Transformers 3 : la 3D, le méchant, la fin ?

Par Vincent Julé
11 juin 2010
MAJ : 16 octobre 2018
0 commentaire
default_large

Le magazine USA Today s'est rendu sur le tournage de Transformers 3 et n'est pas revenu les mains vides. Tout d'abord sur Transformers 2 : La revanche, pour lequel Michael Bay accepte les critiques, mais les justifie aussi par le trop court délai et la grève des scénaristes. Ça, c'est fait. Et maintenant, l'avalanche de détails sur Transformers 3 :

-Le film sortira bien en 3D dans les salles, mais aucune précision sur si le film sera tourné en 3D ou converti en post-prod.

-Le méchant est Shockwave, un robot cyclope, mais avec un canon laser à la place de l'oeil, qui devient dictateur sur la planète Cybertron après que les Autobots et Decepticons aient débarqué sur terre.

 

 

-Selon Michael Bay, fini l'humour de merde, au raz des pâquerettes, et donc au revoir les robots jumeaux à la Jar Jar Binks. Par contre, John Turturro sera bien là, mais ne devrait pas se faire pisser dessus.

-Le héros interprété par Shia LaBeouf entre réellement dans l'âge adulte (d'où le fait d'avoir virer Megan ?), tout en essayant de rester un allié et ami pour Optimus Prime. Rappelez-vous de la réplique « J'ai déjà sauvé le monde deux fois, mais je n'ai jamais réussi à dégotter un job » (d'où le fait d'avoir engagé Rosie ?).

 

 Rosie sur le tournage

 

-L'histoire revisite la guerre des étoiles entre l'URSS et les Etats-Unis, sur le rôle secret qu'ont pu y jouer les Transformers et sur le danger qu'il peut représenter aujourd'hui. « Le film repose sur un mystère, explique Bay, sur l'Histoire telle qu'on la connaît et sur ce qui s'est vraiment passé ».

Transformers 3 sera bien le dernier… de la trilogie. « Ils pourront toujours rebooter la franchise, mais je pense que nous avons une putain de fin, une vraie fin. »

Rédacteurs :
Rejoignez la communauté pngwing.com
Pictogramme étoile pour les abonnés aux contenus premium de EcranLarge Vous n'êtes pas d'accord avec nous ? Raison de plus pour vous abonner !
Soutenir la liberté critique
Vous aimerez aussi
Commentaires
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires