Critique : Mes stars et moi

Jean-Noël Nicolau | 19 octobre 2008
Jean-Noël Nicolau | 19 octobre 2008

Dans Mes stars et moi, tout le monde joue son propre rôle idéalisé, ou presque. Deneuve est LA Deneuve, Béart est LA Béart... et Kad est LE Kad. Dans la peau d'un personnage doux dingue, qui ment à sa femme pour accomplir sa passion (ici suivre les moindres faits et gestes de ses trois actrices fétiches), la star de Bienvenue chez les Ch'tis fait exactement ce qu'on attend de lui. Qu'on ait ainsi l'impression d'avoir déjà vu la moitié du film ailleurs (en particulier dans J'invente rien) est donc tout à fait normal. Laetitia Colombani capitalise tranquillement sur le charme de son interprète, en lui demandant un bon petit numéro sans prise de risques.

Malheureusement ce qui nous est raconté ici n'est guère passionnant et on ne croit quasiment jamais aux portraits de ces stars. Trop caricaturaux, trop prévisibles, à peine sauvés par quelques bonnes répliques (qui sonnent pourtant assez faux), on ne s'attache jamais à ces personnages qui donnent surtout l'impression que les actrices s'amusent énormément sans nous. Le spectateur est ainsi laissé sur le bas-côté et préfère s'émouvoir de la jolie prestation de Maria de Medeiros qui, en femme délaissée, vole la vedette aux « vraies » étoiles.

Alors oui, c'est toujours drôle de voir Kad discuter avec son chat grognon et l'on se réjouit gentiment de ses malheurs. Mais l'œuvre manque paradoxalement d'ambition, comme si la présence d'un casting hors normes suffisait à lui assurer son prestige et sa consistance. Des jeux sur la célébrité il y en a à foison dans l'histoire de la comédie, le récent Tonnerre sous les tropiques le prouve d'excellente manière. Mes stars et moi n'est qu'une petite comédie qui ne s'adresse, fort justement, qu'aux fans.

Résumé

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.

Lecteurs

(0.0)

Votre note ?

commentaires
Aucun commentaire.
votre commentaire