Critique : Surdose

Par Stéphane Argentin
17 mai 2011
MAJ : 29 octobre 2018
0 commentaire

C'est bien connu, les américains sont très réactifs dès lors qu'il s'agit de se pencher sur leur histoire immédiate. Il n'y a donc rien de bien surprenant à voir débarquer un documentaire sur la catastrophe pétrolière survenue au large du Golfe du Mexique un an à peine après les faits. D'autant que le sujet touche tout particulièrement le réalisateur Joshua Tickell, originaire de Louisiane, frappé par l'ouragan Katrina en 2005. Un sujet d'autant plus personnel que son épouse, Rebecca, sera affectée au cours de leur enquête par le Corexit, un puissant dissolvant utilisé par BP pour « camoufler » la marée noire en surface.

C'est sans doute ce côté « It's personnal » qui explique que The Big fix privilégie les témoignages au détriment d'une véritable approche pédagogique ; pédagogie qui se résume la plupart du temps aux sommes d'argent dépensées pour s'attirer les faveurs des politiques. Car la véritable finalité de ce doc n'est ni plus ni moins que de montrer la corruption au sein des différentes strates du pouvoir depuis les labos effectuant les analyses jusqu'à Barack Obama en personne. Et The Big fix de s'accélérer au cours de son dernier tiers dans un gigantesque maelstrom compilant course au profit, catastrophes écologiques (Deepwater Horizon, Fukushima) et crise économique. Mais à trop vouloir englober autant de problématiques en un temps aussi court, The Big fix finit par perdre de son impact, notamment lors de son message final : « Révoltez-vous ! ».

Au hasard et dans un registre beaucoup plus percutant et didactique, nous vous conseillerions pêle-mêle les docs suivants : Une vérité qui dérange, The Cove, Le Syndrome du Titanic, Inside job, Capitalism, Notre poison quotidien

Rédacteurs :
Résumé
Rejoignez la communauté pngwing.com
Pictogramme étoile pour les abonnés aux contenus premium de EcranLarge Vous n'êtes pas d'accord avec nous ? Raison de plus pour vous abonner !
Soutenir la liberté critique
Vous aimerez aussi
Commentaires
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires