Amenabar, une plongée entre la vie et la mort

Stéphane Argentin | 26 octobre 2004
Stéphane Argentin | 26 octobre 2004

Après son sacre international il y a trois ans avec Les Autres (l'un des summums du genre, soit dit en passant), Alejandro Amenabar n'avait plus fait parler de lui. Le réalisateur espagnol refait aujourd'hui surface (pour notre plus grand bonheur) avec The Sea inside (Mar adentro, en VO, mais également connu sous le titre Out to sea) : l'histoire vraie de Spaniard Ramon Sampedro, un homme qui lutta contre la maladie, tout en militant en faveur de l'euthanasie et de son droit à mourir durant trente ans.

La thématique de la mort et de la souffrance sera donc une fois encore au cœur de ce nouveau film d'Amenabar. Souvenez-vous, dans Tesis, son tout premier long métrage datant de 1996, il y était déjà question du pouvoir à la fois terrifiant et fascinant suscité par les images des snuff movies. L'année suivante, dans Ouvre les yeux, il s'intéressait au prolongement artificiel et au retour à la vie grâce à la technologie, et enfin, dans Les Autres, de la vie après la mort. Amenabar, grand admirateur de Kubrick et de Hitchcock, adorateur tout autant que livreur d'images d'une maîtrise incroyable, retrouvera pour l'occasion son directeur photo des Autres, Javier Aguirresarobe. Autre point important, Amenabar a lui-même rédigé le scénario, mais aussi composé les musiques de The Sea inside, comme pour ses trois précédents longs métrages.

Présenté à Venise le mois dernier, le film est reparti du festival avec le prix de la Mise en Scène pour Amenabar, et celui du Meilleur Acteur pour Javier Bardem (entr'aperçu dernièrement dans Collateral). Attendu sur les écrans américains pour le 17 décembre 2004 (sur un petit nombre de copies, dans un premier temps), The Sea inside devrait sortir en France dans le courant de l'année 2005, où il ne manquera sûrement pas de relancer un sujet d'actualité pour le moins épineux…

Trailer Quicktime
      Haute résolution

commentaires

Aucun commentaire.

votre commentaire