Nicolas Cage promet qu'il n'arrêtera jamais sa carrière (du coup, on est heureux)

Raphaël Iggui | 16 septembre 2021 - MAJ : 16/09/2021 12:04
Raphaël Iggui | 16 septembre 2021 - MAJ : 16/09/2021 12:04

Nicolas Cage n'arrêtera jamais le cinéma parce qu'il en a besoin et on est bien content parce que le cinéma a besoin de Nicolas Cage.

Peu d'acteurs et d'actrices peuvent prétendre avoir un nom synonyme à la fois de grands cinéastes, de memes internet et de série B, Z voire le reste de l'alphabet. Si Nicolas Cage semble aujourd'hui enchaîner les projets à un rythme de stakhanoviste, ce n'est pas (uniquement) pour payer ses impôts et financer son huile à faire reluire le crâne comme son camarade Bruce Willis et ses Cosmic Sin. 

En effet, ses choix de carrière de ces dernières années démontrent une boulimie de propositions artistiques fortes à défaut d'être foncièrement aboutis. On pense à la vengeance psychédélique de Mandy, l'invasion d'aliens psychédéliques de Colour out of Space, la quête du cochon truffier dans Pig et évidemment son rôle de criminel aux testicules explosives dans le complètement barré Prisoners of the Ghostland

 

photo, Nicolas CageNicolas Cage à chaque rencontre avec son producteur

 

Un appétit de cinéma qui ne semble pas faiblir pour cet attachant kamikaze de 57 ans, et qui ne compte pas diminuer son rythme. Sa réponse à Entertaiment Weekly sur une potentielle retraite à l'occasion de la sortie de Prisoners of the Ghostland aux Etats-Unis a été très clair : 

« Non, non, non. Non, non. Ça ne peut pas arriver. Le cinéma que je fais agit comme un ange gardien pour moi, j'en ai besoin. Je me sens en meilleure santé quand je tourne. J'ai besoin d'un environnement qui me permette d'exprimer mon vécu et faire des films m'a permis ça. Donc, je ne vais jamais prendre ma retraite. On en est où là, genre 117 films ?

 

photo, Nicolas Cage"Je vous l'avais dit qu'il ne fallait pas m'empêcher de tourner

 

Ce qui est drôle, c'est que mon argument contre les gens qui me disaient "tu travailles trop" était : "J'aime travailler, c'est bon pour ma santé, je suis heureux quand je travaille et je vous signalerais que des types comme Bogart ou Cagney faisaient des centaines de films." Après je me suis dit qu'il faudrait quand même que je vérifie ce que je dis et j'ai juste lâché un "ouuups" en riant.

Jerry Lewis était un de mes amis, nous dinions ensemble un soir et il me demandait "Combien de films tu as fait ?", je lui ai répondu : "Je dois être à 100, combien tu en as fait toi ?", "J'en ai fait 40. Donc, tu en as fait deux fois plus que moi ?", "Et bien je n'étais pas au courant de ça, Jerry." »

 

photo Volte/FaceQuand le médecin recommande au moins 5 films par an

 

Une conversation qui résume parfaitement le personnage, généreux, bordélique et débordant d'énergie. Si la sortie de Pig sur grand écran en France prévue (pour l'instant) pour le 27 octobre 2021 devrait déjà faire des heureux, celle de The Unbearable Weight of Massive Talent devrait faire exploser le continuum espace-temps.

Cage y jouera... Nicolas Cage, acteur ne tournant que des bouses rêvant de jouer dans un Tarantino, invité par un milliardaire fan de son travail et recruté par la CIA pour l'espionner. Le tout avec Pedro Pascal, Sharon Hogan, Tifanny Haddish, et Neil Patrick Harris. Autant vous dire qu'on a très, mais très très hâte.

Tout savoir sur Nicolas Cage

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
Zaboulomok
19/09/2021 à 18:19

Il devrait jouer dans des series tv

fuck
17/09/2021 à 17:29

Récemment je me suis tapé pas mal de films de Mr Cage: Jiu Jitsu, Pig, Colour out of Space et Prisoners of Ghostland.. Pig étant le meilleur et Jiu Jitsu le pire, mais ce sont quand même des mauvais films et bizarrement surestimés par la critique.


17/09/2021 à 13:55

Longue vie Nicolas.
Je suis d'accord sur le fait que ses meilleurs dates d'une autre décennie mais cela ne vient pas de son talent mais des projets. Il était très bon dans Bad lieutenant - Nouvelle Orléans. J'espère qu'un jour il pourra refaire des films comme Arizona Junior - sailor et lula, leaving las vegas, Volte face, snake Eyes, 8 millimètre, à tombeau ouvert,...
Yes, longue vie Nicolas.

acteur remplacé, cloné et microchippé
16/09/2021 à 14:45

c'est Hollywood qui l'a arrête d'office plutôt
la marionnette continuera jusqu'a ce qu'on le debranche, elle tourne à vide
il connait le Deal à hollywood
mais,il peut toujours continuer son cinema Bisseux mdr
le bon Cage c'est celui des annes 80 et 90, moi j'ai adore en son temps Leaving Las Vegas et son film de croque mort avec Scorcese " a tombeau ouvert"

Bob nims
16/09/2021 à 14:42

I am in cage!!
Qu'il continu et longue vie au meilleur acteur de tout les temps !

corle
16/09/2021 à 13:57

cage est "mort" depuis belle lurette , vous vous accroché à quoi sérieux? benjamin gates en 2008 a commencé à signé sa fin et encore je suis gentil car le grand nic cage c'était les année 90 en terminant en beauté avec volte face et les ailes de l'enfer j'aime beaucoup family man que je regarde souvent avec un grand plaisir (il est excellent) mais depuis la crise de 2008/2009 le pauvre ne fait que des navets pour et bangkok dangerous se situe bien à la croisé des chemin pour Nic cage.

Kyle Reese
16/09/2021 à 13:10

Cage ami avec Jerry Lewis ça ne m'étonne pas. Je vois très bien la scène.
Si c'est bon pour sa santé qu'il continu ad vitam æternam. Quand on aime se qu'on fait pourquoi arrêter. N'est-ce pas mister Scott et Miller. Tient Miller devrait lui donner un rôle pour le préquel de Fury Road.

votre commentaire