Ma super ex : Critique

Michael Zayan | 10 septembre 2006
Michael Zayan | 10 septembre 2006

Qui n'a jamais rêvé de sortir avec un super-héros ? « Moi ce serait avec Superman pour voler au dessus des océans », « moi plutôt avec Sue Storm » (allez savoir pourquoi...). Pour Matt, tout ceci va devenir une bien triste réalité quand il découvre que sa petite amie n'est ni plus moins que G-Girl, la super-héroïne. Sous ses faux airs de film estampillé Marvel-comics, on est ici en présence de la nouvelle comédie romantique d'Ivan Reitman, le réalisateur de SOS Fantômes.

Premier constat, Ma super ex aime parodier le film de super-héros, ce qui le différencie radicalement du genre dans lequel il opère. Ainsi, « Super Gentil » et « Super Méchant » se tirent donc la bourre, le tout accompagné de musiques conquérantes et héroïques. On ose le dire, les combats et scènes d'action s'avèrent bien plus funs et défoulants que ceux de Superman returns. Ce mélange détonnant offre des situations souvent hilarantes comme cette séquence où Jenny Johnson/G-Girl préfère rester attablée dans un restaurant, alors qu'un missile menace de détruire toute la population américaine, parce qu'elle ne veut pas laisser son petit ami en compagnie de la belle Hannah Lewis.

 

 

Tout aussi loufoque que soit le concept, Ma super ex doit beaucoup si ce n'est tout (la mise en scène de Reitman est d'une paresse rare) à ses comédiens vedettes qui s'en donnent à coeur joie. Uma Thurman est très convaincante dans son rôle de grande malade jalouse en plein pétage de plomb organisé, se refusant à la séparation. Luke Wilson, quant à lui, ne comprend pas un piètre mot de tout ce qui s'abat sur lui. Même s'il n'étonne guère dans son rôle de jeune playboy à côté de la plaque, son personnage, totalement dépassé et désemparé, amuse plus d'une fois. Anna Faris, toujours aussi déjantée, ajoute à ses grimaces et pitreries made in Scary movie un aspect féminin et sensuel des plus plaisants.

 

 

Seulement dans ce joli tableau de comédie efficace viennent se greffer quelques défauts mineurs. La situation comique en elle même (Uma Thurman voulant se venger par tous les moyens de son ex), offre une certaine répétition et donne une impression de stagnation, principalement dans la seconde partie. Dans la même logique, la fin, très vaudevillesque, ne semble pas avoir profité du même soin que l'ensemble de la production. Relativement brouillonne, elle nous laisse sur notre faim.

 

Résumé

Sortant habilement des clichés, Ivan Reitman a tout de même réussi son pari en apportant un sang neuf au genre. Alors un conseil, courrez voir le film, soit, mais réfléchissez à deux fois avant d'aborder une parfaite inconnue dans le métro, on ne sait jamais sur qui on peut tomber…

Lecteurs

(0.0)

Votre note ?

commentaires

Aucun commentaire.

votre commentaire