Terminator préservé à jamais

Jean-Noël Nicolau | 5 janvier 2009
Jean-Noël Nicolau | 5 janvier 2009

Chaque année aux Etats-Unis des films sont ajoutés au National Film Registry of the Library of Congress. Ces œuvres sont considérées comme « culturellement, historiquement et esthétiquement » importantes et devant être préservées pour le futur. 25 nouvelles entrées ont été choisies le 30 décembre dernier, portant le nombre de films dans le Registry à 500.

 

Parmi ces nouveaux venus, L'Homme invisible (1933), Le 7e voyage de Sinbad (1958) et Terminator (1984). Avec L'Homme invisible, James Whale « a apporté un style époustouflant à ce qui était auparavant des films d'horreur à petits budgets, et dans le cas de L'Homme invisible, il a aussi créé, avec l'aide de John P. Fulton, des effets spéciaux sophistiqués. » L'interprétation de Claude Rains est aussi célébrée.

 

Le 7e voyage de Sinbad est bien sûr retenu pour les effets spéciaux de Ray Harryhausen, ainsi que pour la musique de Bernard Herrmann. Pour Terminator, ce fut l'un des succès surprise de 1984, bien secondé par un scénario ingénieux et une action quasi non-stop. La sélection souligne l'impressionnante musique aux synthétiseurs et la performance d'Arnold Schwarzenegger. Terminator est ainsi qualifié de « l'un des meilleurs films de science-fiction pour de nombreuses décennies ».

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
Aucun commentaire.
votre commentaire