Critique : The Chaser

Par Vincent Julé
18 mai 2008
MAJ : 25 février 2020
0 commentaire

The Chaser est un film à la croisée des références, des influences, des identités. Pêle-mêle, il cite, ou plutôt le spectateur cite pour lui, Memories of Murder de Bong Joon-ho, Oldboy de Park Chan-wook, les polars Made in HK et plus encore Made in Milkyway la boîte de Johnnie To. Ce qui ne veut pas dire que pour son premier long-métrage, le réalisateur sud-coréen Na Hong-Jin accouche d'un objet bancal et hybride. Bien au contraire, il digère les codes du genre en temps réel, d'où quelques flottements ou ballonnements, les détourne et les maîtrise avec une cohérence hallucinante. Ainsi, le film semble avoir tout dit au bout de dix minutes. Un ex-flic devenu proxénète se rend compte que plusieurs de ses filles ont disparu en rencontrant le même homme. Un tueur en série qui a enlevé la jeune Mi-jin. Or la minute suivante, les deux se rencontrent, se reconnaissent, se tabassent. Et après ?

En fait, après avoir exposé les tenants et les aboutissants, le metteur en scène prend un malin plaisir à les exploser. Entre le flic et le tueur, il n'y en a alors pas un pour rattraper l'autre. Et derrière ce mauvais jeu de mots ne se cache pas seulement une course-poursuite percutante et multiple, mais aussi une lutte des psychologies et des caractères. Difficile de ne pas penser au définitif The Longest Nite au Patrick Yau, même si Na Hong-Jin préfère mélanger les genres. Il passe ainsi du drame au potache avec aisance et cohérence, et toujours sur le fil, son film parvient à invoquer plusieurs émotions, avant de les maltraiter une dernière fois. Après un tel coup d'essai, le coup de maître ne saura tarder, peut-être avec son suivant, The Murderer.

Rédacteurs :
Résumé
Suivez-nous sur google news
Pictogramme étoile pour les abonnés aux contenus premium de EcranLarge Vous n'êtes pas d'accord avec nous ? Raison de plus pour vous abonner !
Soutenir la liberté critique
Vous aimerez aussi
Commentaires
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires