Playmobil, le film tente de faire de l'ombre à vous-savez-qui dans sa première bande-annonce

Christophe Foltzer | 14 décembre 2018
Christophe Foltzer | 14 décembre 2018

Dans la vie, il y a deux sortes de gens : ceux qui ont grandis avec des LEGO et ceux qui ont grandis avec des Playmobil. Les premiers ont su devenir des êtres passionnants, avec une imagination débordante, tandis que les autres n'ont pu que devenir pompiers, ou policiers, ou chef de chantier. C'est triste, mais c'est comme ça.

N'y voyez pas là un jugement de valeurs mais il faut bien reconnaitre qu'à l'époque où nous étions enfants, c'était la vision qu'on avait de ces deux écoles de la vie. Les Playmobils, c'était plus terre-à-terre, en adéquation avec la rigidité des figurines, même si dans les années qui ont suivies, la gamme s'est enrichie pour aller toucher du doigt le monde des pirates, des vikings et d'à peu près tout et n'importe quoi.

 

photo playmobilEn avant les histoires

 

Forcément, quand leur ennemi mortel sort deux films qui cartonnent, La Grande Aventure Lego et Lego Batman, le film, ça donne des idées. Surtout quand un troisième film est dans les tuyaux. Alors nous ne sommes pas surpris de voir arriver Playmobil, le Film sur nos grands écrans. Prévu pour une sortie le 7 août 2019, Playmobil, le film est réalisé par Lino DiSalvo et regroupe un casting aussi prometteur qu'Anya Taylor-Joy et Daniel Radcliffe.

 

photo playmobilDistanciation comique on vous dit

 

La première bande-annonce vient de tomber et nous prouve derechef qu'elle n'ira pas dans les terres inexplorées de l'adaptation cinématographique puisque son ton se rapproche énormément de son concurrent direct.

Cette fois, nous découvrirons les aventures d'une jeune femme et de son petit-frère qui seront projetés dans le monde des Playmobils. Là, la jeune femme devra faire équipe avec des figurines de différentes gammes pour retrouver le bambin, évidemment retenu par des forces du mal sans aucune articulation et avec des pinces non amovibles à la place des mains.

 

photo playmobil

 

Bien entendu, l'accent sera mis sur l'humour et l'aventure, la distanciation comique et peut-être même le cassage du quatrième mur. Si les images dévoilées aujourd'hui font énormément penser à l'autre, là, on espère quand même que le film ne se bornera pas à copier son concurrent et trouvera son identité propre. Parce que, si vous voulez, et pour simplifier, LEGO et Playmobil, c'était jusqu'à présent un peu comme Marvel et DC au cinéma.

 

commentaires

Tiubuk
21/12/2018 à 00:40

@brucetheshark Merci pour l'info, je vais jeter un oeil ;-)

brucetheshark
14/12/2018 à 22:50

@Tiubuk, je ne peux que conseiller que la série documentaire "the toys that made us" Et particulièrement l'épisode sur Lego... Ils vendent beaucoup plus de Lego city (donc ce qu'ils faisaient dès le départ) que de licences

Number6
14/12/2018 à 14:17

Yep pour Dragons bien vu. Plutôt chouette d'ailleurs. Ghostbusters je ne le savais pas. Je sais qu'ils sont aussi chez lego.

Après, pour l'imaginaire, je suis plutôt accès playmobil. La où tu te refais des scènes de films avec les franchises chez lego, tu développe plus ton imagination en histoire. D'ailleurs le slogan des playmobil ne ment pas, en avant les histoires..

Tiubuk
14/12/2018 à 12:43

Dragons, Ghostbusters, Super 4 sont des franchises chez Playmobil (la dernière en série TV). Le truc de Lego, c'est que c'est devenu meta et très geek avec des magasins et des salons où des adultes s'extasient devant une énième Etoile Noire ou un château Ninjago, des jeux vidéo, des super-héros en pagaille... Et il faut forcément aimer les Lego, c'est bien vu.
Côté série, mon fils de 5 ans regarde un peu Ninjago et Nexo Knights mais il y a beaucoup de second degré, de références qui lui échappent alors que Super 4 reste plus accessible (et moins guerrier).

Lego c'est chouette pour construire et te la jouer, mais je trouve que les licences ont vampirisé le catalogue, avec des trucs toujours plus fous et plus chers mais du coup pas top pour vraiment jouer. C'est un jouet de bricolo collectionneur.

Playmobil a toujours plus été axé univers de jeu : la ville, le Moyen Age, le Far West, les pirates... Une multitudes d'individus et d'accessoires assez rapidement jouables. J'avais des Lego mais si construire c'est sympa, je préférais les Playmobil pour créer des histoires.

Quant à savoir si les Lego développe plus l'imagination que les Playmobil, je trouve plutôt que ça touche à des imaginaires différents : la technique et la logique contre la narration et l'expérience. Et perso, j'avais plus de Playmobil chevaliers que de pompiers, je ne suis pas devenu chevalier pour autant :-)

Number6
14/12/2018 à 11:36

Le souci chez playmobil, c'est qu'il me semble qu'ils n'ont pas de franchise contrairement au lego.

Sinon j'annonce un film sur les funko pop dans les mois qui viennent. La rédaction, si ça venait à arriver, je veux que vous me citiez..

votre commentaire