Creed 3 : la suite de la franchise est bel et bien lancée et commence à prendre forme

Marion Barlet | 26 février 2020
Marion Barlet | 26 février 2020

Gagner un combat de boxe c'est bien, deux ça commence à être pas mal et trois c'est la grande classe. C'est la même chose pour les franchises et Creed 3 prépare son grand retour. 

Sorti en 2015, Creed a tout défoncé dans le paysage, avec Michael B. Jordan en jeune boxeur fougueux et entraîné par Rocky Balboa, incarné par Sylvester Stallone lui-même. Les fans de drame sportif ont profité des 2h13 de cogne et la cloche du box-office a sonné un max, avec 109 millions de dollars de recettes domestiques pour un total de 173 millions dans le monde, chiffres excellents pour un budget de 35 millions.

La suite est arrivée trois ans plus tard avec Creed II et un casting toujours alléchant. Rebelote de succès avec 214 millions de dollars amassés dans le monde.

 

photoSon père n'était-il pas plutôt Mohamed Ali ? 

 

Le spin-off de la saga Rocky a trouvé son public et plutôt trois fois qu'une. Le personnage d'Adonis "Donnie" Johnson Creed et son coach Rocky Balboa assurent niveau muscu, drame et punch, dans un univers où ça sent la transpiration et le respect. Les réalisateurs Ryan Coogler et Steven Caple Jr. ont réussi à insuffler assez d'énergie dans Creed et Creed II pour que l'aventure se poursuive dans un numéro 3, qui n'a pas de réalisateur pour le moment, mais qui a trouvé son scénariste. 

Ce sera Zach Baylin qui sera à l'écriture du prochain opus, dont on ignore encore les tenants et les aboutissants. Le début de la production n'a pas non plus été annoncé, sachant qu'il va falloir composer avec l'emploi du temps chargé de Michael B. Jordan, attendu dans un film de David O. Russell puis dans le drame A Journal for Jordan de Denzel Washington.

En attendant, vous pouvez lire la très bonne critique de Creed, et celle un peu moins bonne de Creed II

 

Affiche française

commentaires

Ludovic vandergeeten
28/02/2020 à 20:54

Pour moi tout les flim de rocky Balboa je les adore tout et après creen le fils de apollo creen le 1 et le 2 adore

Md
27/02/2020 à 15:11

Moi j'adore Stallone en Rocky mais également MBJ en Creed je trouve Creed 2 génial et j'ai hâte de voir la suite même si on reprend la même histoire que les autres Rocky !!

corle
27/02/2020 à 10:59

une chose est clair moi c Stalonne qui me fait déplacer au ciné car jadore son personnage de Rocky. Creed en lui meme n'est pas interressant du tout.

TofVW
27/02/2020 à 09:29

Je me suis fait l'intégrale avec ma copine pas plus tard que le mois dernier, et il faut avouer qu'on a un peu l'impression d'avoir vu 8 fois le même film...
Ça ne veut pas dire qu'ils sont mauvais, mais au bout d'un moment, une suite serait franchement dispensable.

Sinon autant se retaper Dragon Ball: "je me bats contre un ennemi plus puissant qui me marave laggle, je m'entraîne et je lui explose la tronche". Rocky/Creed, c'est exactement pareil.

rocky
26/02/2020 à 23:29

"XG58 26/02/2020 à 23:09
Tandis que SS et les producteurs on fait durer Rocky sur sur pas mal d'années. Avec Creed c'est 3 films en -10 ans"

Rocky 1 - 2 - 3 : 1976 - 1979 - 1982, soit 3 ans entre chaque film

Creed 1 - 2 - 3 : 2015 - 2018 - 2021 (au mieux), soit... 3 ans entre chaque film

"Gneu gneu c'était mieux avant"

XG58
26/02/2020 à 23:09

Tandis que SS et les producteurs on fait durer Rocky sur sur pas mal d'années. Avec Creed c'est 3 films en -10 ans

yukinovitch
26/02/2020 à 19:58

Allons nous avoir droit au fils de Clubber Lang qui vient affronter le fils d'Appollo ?

RobinDesBois
26/02/2020 à 19:08

J'ai trouvé le premier sympa, le deuxième est inutile et tombe vraiment dans la facilité et le cliché .

C'est toujours sympa de revoir le personnage très attachant de Rocky mais Rocky Balboa était une conclusion magnifique pour son personnage.

Pseudo1
26/02/2020 à 17:41

Quid de Stallone qui avait dit en avoir fini avec Rocky ? Parce que bon, on va pas se mentir, même si Jordan assure le taff, c'est en grande partie le plaisir de voir l'évolution de Rocky qui fait bouger une grosse partie des spectateurs.

votre commentaire