Polly et moi : critique

Stéphane Argentin | 22 septembre 2004 - MAJ : 27/08/2018 21:27
Stéphane Argentin | 22 septembre 2004 - MAJ : 27/08/2018 21:27

Dans la filmographie de Jennifer Aniston, si The Good Girl était l'anti-Friends, Polly et moi semble remettre les pendules à l'heure et ramener inexorablement la belle vers la série qui la rendit célèbre. Reuben (Ben Stiller) est ordonné, maniaque, et mène une vie planifiée de A à Z, tandis que Polly (Jennifer Aniston) est spontanée et vit au jour le jour. Il était déjà attiré par elle au lycée et ils se retrouvent à présent des années plus tard. Difficile de ne pas faire le rapprochement entre Polly et Moi et Friends ! Il suffit simplement pour cela d'imaginer Ben Stiller en lieu et place de David Schwimmer et le tour est joué (même si Stiller a joué le boyfriend d'Aniston le temps d'un épisode de la série).

Cette (troublante) similitude pointée du doigt (le réalisateur était co-scénariste de Mon beau-père et moi, déjà avec Stiller : aurait-il trop abusé de la célèbre bande de copains du Central Perk ?), place au rire ! Et c'est précisément là que le bât blesse le plus. Entre comédie romantique douce-amère et humour farellien « Mary à tout prix », estampillé scato-graveleux (le furet abruti aveugle, le débouchage des chiottes…), le film hésite et ne convainc dans aucun des deux styles. Et c'est finalement des personnages secondaires que viendront les véritables éclats de rires : Philip Seymour Hoffman en Michael Jordan raté (« Ça va pleuvoir ! »), Hank Azaria en play-boy à l'accent frenchy outrancier, et Bryan Brown en homme qui tombe à pic sans peurs et sans limites. Quant à la romance entre Rachel et Ross, pardon, entre Polly et Reuben, elle est si peu touchante que les récents Coup de foudre à Manhattan et autres L'Amour sans préavis passeraient presque pour des love-stories réussies. Au final, les 90 minutes que mettront Polly et Reuben à se (re)trouver finissent par nous paraître bien plus longues, moins drôles et surtout moins émouvantes que les dix années de « Je t'aime, moi non plus » entre Rachel et Ross dans la série Friends.

 

Résumé

Lecteurs

(0.0)

Votre note ?

commentaires

Aucun commentaire.

votre commentaire