Critique : Charlie, les filles lui disent merci

Par Laurent Pécha
27 décembre 2007
MAJ : 29 mai 2024
0 commentaire

Jessica Alba au pied du sapin ! Voilà un beau cadeau de Noël que l'on peut presque s'offrir en se dépêchant (ca risque pas de rester longtemps à l'affiche ce truc là) d'aller découvrir la sortie technique qu'est Charlie, les filles lui disent merci. Le détour dans la salle sera alors récompensé par une prestation toute mimi d'une des miss clics préférées d'Ecran Large (on a les noms de tous ceux qui visitent à longueur de journée sa galerie plus qu'abondante de photos, pour info, c'est ici que cela se passe : ICI).

Doté d'un plus que sympathique pitch (comment garder l'élu de son cœur alors qu'à chaque fois que Charlie couche avec une fille, elle épouse celui d'après) qui laissait entrevoir bon nombre de jolies situations vaudevillesques, Charlie, les filles lui disent merci se laisse voir sans déplaisir. Alors, oui, c'est loin d'être THE comédie of the year (un Blake Edwards des années 2000 – ça existe ? – en aurait fait tout autre chose) mais il y a une poignée de gags réussis, le plus souvent d'origine graveleuse, le récit étant très mais alors très porté sur la chose.

Et puis, il y a la raison du déplacement : Jessica Alba, en adorable Gaston Lagaffe sexy, est à croquer. Qu'importe si le récit a bien trop tendance à l'oublier en cours de route au profit du fade Dane Cook, chaque apparition de la demoiselle nous réchauffe le cœur et…Jessica, les garçons lui disent merci !  

Rédacteurs :
Résumé
Rejoignez la communauté pngwing.com
Pictogramme étoile pour les abonnés aux contenus premium de EcranLarge Vous n'êtes pas d'accord avec nous ? Raison de plus pour vous abonner !
Soutenir la liberté critique
Vous aimerez aussi
Commentaires
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires