Le Visiteur du futur : une bande-annonce pour le retour en film de la websérie culte

Axelle Vacher | 26 avril 2022 - MAJ : 27/04/2022 08:53
Axelle Vacher | 26 avril 2022 - MAJ : 27/04/2022 08:53

L’adaptation cinématographique de la websérie française Le Visiteur du futur se dévoile avec une première bande-annonce.

Il y a, quelquefois, des projets qui parviennent au monde sans trop que l’on comprenne le pourquoi du comment. Et il y a parfois un projet qui, contre toute attente, se répond d’une suite si non justifiée, du moins logique. Ainsi, treize ans après son lancement initial sur internet, la web-série Le Visiteur du futur créée par François Descraques concrétise ses rêves de grands écrans par le prisme d’une première adaptation cinématographique avec... Le visiteur du futur.

Le métrage se déroule huit ans après les évènements de la quatrième et dernière saison, mais aussi de ceux du roman La Meute et du manga La Brigade Temporelle, qui officiaient déjà en tant que suite dans la mythologie de la série. Victime comme bien d’autres de la pandémie, le fameux projet porté par Pyramide Productions dès 2018 est enfin parvenu à se sortir la tête de l’eau, et s'est donc dévoilé davantage dans une première bande-annonce.

 

 

Bien loin des effets carton-pâte et bout de ficelle bricolés à la va-vite qui participèrent au succès initial de la série, ce premier métrage se répond d’un budget évidemment plus conséquent que les productions maisons originales, copieusement mis à l’usage, sans toutefois se départir de sa malice initiale. Aux anciens héros toujours fièrement campés par Raphaël Descraques, Florent Dorin et Slimane-Baptiste Berhoun se mêlent à présent les nouveaux venus Enya Baroux, Audrey Pirault, Arnaud Ducret ou encore les youtubeurs McFly & Carlito.

Cette nouvelle aventure fera donc le récit d’Alice (interprétée par Enya Baroux) tandis qu’elle s’oppose à son père député et son grand projet de centrale nucléaire. De nouveau chargé de sauver le monde d'une destruction plus ou moins imminente, le visiteur se saisit de la jeune fille et l’emmène avec lui en 2555 éprouver les ravages de l’explosion de cette même centrale dans la capitale française.

 

Le visiteur du futur : photoOn sait au moins où le budget n'est pas allé

 

Alors que le visiteur décide très arbitrairement qu’éliminer le père d’Alice semble être la solution la plus simple pour enrayer la catastrophe à venir, la jeune fille, désormais traquée par la police du futur, aura donc pour mission de sauver l’humanité, mais aussi la vie de son père. Une entreprise qui ne devrait nullement s'apparenter à une promenade de santé au vu des menaces que sous-tend cet avenir tant appréhendé : qu'il s'agisse de la police du futur, d'une horde de zombies (oui, oui) ou encore des perruques dont sont affublés certains personnages, Alice et le visiteur auront du pain sur la planche.

Une intrigue somme toute ambitieuse, quoique réchauffée, pour ce projet atypique qui devrait investir les cinémas à compter du 7 septembre. 

Tout savoir sur Le visiteur du futur

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
jsuikomsega
27/04/2022 à 18:30

avec McFly et Carlito ? ce sera sans moi....

Serievore
27/04/2022 à 14:57

Parfois quand on voit qu un acteur incarne le 1er role d un film, on sait d avance que le film sera plutot bon grace a lui.

A l inverse, de nos jours, quand on voit la presence de certains youtubeurs sur l affiche d un film, on sait d avance qu on peut s attendre a une belle grosse bouse (la je pense a macfly et carlito, mais ceux qui ont pense a kev adams gagnent 1 point quand meme ^^. Dans le domaine des bouses, ils se valent).

Si le talent s evaluait par le nombre de vues recoltees sur le net alors mes actrices pornos seraient et de loin, les actrices les plus talentueuses de tous les temps.
Mais ce n est pas le cas, et c est pareil pour les youtubeurs du genre macfly, et carlito. Ce n est pas parce qu ils ont fait une video avec le president, et sue ca leur a rapporte un max de visibilite, qu ils ont du talent, ou font des videos de qualites.

C est meme l inverse. Plus les youtubeurs font des vues, et plus ils font des videos juste pour faire des vues, sans essayer de faire quoique ce soit de qualitatif, ou de creatif.
Ca fait ce qui marche, ca fait ce qui plait au plus grand public de youtube, les gamins de 5 a 12 ans, et donc ca vole pas haut. Ca vole meme pas du tout.

Jusque la tous les films de youtubeurs se sont averes etre se sacres grosses daubes :
Le manoir, paranorman activity, haters, etc...
Vous avez trouve quoique ce soit a garder dans ces dechets cinematographiques???

Morcar
27/04/2022 à 14:21

J'ai jeté tout récemment un oeil à la webserie dont j'avais entendu parler depuis longtemps sans jamais la voir, et j'ai abandonné au bout d'une dizaine d'épisodes. Ca tourne vite en rond, quand même. Mais c'est sympa de voir des projets de ce type, démarrer de si petit pour finir par arriver dans les salles.
@Pakkun, le casting est sans doute là pour essayer d'attirer un peu plus de public. Ducret va pouvoir faire la promo du film sur toutes les chaines, en faisant le clown comme il sait le faire dans les émissions en tous genres, et les YouTuber vont pouvoir faire la promo du film sur leur propre chaîne, voir au delà. A voir si cette stratégie va payer ou pas...

Pakkun
27/04/2022 à 09:49

J'avais beaucoup apprécié la série et je gardais un œil intéressé sur le projet ciné, mais quand j'ai vu McFly et Carlito ça m'a fait débander immédiatement (Arnaud Ducret aussi).
Techniquement ça ne me rebute pas et je suis quand même content qu'ils aient pu réaliser leur projet, mais mince ce casting...

La Classe Américaine
27/04/2022 à 06:53

@Sautenvick: +1. Des que j'ai vu leur tête au bout de 5sec, c'était fini. Casting a deux balles pour un film réalisé par des DYI de YouTube et qui viennent poser leur étron dans des salles de cinema. Monde de merde.

Ray Peterson
26/04/2022 à 22:07

Pas fan de l'extrait.
Dommage, j'avais trouvé plutôt intéressant son travail d'histoire racontée sous forme de Tweet "3ème à droite".

Sautenvick
26/04/2022 à 21:44

Bordel, d'avoir vu la gueule de McFly et Carlito, ça m'a coupé l'envie de voir ce film.

Matpalalam
26/04/2022 à 21:27

Euh…99,9% de ce qui est sur le web doit à mon humble avis rester sur le web et cette web série doit en faire partie…ça fait pas rêver…à la limite sur netflix à côté de big bug mais pas au ciné

Grimorg
26/04/2022 à 21:09

J’avais apprécié la mini-série avec cet humour débile et son budget aussi important que le contenu de mon porte feuille. Si ça passe chez j’irai

Neji.
26/04/2022 à 20:59

C'est complètement tout pété ou c'est moi ?! Le cinéma français et la SF c'est pas possible c'est trop compliqué, merci d'essayer mais non en fait .
On va pas consommer cette chianlie.

Plus
votre commentaire