Star Wars : L'Ascension de Skywalker - J.J. Abrams explique pourquoi Les Derniers Jedi n'a pas fait dérailler la saga

La Rédaction | 31 août 2019
La Rédaction | 31 août 2019

Si même le réalisateur de Star Wars : L'Ascension de Skywalker vous dit que Les Derniers Jedi n'a rien saboté...

Ne tournons pas autour du pot : Star Wars : Les Derniers Jedi de Rian Johnson est un des films les plus polémiques et discuté de la décennie, et ce pour de multiples raisons, et notamment de scénario. Grossièrement, il est reproché au réalisateur de Looper d'avoir trop déconstruit trop de mythes et d'attentes autour de la saga Star Wars et d'avoir mené la nouvelle trilogie dans une impasse créative. Mais malgré les très nombreux contrepieds, il n'y a aucun lieu de s'inquiéter selon J.J. Abrams, réalisateur de Star Wars : Le Réveil de la Force et du prochain Star Wars : L'Ascension de Skywalker.

 

photo, Andy SerkisC'était mon plan depuis le début, gnahahaha

 

Lors d'une interview avec ET Canada à la convention D23, J.J. Abrams explique que Star Wars : Les Derniers Jedi n'a pas tant fait vriller la saga que certains voudraient bien le croire :

"L'histoire que nous racontons et que nous avons initier avec Le Réveil de la Force ne s'est pas arrêtée. L'épisode VIII n'a absolument rien fait dérailler par rapport à nos plans."

Une déclaration qui nous laisse un peu pensif, tant Star Wars : Les Derniers Jedi a laissé en suspens ou posé de nombreuses questions, auxquelles Star Wars : L'Ascension de Skywalker va devoir répondre en seulement deux heures de temps... Mais on verra bien le moment venu quand le film sera en salles, à savoir le 18 décembre 2019.

Affiche US

commentaires

Spilux
06/09/2019 à 13:49

Le scénario a fuiter sur redit et c'est, comment dire, vraiment pas fou

Mr Vide
01/09/2019 à 23:12

Henry4 et Sébastien , je vous rejoins ! Le huitième épisode , c'est quoi le problème ? Un mauvais scénario ! Pas du tout cohérent. On peut dire que le quatrième est simple et gnan gnan limite, oui, mais il est cohérent. Il y a des tenants et des aboutissants. C est la moindre des choses quand-même ! Un scénario qui ne prend pas les spectateurs pour des idiots qui ne feront pas attention car il y a des idées neuves pour faire le buzz : ex le fer a repasser , Leia qui flotte dans l'espace etc..non, ça c'est de la poudre aux yeux! Les personnages sont creux , ne servent pratiquement a rien et SURTOUT : on aura jamais droit a voit Leia, Han, Luke se retrouver !
Eh flûte !

Henri4
01/09/2019 à 22:37

@ Ankytos:
Là c’est plus «en accord avec ce que je pense, surtout sur la génération actuelle des blockbusters et la notion d’oeuvre « collective » des premiers épisodes de la saga.
Je ne suis pas un fan absolu de star wars, mais, j’imagine bien ce que cela a eu comme impact sur la pop culture et l’industrie du film à l’époque,
Lucas doit beaucoup à McQuarrie et à l’équipe des effets spéciaux, ainsi qu’à williams (entre autres).
Alors oui, la prélogie est inégale, visuellement ça pique souvent les yeux, mais Lucas savait au moins où il allait avec des personnages inédits, des intrigues nouvelles et une certaines cohérence qu’on ne peut lui enlever, contrairement à JJ et Ryan.
Même les clones wars ou autres star wars rebels sont plus intéressants au final.
Donc quand je parle de boycott, c’est avant tout pour moi et chacun se fait son propre avis, lui de moi l’idée d’imposer mon avis.
Donc oui, pas besoin de partir en guerre, mais je ne reviendrais voir les films en salle que lorsque des efforts seront fait.

JANGO56700
01/09/2019 à 22:08

Sebastien => tout à fait d'accord avec toi !! ;)

