Loin des Jason Bourne, Paul Greengrass prépare un thriller sur un président américain fou et parano

Antoine Desrues | 16 avril 2021 - MAJ : 16/04/2021 17:09
Antoine Desrues | 16 avril 2021 - MAJ : 16/04/2021 17:09

Paul Greengrass va adapter le roman Night of Camp David, dont la réédition en 2018 a fortement résonné avec le mandat de Donald Trump.

Avec Bloody Sunday, Vol 93Green Zone et les derniers opus de Jason Bourne, le réalisateur Paul Greengrass n’est pas seulement devenu le porte-étendard d’une caméra à l’épaule erratique. Son style a su capter par sa mise en scène un éclatement des points de vue, et une multiplication des objectifs symbolisant l’émergence d’une ultra-surveillance inquiétante.

Dès lors, en plus d’avoir exploré les errements idéologiques d’une Amérique en pleine mutation, le cinéaste s’est spécialisé dans la transmission d’un fort sentiment paranoïaque. Nous n'avons donc pas été très surpris (mais ravis) lorsque The Hollywood Reporter a révélé la nature de son nouveau projet, intitulé Night of Camp David.

 

photo, Matt Damon"Attention, montage gerbotron dans 3, 2, 1..."

 

Le pitch ? Le jeune sénateur Jim MacVeagh est persuadé que le Président des États-Unis est mentalement déséquilibré. Alors qu’il semble sombrer dans la paranoïa, le chef d’État désire resserrer les liens de son pays avec l’Union soviétique et annexer le Canada, le tout en pensant être le sujet d’une cabale médiatique.

Non seulement le sujet paraît idéal pour Greengrass, mais son timing ne pourrait pas être plus parfait. En effet, Night of Camp David est à l’origine un best-seller de l’auteur Fletcher Knebel, publié en 1965. Sa résonnance avec l’élection de Donald Trump a poussé son éditeur à une réédition de l’œuvre en 2018, et semble avoir inspiré Hollywood.

 

photo, Tom HanksÇa dénonce chez Greengrass

 

À l’occasion de son adaptation, le réalisateur va retrouver le studio Universal, déjà à l’œuvre sur certains de ses projets précédents, des Jason Bourne au western La Mission, dont la distribution internationale a toutefois été confiée (à coût de gros dollars) par Netflix. Le scénario de cette adaptation sera par ailleurs pris en charge par Jed Mercurio (showrunner de la série Bodyguard avec Richard Madden).

Non content de s’atteler à un sujet aussi brûlant qu’ardu, Paul Greengrass est visiblement de retour en pleine forme. Il faut dire que La Mission, malgré sa sortie sacrifiée en streaming à l'internationale (le film est sorti au cinéma aux USA), a reçu quatre nominations aux Oscars (meilleure photographie, meilleur son, meilleure direction artistique et meilleure musique originale). En attendant d’en savoir plus sur Night of Camp David, vous pouvez retrouver notre critique de son néo-western avec Tom Hanks.

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
Grandnico
17/04/2021 à 10:23

effectivement, on attaque direct un sujet encore d'actualité. Une bonne idée, d'ailleurs je suis assez surpris du manque de fiction traitant ce sujet/domaine trumpiste. y a de qsuoi faire pourtant. Allez je vous laisse, je vais regardez Idiocraty.

Qc
16/04/2021 à 22:55

fortement résonné avec le mandat de Donald Trump , alors là c'est sûr!

votre commentaire