a été choisi pour s’occuper de l’adaptation mais on ne sait pas encore qui le réalisera…

Le livre raconte la vie de la célèbre voyageuse du 19ème siècle, Hester Stanhope qui a traversé l’Europe et le Middle Est américain en quête d’elle-même et ce durant les guerres napoléoniennes. Elle est décrite comme une version féminine de Lawrence d’Arabie, un siècle avant que celui-ci soit rendu célèbre par ces voyages légendaires.

Le tournage est prévu pour l’année prochaine et il devrait avoir lieu au Royaume Uni et à Malte.

 

 

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
Aucun commentaire.
votre commentaire