Creed II : Dolph Lundgren révèle que Ivan Drago en a salement bavé ces trente dernières années

Christophe Foltzer | 30 octobre 2018 - MAJ : 09/03/2021 15:58
Christophe Foltzer | 30 octobre 2018 - MAJ : 09/03/2021 15:58

L'année 2019 commencera sur les chapeaux de roue puisque le 9 janvier sortira sur nos écrans le très attendu Creed II de Steven Caple Jr. Un film qu'on essaye peut-être de nous vendre comme plus profond que ce qu'il devrait être en fait.

Après son flamboyant retour dans Rocky Balboa, on se demandait bien ce que nous réservait l'Etalon Italien pour la fin de sa carrière, même si la fin du film semblait assez définitive. Aussi, quelle ne fut pas notre surprise d'entendre parler de Creed, un spin-off se concentrant sur le fils de son ancien adversaire et ami, Apollo Creed.

 

photo, Michael B. JordanAdonis Creed se la pète quand même un brin...

 

Et, miracle, le film était très bon et très complémentaire des aventures de Balboa. Il poursuivait même le développement du personnage tout en assurant à Adonis Creed son statut d'avenir de la franchise. Logiquement, une suite allait débouler un jour, mais cette fois, on était prêts. Et bim, nouvelle surprise puisque Creed II sonne le grand retour d'Ivan Drago, le légendaire adversaire du boxeur dans Rocky IV, responsable de la mort d'Apollo Creed, qui entraine son propre fils à devenir ce qu'il n'a pu être.

Et d'ailleurs, Drago a l'air d'en avoir salement bavé depuis sa défaite d'il y a 30 ans à Moscou contre Rocky. En tout cas, c'est ce que suggère son interprète Dolph Lundgren au micro du site Empire :

 

Photo Rocky IVLe début de la fin pour Drago

 

"En fait, mon personnage a vécu l'enfer depuis 1985 et il a tout perdu. Le scénario le réintroduit comme un personnage en morceaux, très atteint émotionnellement, et qui a beaucoup souffert sur le plan physique également. Il n'a pas eu la vie facile. Et c'est quelque chose à quoi je peux facilement m'identifier. Le versant physique comme le versant émotionnel."

C'est donc un Drago foutu qui devrait pousser son fils à régler ses comptes avec Rocky par combattants interposés. Et si l'on n'a pas revu Drago plus tôt, c'est tout simplement parce Lundgren se montrait très protecteur à son égard, bien conscient de son statut d'icone et refusant de faire n'importe quoi avec lui :

 

photo Creed 2Père et fils

 

"Il est devenu un personnage iconique. Les gens le citent et l'impriment sur des t-shirts. Je ne voulais pas porter atteinte à cette image. Je n'ai jamais vu une bonne façon qui pouvait fonctionner, jusqu'à aujourd'hui. Mais, manifestement, maintenant que je suis plus vieux, cela fonctionne sous l'angle parental. Le concept du père et du fils est très bon parce que j'ai eu une relation très violente avec mon père... Comme la plupart des hommes qui finissent par faire des sports de contact."

Il faut donc s'attendre à une vraie exploration de la personnalité de Drago, enfin. Tout comme une interprétation de Dolph Lundgren qui risque de nous laisser tous sur le carreau. Ça tombe bien, c'est tout ce qu'on demande.

 

Tout savoir sur Creed II

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
Blerot neuneu
03/11/2018 à 15:08

Et pourquoi pas pousser le concept un combat avec les deux grand mère de rocky et Drago y a de quoi se faire un billet vu tous les nostalgiques ça va marcher.

Joanny
31/10/2018 à 11:31

Super, j'espérais avoir des précisions mais l'article est resté aussi vague que le titre sur les difficultés qu'a traversées Drago...

shooby
31/10/2018 à 11:20

En fait Starfox, interviewé au sujet du dopage il y a quelques années, Lundgren a admit qu'il n'en avait pas abusé pour Rocky 4, mais que par contre, il avait du en utiliser pour le film qu'il a fait ensuite histoire d'être en forme plus rapidement, ayant été intronisé à cette pratique par une connaissance de l'époque, même s'il n'en avait pas utilisé très longtemps du fait des effets indésirables des produits sur son comportement.

Shaq
30/10/2018 à 21:18

Et maintenant on attend une vraie bonne trilogie sur notre superbe JÉRÔME LE BANNER

Number6
30/10/2018 à 18:26

Franchement, je trouve cet acteur hyper posé, calme, réfléchi, d'une extrême intelligence. Bref, il fait plaisir à revoir.

slypower
30/10/2018 à 18:03

Drago était un robot mais on voyait déjà, pendant le match finale, que la "bête" fabriquée par le régime soviétique se rebellait contre son créateur (Drago est un avatar de Frankenstein en fait) "je me bats pour moi" crie-t-il à la face du Politburo. Donc ça peut être intéressant de voir comment ce perso a évolué après sa défaite,sans nul doute impardonnable aux yeux des dirigeants de l'époque.

ComprendsPas
30/10/2018 à 14:29

"Il faut donc s'attendre à une vraie exploration de la personnalité de Drago,".
Pourquoi pas, mais en même temps le personnage est quasiment vierge à ce niveau, un vrai robot dans Rocky IV...

Rosha
30/10/2018 à 13:33

Le premier creed était une tuerie ca c'est indéniable scénario en béton acteur juste impeccable mais même si la bande annonce nous fait saliver ne nous emflamons pas attendons patiemment le 9 janvier en espérant qu'il surpasse le premier on été tellement déçu de nombreuses fois

corleone
30/10/2018 à 11:01

Ce film sera un gigantesque carton et que ça rehabilite donc un peu la carrière ingrate de cet acteur magnifique qu'est Dolph Lundgren avec ne serait ce qu'une nomination à l'Oscar du meilleur second rôle.

Starfox
30/10/2018 à 10:54

Petit aparté musculeux, dans les années 80, Stallone et Lundgren étaient vraiment taillés dans le marbre quand même. Les pecs, les abdos et tout, franchement, d'un point de vue purement esthétique, c'était du beau boulot et, même s'il devait y avoir certains produits pas très catholiques dans leur sac de sport, ils ont dû sacrément en baver...

Plus
votre commentaire