Ankytos
01/09/2019 à 21:24

@Sébastien & henri4

Je me permets de répondre mais sans grosse volonté de polémiquer (je constate d'ailleurs avec plaisir qu'on peut de temps en temps s'opposer sur SW en restant courtois).
Je ne m'acharne pas à vouloir dire que SW8 est un super film, ce n'est pas le cas. Mais il est vrai aussi que, malgré certains bons points (musique et qualité de certains effets spéciaux), je pense que les films de la prélogie ne sont pas bons. Il est difficile de discuter des arguments déjà débattus mille fois par simple écrit et puis quel intérêt ? Alors que vous les aimez, je caresserai l'espoir de vous convaincre et vous priver de ce plaisir ? Ce serait méchant et de toute façon je n'y parviendrais pas. Les pour et les contre ont déjà largement eu l'occasion d'exprimer leur point de vue.
Mon propos est plus d'appeler à la fin de la haine pour des films qui sont certes des produits commerciaux mais ce n'est pas très grave. Cela apparaît évident et le cinéma se nourrit des oeuvres commerciales et des oeuvres sincères. Les deux peuvent se mêler à l'occasion. Il y a même des oeuvres purement commerciales qui sont de bons films tout court.
Le phénomène actuel à Hollywood dépasse SW. On ne cesse d'exploiter des franchises de manière maladroite et jusqu'à la nausée. On fait ainsi des films mauvais dans les univers de Terminator Alien, MIB, on remake n'importe comment des classiques etc. Je m'en désintéresse de plus en plus mais il ne s'agit pas de boycott, je vais simplement voir les films qui m'attirent et j'ignore les autres.
C'est là que je réponds à Sébastien. Si SW est vu comme sacré c'est justement un problème. Il faut savoir prendre de la distance et dépassionner un peu. D'ailleurs, des fans de la première heure ne partage pas votre avis. Cela n'est pas significatif. J'en fais partie (oui, j'ai l'âge pour avoir vu ces films au cinéma à l'époque de la sortie). Je regrette juste de ne plus pouvoir les voir dans leur version d'origine suite aux tripotage de Lucas.
Parlons de lui. Vos commentaires m'étonnent. Il me semblait qu'une certaine lumière avait été faite sur la genèse de SW. Notamment, que la dette envers son équipe ses amis (Spielberg, par ex), sa femme de l'époque, Kurtz, ... était énorme (voir notamment l'Empire Contre-attaque). Grand businessman, il a fait le vide et est resté seul au commande mais n'oublions pas le passé. Si cela vous semble fumeux, je pense que vous saurez retrouver les infos précises si vous le souhaitez. Bien sûr qu'il est partie prenante dans la réussite
mais ce n'est pas forcément le génie qui est vendu (en terme artistique, car en affaire oui il est balèze).
Sur l'insulte faite aux fans, je me souviens bien qu'à la sortie de la menace fantôme, les fans de la trilogie originale l'ont bien sentie. J'en faisais partie et j'ai dû appliquer â moi-même mes conseils de prise de distance. Apparemment, une insulte chasse l'autre et la nouvelle trilogie prend son tour.
Quant à Disney, oui c'est une grosse machine à fric, avec les perversions et dérives qu'on connait et déteste. Mais il est injuste d'oublier qu'ils ont toujours fait dans l'innovation aussi, qui sont devenus souvent des standards, même après le décès de papa Disney. Et ils produisent aussi des bon films. Pas que, mais ça compte.
Désolé d'avoir été beaucoup trop long mais, sans bouleverser le débat je voulais faire ces petites remarques.
Je pense surtout qu'il est temps de s'intéresser à autre chose qu'aux vieilles licences.
Bisous à tous, pro ou anti cequevousvoulez.

lol
01/09/2019 à 19:09

il est obligé de dire ça, vu la perte de confiance dans la franchise avec un 7 nian nian et un 8 complétement débile (déconstruit pour rester poli) avec faux raccords à la pelle.

henri4
01/09/2019 à 17:58

Je voulais dire:
"Pas parce qu'elle NE porte PAS un message politique ou artistique fort, non, mais parce qu'elle prend les gens pour des idiots en surfant sur des ingrédients mal mélangés d'anciens succès, sans chercher à apporter quelque chose de nouveau, de frais. "

henri4
01/09/2019 à 17:57

Entièrement d'accord avec le commentaire de sebastien.
Et pour répondre à Ankytos, non, l'épisode 8 n'est pas une réussite. Il n' y a rien de soigné, c'est bâclé, brouillon, et ça sent le bidouillage de dernière minute, sans réelle vue à long terme.
Et c'est en ça que je considère cette nouvelle trilogie comme une honte.
Pas parce qu'elle porte un message politique ou artistique fort, non, mais parce qu'elle prend les gens pour des idiots en surfant sur des ingrédients mal mélangés d'anciens succès, sans chercher à apporter quelque chose de nouveau, de frais.
Et je ne condamne pas forcément le père Ryan qui a du certainement composer avec des contraintes et impératifs monstrueux.
Au final, je n'attends rien de révolutionnaire d'un star wars, et je perçois les limites des anciens -sans oublier qu' à l'époque, le premier était une production artistique originale et à contre-courant, bien loin des blockbusters actuels au marché déjà acquis!
Mais alors même que Lucas ne prévoyait qu'un opus, le succès inattendu lui a permis de sortir la suite.
Et qu'on le veuille ou non, l'empire contre attaque et le retour du jedi sont largement plus cohérents et légitimes par rapport à la guerre des étoiles que ne le sont l'épisode 7 et 8 entre eux.
Et j'en reviens, ici au foutage de gueule et à la preuve que disney ne surfe que sur les parts de marché de la licence, sans chercher à se fatiguer.
En soit, c'est pas très grave, mais ça prouve avec les nombreux remakes/suites/préquels foireux que le cinéma hollywoodien est plus que malade.
Donc oui, ne pas aller voir ces films, c'est dire clairement à ces types la qu'il faudrait qu'ils revoient leur copie et se sortent les doigts du cul pour sortir des œuvres plus originales -quand bien même se sont des films pop-corn ou grand public.

