Critique : Out of the blue (Garçonne)

Par Nicolas Thys
24 octobre 2011
MAJ : 30 septembre 2018
0 commentaire

Pour beaucoup, Dennis Hopper est d'abord le réalisateur d'Easy Rider, épopée devenue classique d'une bande de motards, représentation d'une génération en marche à la fin des années 1960. Out of the blue vient 10 ans après et il récupère l'esthétique du film précédent tout en déplaçant le propos. Les années 1980 arrivent, et avec elles la mort d'une idée du rock et d'Elvis, remplacé par le punk qui restera underground et l'avènement de la disco, décrié par les jeunes rebelles.

Que reste t-il d'Easy Rider ? Plus grand chose. La révolution n'a pas eu lieu, ou quelques années à peine. Elle est désormais impossible. Les antihéros de jadis se sont posés, ils ont des enfants. Ils purgent une peine de prison pour un accident dramatique et non pour leur cause, ils mènent une vie misérable dans laquelle ils ne se retrouvent pas vraiment. Et leurs enfants qui aimeraient reprendre le flambeau en sont incapables.

Le titre français, Garçonne, résume un peu l'ambiance. Un enfant qui veut être adulte, un univers masculin apenté par une fille comme si la fin des années 1970 portait les stigmates cette contradiction inéluctables de deux mondes qui ne peuvent cohabiter. Et pourtant Cebe essaye mais elle ne peut pas vivre cette vie, rattrapée par les démons de son père et ceux de sa mère, la drogue, la violence, le sexe, la lutte. Rattrapée par un psy et par la vie. Après la liberté totale de la decennie précédente, les déplacements seuls et l'évasion sont impossibles et même la mère devient homophobe alors que cette liberté là aussi semblait acquise.

Ce retour à la case départ et cette chevauchée tant désirée sont morts d'avance. Linda Manz, découverte dans Les Moissons du ciel, est parfaite dans ce rôle d'une fille paumée et hors du temps. Image des années 80 ? Peut-être pas, mais de la fin d'une époque très certainement.

Rédacteurs :
Résumé
Rejoignez la communauté pngwing.com
Pictogramme étoile pour les abonnés aux contenus premium de EcranLarge Vous n'êtes pas d'accord avec nous ? Raison de plus pour vous abonner !
Soutenir la liberté critique
Vous aimerez aussi
Commentaires
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires