Critique : Les Onze fioretti de François d'Assise

Nicolas Thys | 28 octobre 2008
Nicolas Thys | 28 octobre 2008

Réalisé en 1950, juste après Stromboli qui marque le début de sa relation avec Ingrid Bergman, Les Onze fioretti de Saint-François d'Assise résonne comme une pause dans l'œuvre de Roberto Rossellini, un moment de grâce et de paix après plusieurs œuvres tragiques prenant comme toile de fond la seconde guerre mondiale, ses combats et ses conséquences.

 

Les fioretti sont à l'origine des textes écrits pour relater la vie de Saint François et de ses disciples. Parmi ces courts textes, le réalisateur en a retenu quelques uns centrés sur Saint François et sa foi à toute épreuve et sur Ginapro, épigone un peu simplet qui par sa grande naïveté va amener une légèreté et des moments comiques bienvenus mais inhabituels chez Rossellini. Tourné avec peu de moyen, ce film est à l'image de son protagoniste : dépouillé, sans artifice, tourné vers un réalisme épuré de tout artifice. Même la plupart des acteurs utilisés pour le film sont de véritables moines franciscains.

 

Pourtant malgré ce dénuement et ces conditions de tournages assez rudes, le réalisateur parvient à faire une œuvre magnifique, sans politique ni prise de position véritable, toute entière tournée vers la foi et l'amour d'autrui. La séquence du lépreux est à cet égard éblouissante où avec quelques gros plans et plans d'ensembles parfaitement montés et un paysage qui se résume à un ciel gris, de l'herbe et quelques arbres, le cinéaste nous projette dans un univers qui touche au sublime.

 

Tourné comme des tableaux vivants, un peu à la manière de Païsa qui réunissait plusieurs histoires autour de la libération de l'Italie, le discours des Fioretti... est à même de parler à chacun quelque soit ses croyances. Alternant brillamment beauté et comique, le cinéaste réussit un film qu'on ne peut que conseiller quiconque aurait besoin d'un moment d'apaisement.

Résumé

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.

Lecteurs

(0.0)

Votre note ?

commentaires
Aucun commentaire.
votre commentaire