evra
01/09/2019 à 15:43

NEYMAR se queda au PSG
Barca club de batard

Sébastien
01/09/2019 à 15:40

Je pense qu'il faut faire quelques mises au point (je vais essayer de faire court, pas facile).

- Sur le boycott. Il faut essayer de comprendre les liens qui relient les fans avec Star Wars. Se rappeler les réactions des même fans sur les modifications que Lucas a fait sur la trilogie.
Star Wars est sacré. Ce n'est qu'un film? Alors pourquoi cet engouement sans faille depuis 40 ans? Ce qui marque la vie des gens, ce sont des livres, des musiques, des films, des peintures etc.
On ne touche pas impunément aux sentiments et à la vie des gens. Disney a voulu prendre se risque, à la seule justification du fric. Artistiquement parlant, Star Wars n'avait besoin d'aucune suite. A ce niveau, un object culturel devient sacré comme je l'ai dis, et symbolique. C'est comme ça, c'est tout.
Une grande partie des fans s'est sentie poignardée dans le dos ou comme si on leur avait écrasé la figure avec des rangers pleine de m..... Quelles réactions espérez-vous?

- Sur la qualité des films eux-mêmes. Si on met de côté l'aspect évoqué précédemment, ce sont deux films médiocres (les arguments ont déjà largement été évoqués). Comme on ne peut pas ne pas les comparer aux deux autres trilogies, c'est encore pire.
Comparaison avec la T.O: plagiat, aucune inventivité.
Comparaison avec la prélo: aucune inventivité. Et si le numérique dérange certain, l'argument se retourne si on compare les budgets: 100 millions pour La Menace Fantôme et des visuels inédits pour l'époque, dont se sont inspirés TOUS les réalisateurs à l'époque, dont Peter Jackson, qui n'aurait sans doute pas envisager de réaliser Le Seigneur des Anneaux si Lucas ne s'était pas lancé dans cette nouvelle saga potentiellement très risquée pour lui.
En 2015, avec 200 millions de budget, Le Réveil de la Force est une honte, plate, vide, paresseuse qui ne mérite aucune indulgence. Que cela soit écrit.
La prélogie ne plagie rien de son ascendant, enchaine les scènes cultes, et le monde entier était accroché à la caméra de Lucas pour connaître l'origine de sa saga. Il l'a fait pour les fans, en essayent de ne pas les décevoir et en tenant compte, en plus, des plus jeunes qui n'avaient pas connu la première époque. Attitude impeccable. Respect.

Au final, je ne comprends pas même pas qu'on puisse oser comparer les trilogies pour essayer de sauver celle en court. Dès le début, j'avais prévenu que Star Wars appartient à Lucas et que personne d'autre ne peut s'approprier l'oeuvre de quelqu'un. Croire que n'importe qui peut "faire du Star Wars" est d'une imbécilité et d'une arrogance sans fond.
Est-ce que quelqu'un "fait" du Léonard de Vinci ou du Mozart? Du Hitchcock ou du Mickael Jackson? Quelle idée stupide, bizarre et vaine ce serait, à tel point que personne n'a l'idée d'essayer!

Si JJ Abrams était réellement fan de Star Wars, il n'aurait jamais accepté de s'engager là-dedans. Il est fan de ce que représente Lucas et était juste envieux de sa réussite qu'il a cherché à s'approprier, comme il l'a toujours fait dans sa carrière. Disney fait pareil en rachetant tout ce qu'il peut pour masquer son manque total de créativité. Disney serait déjà mort sans çà...
Non mais parce qu'en arriver à faire des films sur ses propres attractions (Pirates des Caraïbes), ou nous pondre encore des films de princesses en 2019 (la Reine des Pommes). Waouuuuhhh impressionnant! Ça fait longtemps que Disney n'existe plus. D'ailleurs Papa Disney se retournerait surement dans sa tombe s'il voyait çà. Depuis des décennies Disney ne crée rien et ne fait que recycler ces (vieux) succès. La suite sera intéressante. Que se passera-t-il quand cette entité ténébreuse se sera entièrement auto-dévorée et auto-caricaturée?

Plus

votre commentaire