Films

Gotti : la violente bande-annonce sur la figure de la pègre New-Yorkaise avec un John Travolta méconnaissable

Par Alexis Vielle
27 septembre 2017
MAJ : 29 octobre 2018
8 commentaires
Photo John Travolta

Il a bien grandi Vincent Vega. Tellement que maintenant il s’appelle Gotti et qu’il dirige New-York. 

On pensait s’être débarrassé de Vincent Vega sous les balles de Bruce Willis il y a plus de vingt ans dans le culte Pulp Fiction. Il semblerait que l’irascible tueur à gage soit de retour sous les traits de l’éternel John Travolta dans Gottiun film de gangsters qui sent bon le vintage .

Le premier long de Kevin Connolly (l’inoubliable E de Entourage ) s’intéressera à la vie de John Gotti, parrain de la famille Gambino, une des cinq familles mafieuses les plus puissantes de la Big Apple.

 

 

 

Biopic retraçant l’ascension fulgurante puis la chute violente de celui qui fut considéré comme la figure majeure de la pègre new-yorkaise des années 80, l’acteur pourrait décrocher un troisième souffle après celui que lui avait offert Quentin Tarantino au milieu des 90’s, histoire de confirmer son excellente performance dans American Crime Story où il crevait l’écran dont le rôle du défenseur d’O.J Simpson Robert Shapiro. En plus d’oncle Johnny, on devrait retrouver Kelly Preston et Stacy Keach pour une sortie prévue à la mi-décembre sur nos écrans.

 

Affiche officielle

 

 

 

 

Rédacteurs :
Tout savoir sur Gotti
Suivez-nous sur google news
Pictogramme étoile pour les abonnés aux contenus premium de EcranLarge Vous n'êtes pas d'accord avec nous ? Raison de plus pour vous abonner !
Soutenir la liberté critique
Vous aimerez aussi
Commentaires
guest
8 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
dany15

ça a l’air pas mal, la ressemblance a Gotti est pas mal

snake88

Ce cabotinage de Travolta…j’ai pas vu American Crime mais là il me rappelle d’avantage le Travolta de From Paris With Love que celui de Pulp Fiction…
Pas du tout emballé par cet BA qui augure un sous sous Godfellas…

corleone

« …sous les traits de l’éternel John Travolta… » Alexis Vielle tu marques un gros point dans mon estime l’ami. John Gotti, le gangster le mieux habillé qui avait déja inspiré le personnage de Joey Zaza dans Le Parrain3 et qui a été également pas mal dépeint dans le téléfilm La Trahison de Gotti. ÉNORME cette BA. J’attends de pied ferme. Entre ça et The Irishman, les mecs, consommons sans modération que les films gangster/mafia reviennent à la mode et nous changent un peu de ces tristes films de Super-heros.

@snake C’est ça retournes donc te paluccher sur Homecoming.

Neo

Sly était pressenti, ca l’aurait fait…
Travolta a l’air grandiose, surtout en Gotti vieillissant.
John Gotti a été l’un des dernièrs Parrain au niveau charisme, mais il a apporté trop de médiatisation à la mafia, il n’est pas considéré comme un ponte par les puristes.

corleone

@Néo L’univers sait à quel point j’adore Stallone, mais en Gotti c’aurait pas été ça… John Gotti est mort à 61 ans/Travolta a 63 ans, sa ressemblance avec le personnage est frappante et il est plus à l’aise dans ce type de rôle que son ainé mentionné .
Dire que Gotti n’est pas considéré comme un ponte pour les puristes, dépend du contexte. Gotti n’est pas de l’époque des dinosaures Luciano, Profaci, Costello, Capone et autres barons des 40/50/60/70, mais affirmer qu’il n’a pas marqué son époque quand on sait les conséquences de son passage aux affaires, c’est faire preuve d’une méconnaissance aberrante de la CosaNostra.